RSS
RSS


 

Partagez | .
 

 La tête dans les nuages. [Feat Siliel Fin ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar Invité
Invité
MessageSujet: La tête dans les nuages. [Feat Siliel Fin ]   Sam 4 Jan - 22:24



La tête dans les nuages.
Feat Siliel Fin



 
Une explosion. Une lumière aveuglante. Plus rien.

Tels étaient ses souvenirs.

Allongé là, sur le dallage froid, le corps inerte de Lloyd Irving reprenait peu à peu un semblant de vie. Ses yeux, livides, tentèrent de s'ouvrir une fois, puis deux, avant que ses paupières ne lâchent lourdement, replongeant le garçon dans un noir complet. Que s'était-il passé? Où était-il? Réfléchis Lloyd, réfléchis.

Sheena. Raine. Genis. Des noms  reviennent peu à peu. Kratos. Colette...

Colette.

Enfin le déclic. Le jeune homme sortit de sa torpeur dans un rapide battement de cils. Ses pupilles noisettes se heurtèrent au haut plafond, aussi froid que le sol. Où était-il? Et depuis quand y était-il?

Sa bouche ne put réprimer une grimace pendant que le brun tentait de  redresser son torse, s'appuyant sur ses avant-bras. Il retomba bien vite : une douleur se fit ressentir au niveau de ses cotes. Il soupira. Il serait bien resté immobile, à reprendre tranquillement ses esprits. Ah, si seulement. Si seulement le temps ne jouait pas contre lui. Dans un effort qui lui sembla sur-humain, l'adolescent finit néanmoins par se relever lentement, et se pencha sur le coté en soupirant. Sa main droite se frotta sur l'endroit endolori, dans l'espoir fou d'atténuer la douleur. En vain.
Quelle poisse !
Ses membres étaient encore endormis , et nombreux de ses muscles lui donnaient l'impression d'avoir été écrasé par un rouleau à pâtisserie, comme une vulgaire pâte à pizza. Oui, Lloyd n'était ni plus ni moins qu'une pâte à pizza, mollassonne, enfarinée, et disposé dans une pièce aussi fraîche qu'un réfrigérateur.  En parlant pizza, il avait faim. Son ventre lâcha un gargouillis retentissant pour exprimer son mécontentement. Il aurait mangé n'importe quoi, pourvu que ça le rassasie. N'importe quoi sauf les préparations de Raine, évidemment. Il voulait manger, pas tomber malade.
Enfin, passons.
Massant brièvement ses membres, il remarqua une entaille sur son bras. Ses doigts glissèrent dessus, tandis que la scène lui revint en tête.
Des Désians, des Anges, le sceau..

Lloyd se releva d'un bond -qu'il regretta bien vite en se tordant de douleur- et scruta la pièce qui « l'hébergeait », espérant trouver Genis assoupi dans un coin à l'arrière, ou quiconque de son équipe. Mais non. Son regard, qui avait été illuminé d'une pointe d'espoir, redevint terne.
Il s'approcha d'une des parois qui le maintenait enfermé dans cette petite pièce des plus soft mais étonnante, et l'effleura du doigt.

- AAAAAAAAH !

Lloyd sursauta, surpris, mais reconnu instantanément la voix. 

- Colette !

Il se rapprocha de la porte, d'où le son semblait être plus fort. Son cri résonna à plusieurs reprises, puis s'éteint. Elle semblait si loin, si inaccessible... Et lui si impuissant.
Non. Voilà qu'il se laissait aller dans une mélancolie désespérante. Hors de question. Il devait retrouver Colette, retrouver les autres !
L'adolescent ramassa son courage , qui glissait lamentablement jusque dans ses talons , et se mit en tête de sortir de cette prison aux allures futuristes. Sa première idée fut de passer par la fenêtre, alors il s'y précipita. Problème : l'ouverture était minuscule, une fois vue de près, et un magnifique tapis nuageux s'étirait de l'autre coté de la paroi. Après réflexions, enfoncer la porte paraissait être une idée bien moins risquée. Il retourna sur ses pas et chercha a comprendre le fonctionnement de ce mécanisme. RAH. Ils peuvent pas faire une porte en bois, avec une vrai poignée? Au lieu de tous ces boutons lumineux et futuristes?
Lloyd râla, donna un coup de pied dedans. Puis un autre. Cela n'avait aucun effet sur cette dernière, mais ces coups avaient pour avantage de défouler le jeune homme. Si au moins, il avait ses épées ! Il n'aurait pas eu à se creuser la tête ainsi. Un coup d'épée et BAM; Deux demi-portes au lieu d'une. Tant pis. Il allait devoir bidouiller quelque chose à la main.







Dernière édition par Lloyd Irving le Ven 10 Jan - 19:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La tête dans les nuages. [Feat Siliel Fin ]   Dim 5 Jan - 9:35




La tête dans les nuages

Feat. Lloyd Irving







Depuis combien tu te trouvais tu dans cet endroit et le surveillais tu ? C'était une très bonne question et bien entendu impossible d'y répondre. Même encore maintenant, la notion du temps t'était quelque chose d'inconnu. La seule chose que tu pouvais dire avec certitude -si encore, tu étais en mesure de pouvoir parler correctement-, c'est que tu étais restée assez longtemps à Welgaia pour en voir arriver de nouveaux anges et de toutes les races. Rien d'anormal en tout cas... Rare était les intrus qui arrivaient dans la fameuse citée des anges.

Pourtant, en ce jour cela était bien le cas. Plusieurs heures plus tôt, Siliel tu avais vu arriver des anges comme toi accompagnés d'une jeune demoiselle blonde et d'un garçon à la tunique rouge. Allant à leurs rencontres, tu les avais aidés à les déposer non sans violence dans les cellules de Welgaia. Tu ne t'étais pas posée la moindre question. De toute manière tu n'étais plus en état de pouvoir réfléchir. Avec ta transformation en ange, Siliel tu étais devenu depuis longtemps un pantin sans émotions.

Et voilà que ta nouvelle mission était à présent de surveiller les deux humains. Durant leur moment d'inconscience, tu les avais regardés de ton seul regard valide -l'autre étant orné d'un cristal du cruxis peu commun-. Le garçon semblait un être plus ou moins sans importance, cependant la petite blonde avait à voir avec son maître Yggdrasill. La raison de cette déduction ? Le cristal que tu pouvais voir au niveau de son cou. Impassible, tu te retournas lorsqu'un ange vint à ta rencontre pour te dire quelque chose. Sans un sourire, Siliel tu hoches la tête et laisse l'autre pénétrer dans la cellule de la blonde. Le vide dans ton corps et ton âme t'empêche d'être curieuse, alors qu'encore humaine tu n'aurais pas hésité à lui demander ce qu'il allait faire.

Bientôt, les prisonniers se réveillèrent non sans un cri pour les deux. Bruyant, voilà ce que tu penses et inconsciemment ta main se pose sur la garde de ton épée, tandis que tes belles ailes blanches se mettent à battre plus vite. La fameuse demoiselle n'est plus dans tes cordes, par contre celui qui frappe comme un forcené, on ne t'avait pas interdis de le maltraiter. Calmement, tu décides de rentrer dans sa cellule non sans avoir fait attention à ce qu'il ne tente pas de s'échapper. Face au garçon, tu ouvres la bouche.

« ... »

Pas un son ne sort de ta bouche, mais pas étonnant. Pas que tu ne puisses pas prononcer quelques mots, mais les anges ne sont pas non plus bavard. Alors, au lieu de lui dire de se taire, tu pointes ton épée contre son visage d'un geste menaçant. Comment allait-il réagir ? Certainement comme un pauvre humain qui éprouve des sentiments. Pour toi qui avait demandé de ton plein grès de devenir un ange, tu ne comprends pas finalement comment on peut apprécier ressentir la tristesse, la faim, la fatigue... Seul ta haine que tu possédais à l'époque est toujours présent même si tu ne t'en rends pas compte. Peut-être que l'inconnu arrivera à percevoir cette lueur dans ton oeil gauche à la couleur du sang.



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La tête dans les nuages. [Feat Siliel Fin ]   Dim 5 Jan - 15:22



La tête dans les nuages.
Feat Siliel Fin



 
Excédé, qu'il était. Tambourinant dans la porte comme un forcené. Au pire, quelqu'un finirait bien par l'entendre, en avoir marre. Si ça pouvait faire chier ses hôtes, c'était tant mieux. D'ailleurs, qui étaient-ils, ses hôtes?  Des Désians? Lloyd jeta un œil à sa main, et fut rassuré d'avoir toujours son exphère. Au moins  elle est toujours là, elle. Il soupira. Il lui fallait un moyen de sortir, Colette était en danger.  Lloyd n'avait jamais fait preuve 'intelligence, mais quelques lueurs de réflexions paraissaient parfois, dans la prunelle de ses yeux. Il espérait d'ailleurs en avoir une qui lui permettrait la fuite.

C'est alors que la porte s'ouvrit dans un glissement sonore. Le genre de bruit qui sort des pompes à vélo, à cause de l'air compressé. D'instinct, il recula d'un pas. Une femme, les cheveux blancs comme la neige qui tombe sur Flanoir et l'œil aussi terne que celui d'un mort, pénétra dans la pièce.
Le jeune homme dévisagea l'intruse, méfiant et perplexe. Son unique œil, rouge comme le sang, et aussi froid que le bâtiment lui même, cette étrange fleur, dans son orbite droit. Son air menaçant et... des ailes? Un ange?
Lloyd fut surpris de cette découverte. Qu'est ce que les anges pouvaient lui vouloir? Il repensa a Colette. Peut-être ses anges étaient-ils intervenus pour sauver Colette des Désians ! Lloyd se rassura ainsi, considérant alors les anges comme ses sauveurs -même s'il s'en serait très bien sorti tout seul, il en était convaincu.-
Alors qu'il allait bruyamment exprimer sa gratitude, l'ange dégaina son épée, et la pointa vers lui.
Imaginez la tête effarée de Lloyd, qui eut un mouvement de recul. Alors là, il ne comprenait plus rien. Pourquoi ? Pourquoi ses sauveurs le menaçait ainsi? Il aurait bien voulu lui demander, mais trop de questions se bousculaient dans sa tête. Décides toi, Lloyd. Choisis une question à poser.
Son regard croisa une nouvelle fois celui de son « hôte ». Noir, et nourri par la haine. Non, cette fille ne voulait pas savoir comment se porter son invité; si Lloyd avait faim, ou soif. Elle voulait nourrir sa propre faim. Il le comprit bien vite. La stress montait. Qu'allait-il devenir? Mourir ici, des mains d'un être censé être pur? Hors de question. Il n'allait pas laisser Colette et Genis ,seuls, subir le même sort. Une question lui vint enfin.




- Qu'avez vous fait à Colette ?!

Cette question résumait à elle seule les plus grandes préoccupations du garçon. Qu'importe ce qui lui arrivait. Qu'importe les épreuves qu'il affronterait. Il devait retrouver l'élue.  Non, retrouver son amie.
Lloyd se redressa, prêt à tout. Oui, il serait même prêt à affronter cet ange là, et tous les autres qui allaient suivre pour qu'on lui rende sa Colette. Mais avant tout, celui ci n'allait pas être une tache facile, surtout désarmé. Lloyd chercha du regard ce qui pourrait servir d'arme, ou d'on ne sait quoi. N'importe quoi ferait l'affaire pour parer d'éventuels coups d'épée. Il repéra alors un tuyau, escaladant le mur de gauche. S'il pouvait le décrocher du mur, il pourrait parer les coups a venir, et éviter de finir en passoire.
Mais le matériaux serait-il assez résistant? Et surtout aurait-il le temps d'atteindre le mur et d'arracher ce tuyau avant de se faire embrocher? De toute façon, c'était ça ou mourir sans rien tenter. Parce que oui, il ne pouvait que supposer mourir de cet altercation. Pourquoi un ange serait-il venu, si non? Lui dire bonjour, lui couper le pied qui tambourinait sur la porte tout à l'heure? A cette hypothèse, il trouva les anges bien soupes au lait. Il se décala lentement en direction du mur gauche, d'où se trouvait sa future arme improvisée, sans même lâcher l'ange du regard. C'était plus sur que de se jeter sur le mur et se faire griller sur le champs.









Dernière édition par Lloyd Irving le Ven 10 Jan - 19:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La tête dans les nuages. [Feat Siliel Fin ]   Dim 5 Jan - 17:26




La tête dans les nuages

Feat. Lloyd Irving







Le jeune homme à la tunique rouge ne semblait pas comprendre ton comportement. En y réfléchissant -du moins autant que ta 'race' te le permettait-, ce n'était pas bien étonnant. En effet, dans le monde dans bas -ou d'en haut cela dépendait de comment on pouvait le percevoir-, les anges étaient encore des personnes gentilles qui amènent l'élu jusqu'à la fin de son fameux périple de la régénération. Du moins c'était la vision que ton maître Yggdrasill avait voulu donner aux êtres vivants de ces personnes aux grandes ailes blanches. Tant pis, le jeune homme avait donc découvert la 'vérité'. Siliel tu ne sembles même pas honteuse d'avoir gâché la situation qui avait été mise depuis de nombreuses années, voir siècles. Finalement, tu joues juste ton rôle en protégeant Welgaia des intrus et celui-ci à force de crier dès qu'il en a l'occasion, mériterait de mourir non ?

Si tu avais pu lui lancer un sourire sadique, tu l'aurais fait volontiers sauf que tu ne peux pas. Colette ? Voilà donc le prénom de celle qui devait devenir un ange ? La blonde qui était dans l'autre cellule en compagnie d'un de ses 'camarades' ? Pff c'était bon à savoir ou pas, de toute manière, qu'est-ce que cela peut t'apporter de le savoir ? Cependant, le jeune homme semblait tellement y tenir. Voilà bien quelque chose dont tu n'as plus à te soucier, même le vide à l'intérieur de ton âme ne te fais pas trembler de peur.

Tout aussi calmement que d'habitude, tu ne flanches pas face au regard de l'autre. Le courage des gens les rendent parfois très bête et les poussent à faire des actions pour le moins idiotes. Que cherche-t-il donc en se décalant de la sorte ? A saisir une occasion quelconque pour te fuir et aller aider sa charmante ? Non cela ne pouvait pas et n'arriverait pas, sinon ta mission serait déjà un échec et de plus, le seigneur Yggdrasill le saura bien assez tôt. Voudrais-tu décevoir la personne qui a accédé un jour à ta requête ? Même si tes souvenirs ne sont plus là, au fond de toi, il y a toujours une infime partie qui en garde la trace et qui te pousse à être fidèle.

« ... Nom ?... » Voilà la seule chose que tu arrives à demander.

Voilà un des rares moments où l'on entend ta voix morne et pourtant bel et bien féminine. Peut-être que tu souhaites savoir le nom du garçon avant de pouvoir le tuer. Cela ne t'apporte pas grand-chose certes, mais bon ce n'est pas courant d'avoir un non ange dans cette citée. Avec une certaine rapidité, tu fais bouger tes ailes de haut en bas, faisant de plus en plus de 'vent' afin de faire perdre l'équilibre du jeune homme. En effet, il était certainement encore un peu sonné, alors pas besoin de le tuer rapidement. Il faut toujours s'amuser en combattant et ça, tu ne sembles pas l'avoir laissé disparaître. Tant mieux, tant mieux, car même si tu ne ressentirais plus le plaisir, l'autre allait bien ressentir la douleur par contre.

En plus du vent que tu faisais avec tes ailes, tu te permets avec ton épée, de couper rapidement la belle joue du garçon à la tunique rouge. S'il se rebellait ? Bah, tu feras durée encore plus le plaisir, mais attention à ne pas te faire blesser, sinon tu allais être obligée d'expédier le combat en un éclair.



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La tête dans les nuages. [Feat Siliel Fin ]   Mer 8 Jan - 17:22



Titre du RP
Feat Siliel Fin



 

Lloyd fut surpris en entendant enfin un mot sortir de la bouche glacée de son adversaire. Sa voix était froide, dure, mais malgré tout féminine. En elle résonnait une neutralité parfaite. Comme si cette être n'était qu'une carcasse vide. Sans sentiments. Il ressentit d'ailleurs un peu de compassion pour cette femme qui n'avait pas plus de cœur qu'une morte. C'était bien son genre, au brun, de s'apitoyer sur ses ennemis ! Mais ce n'était pas franchement le lieu ni l'heure idéale pour faire le sentimentale idéaliste. Il fallait qu'il sorte de ce guêpier.

D'un battement de cil, ou d'aile plus précisément, le jeune homme fut  envoyer rejoindre le sol froid qu'il avait quitté si récemment. Quelle force. Un coup de plumes et voilà que le compagnon de l 'élue se retrouvait sur le cul.
D'un habile geste de la main, l'ange accompagna la chute du jeune homme par une légère entaille sur sa joue. Le sang perla la pointe de la lame, et roula le long de la joue du héros en devenir. Son regard ne quittait pas celui de son adversaire. Peut être espérait-il y percevoir une lueur d'humanité, qui sait. Elle était là, immobile, le scrutant, se délectant de sa peur. Avait-il l'air si faible? Sans doutes. Toujours au sol, il recula de quelques centimètres pour mettre de la distance entre leurs deux corps. Son doigt effleura alors le mur de sa petite cellule. D'un bref coup d'œil , il réalisa être arrivé là où il l'avait espérer avant de se faire renverser. Lloyd retint le sourire qui gratifierait sa bonne étoile. Non, il n'était pas encore sorti d'affaire. Prenant son courage à deux mains, il sauta sur ses pieds et saisit le tuyau, sur lequel il força de toutes ses forces pour le décrocher. L'ange albinos brandit alors son épée et attaqua d'estoc le prisonnier. Lloyd évita de justesse le coup, qui frappa alors ce fameux tuyau, qui quitta enfin son attache. Agenouillé, l'épéiste  saisit son arme de fortune et para le nouveau coup de la demoiselle. Ce genre d'objet ne le défendrait probablement pas longtemps, mais c'était mieux que rien, non? Il se recula, quittant ainsi le mur qui gênerait désormais ses mouvements à venir.



- Donnes moi ton nom et je te donnerais le mien !


Il en fallait peu pour regonfler le moral -et l'ego- du jeune Sylvaranti. Il se mit en garde , désormais prêt à ''se battre''. L'albinos s 'avança lentement, d'un pas serein. Après tout, il ne faisait que retardé l 'échéance.

Alors que le véritable combat allait commencer, la porte s'ouvrit dans ce même et agaçant souffle.  Intrigué par ce nouveau venu, Lloyd baissa légèrement sa garde et se pencha dans l'espoir de connaître ou reconnaître ce nouveau venu.
Un ange, encore. De courts cheveux bruns, un visage aussi terne que celui de la jeune combattante, des yeux vides et livides. A croire que tous les anges n'étaient que des zombis ailés.


-Rodyle demande ce garçon.

Rodyle? Qui était-ce? Et qu'est ce qu'il pouvait lui vouloir? Au moins, Lloyd était  débarrassé cette psychopathe. Du moins, il l'espérait.






Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La tête dans les nuages. [Feat Siliel Fin ]   Sam 11 Jan - 10:45




La tête dans les nuages

Feat. Lloyd Irving







Comme Siliel l'avait prédis, le jeune homme ne pu pas rester debout lorsque tu agitas tes belles ailes blanches. Avec indifférence, tu le regardes donc s'affaler par terre comme une vulgaire poupée de chiffon. Si tu avais été encore une humaine, ton sourire sadique aurait orné ton fin visage... Mais ce n'était pas le cas. Tes yeux ne quittent pas une seule seconde la silhouette du garçon qui reculait lentement, mais sûrement contre le mur. Siliel, tu n'es plus réellement en mesure de réfléchir, donc tu ne peux prévoir le geste, lorsque le garçon se remet debout et attrape un tuyau.

Voilà qu'il venait de trouver une arme, certes de pas très bonne qualité, cependant c'était mieux que rien. Tu serres donc un peu plus la garde de ton épée et porte une nouvelle fois un coup. Malheureusement pour toi, cette fois-ci le prisonnier est en état pour parer l'attaque. Est-ce réellement un problème pour toi, petit ange ? Non, car tu as tout le temps devant toi afin de le combattre. Ce n'est pas comme si tu étais déjà en partie morte. Encore un cri... Cet humain ne savait donc pas parler normalement sans s'égosiller ? Peut-être Siliel que tu devrais lui apprendre à être un peu plus serein non ? Ou alors, coupe lui la langue, au moins l'affaire sera réglée sans plus de cérémonie. Ouvrant la bouche, tu lui réponds :

"..."

Et oui, rien et c'est bien voulu d'ailleurs. Pourquoi devrait-il être en mesure de connaitre le nom de son propre assassin ? Avec calme, tu t'approches de lui, tes longs cheveux blancs bougeant au rythme de tes pas aussi léger que des plumes. Cependant, voilà que l'on décide de couper cours à ce qui devait être un combat des plus intéressants.

La porte de la cellule s'ouvrit donc, laissant pénétrer un de tes congénères. Tournant la tête vers lui, tu l'analyses de haut en bas. Parfois, il arrivait que plusieurs anges possédaient le même visage, mais en étant toi-même une personne de cette race, tu n'as pas cette difficulté de les confondre. C'est donc sans problème que tu sais que l'ange se nomme Adagni et qu'il est d'ailleurs au service de Rodyle. Ce n'est pas étonnant du coup que cela soit lui qui vienne chercher le garçon. Siliel, ton regard se reporte sur le garçon à la tunique rouge et c'est avec un effort surhumain -déjà qu'avant, tu n'étais pas très loquace- que tu lui offres une de tes plus longues phrases.

"Nous nous retrouverons et cette fois je ne te laisserais pas vivre."

Le fameux Rodyle... Tu ne l'aimes pas, mais tu ne le dis pas. Pourquoi cet être te révulsais presque ? Peut-être parce que l'ange semble se prendre pour ton maitre et seigneur Yggdrasill. Toi qui est fidèle à ton 'créateur', tu n'as qu'une envie c'est de le tuer. Peut-être que le prisonnier sera en mesure de l'éliminer à ta place.


©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La tête dans les nuages. [Feat Siliel Fin ]   Lun 10 Mar - 14:27



La tête dans les nuages
Feat Siliel Fin



 
Et, sans plus de convictions, la jeune femme aux cheveux blancs laissa sa proie filer. Ah, il était fier, le Sylvaranti ! Il avait frôlé la mort de peu, il le savait. Encore un peu et il aurait remercié le zombi angélique qui était venu l'arracher des griffes de cette harpie. Un merci à ce Rodyle, également. En tout cas, il espérait que les autres habitants seraient moins  cinglés que cette bonne femme. Non mais, c'est vrai quoi ! Attaquer un invité comme ça, sans raison. Bon, il avait un peu tapé dans la porte mais... Mais quand même ! On kidnappe pas les gens ! Le chef de cette dinde allait vraiment devoir revoir son éducation, et rapidement. A moins qu'il ne veuille trouver ses convives éparpillés dans la pièce.
Enfin. Chacun son point de vue. Peut être s'était-elle senti agressée par le boxon que ses nerfs avaient engendrés. Il sortit de sa cellule, ravi à l'idée de quitter ses quatre murs et songea à se barrer en courant. Il se voyait bien, donner un coup de pied à son ''garde du corps'' avant de traverser les couloirs à la recherche de Blondie. Ah, Colette. Ou était-elle passé? Si ça se trouve, elle était tout simplement pas là. Peut être buvait-elle un thé en compagnie de Genis et de Raine dans une auberge chaleureuse et souriante. Tout simplement. Dans ce cas, qu'est ce qu'il foutait là, lui? A quoi pouvait-il bien servir ?
A moins qu'ils ne soient tous prisonniers et, dans ce cas, il devait faire quelque chose. Son idée de fuite tomba rapidement à l'eau lorsqu'il sentit une pression sur son épaule. Tant pis. De toute façon, le plan était branlant. Il ne savait pas où il était, il ne savait pas où ils étaient non plus. Et déambuler de couloirs en couloirs en criant les noms de ses camarades, coté discrétion, c'était pas le top.


-« Occupes-toi de l'Elue. »


Wait... What ? L'élue, il n'y en a qu'une ! Blonde, un peu niaise, avec deux grands yeux bleus ! Colette était donc bien là. Pris d'une lueur d'espoir à l'idée de retrouver sa meilleure amie, Lloyd cria son nom à plusieurs reprises, en vain.
Peut-être était-elle bayonnée. Ou peut-être était-elle trop loin pour l'entendre. Et que voulait-il dire par ''occupes-toi''? Qu'est ce qu'une garce comme elle pouvait bien faire à un petit ange comme Colette ? Allait-elle la tuer ? Il était improbable, aux yeux du brun, qu'elle lui apporte simplement un ragout fumant et un grand verre d'eau aromatisée. Ce serait trop beau..
C'est sur un amas de questions en tout genre que Lloyd fut poussé hors de la vue de l'albinos, et partit à la rencontre de ce fameux Rodyle, laissant Siliel seule avec une nouvelle mission à l'ordre du jour.









Hors RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La tête dans les nuages. [Feat Siliel Fin ]   Sam 22 Mar - 10:18




La tête dans les nuages

Feat. Lloyd Irving







Alors que tu retournes à ton occupation principale qui est de surveiller cet endroit pour ton seigneur, voilà que de nouveau, un ange vient à ta rencontre. Ce n'est pas le même que tout à l'heure, mais lui semble néanmoins s'occuper des nouveaux arrivants. Sont ils si indispensables ou quoi ? Oui même si tu sais que l'élu est un sujet important pour le cruxis, tu ne comprends quand même pas pourquoi cela prend une telle ampleur. D'ailleurs voilà qu'on te donne un nouvel ordre. À présent, c'est à toi de t'occuper de la demoiselle. Hochant la tête d'un signe positif, tu suis l'ange qui t'amène à l'endroit où elle avait été placée.

Te laissant en plan, l'autre continue sa route. Observant la porte de ton seul œil valide, tu attrapes la poignée de ta main droite. Tu finis par rentrer dans la pièce et c'est non sans étonnement que tu remarques la petite blonde évanouie - ou endormis - dans ce qui semble être un lit de bonne fortune. Finalement, elle ne semble pas si maltraiter que cela contrairement à l'homme à la tunique rouge de tout à l'heure. Haussant les épaules, Siliel, tu refermes la porte sans un bruit avant de te diriger vers le corps. À seulement quelques pas d'elle, tu t'arrêtes et tu l'observes avec une certaine attention. Voilà donc la fille qui suscite tant d'intérêt ? Oui, tu en serais presque jalouse si tu pouvais seulement ressentir ce sentiment.

Il ne te faudrait que quelques minutes pour la tuer sans qu'elle n'ouvre les yeux... Cela semblait si simple, mais tu ne pouvais pas. On ne te laissera pas faire, surtout de par le prisonnier que tu avais faillis tuer il n'y a pas si longtemps. Néanmoins, on ne t'a pas interdit de la blesser. Souriant quelque peu - autant que ta nature te le permet -, tu pointes la lame de ton épée vers la joue de l'élue. Sans ménagement, tu l'entaille plus ou moins profondément. Ah que c'est bon de voir le sang couler même si ce n'est que quelques gouttes. Tu t'extasies presque lorsque tu la vois se réveiller avec un sursaut venant de sa part, les yeux légèrement écarquiller. Elle pousse même un petit cri de douleur face à l'entaille que tu viens de lui infliger.

"Viens, on requiert ta présence."


©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La tête dans les nuages. [Feat Siliel Fin ]   Mer 26 Mar - 18:01

Where are my friends ?






La jeune fille n'avait rien compris de ce qui s'était passé lorsqu'elle avait commencé à prier face au sceau. Une lumière étincelante, aveuglante, l'avait comme frappé, puis soudainement ses compagnons de routes n'étaient plus prés d'elle. Prise de panique, inquiète, elle avait tentée de les retrouver dans cette place qui semblait si calme une minute auparavant et qui était devenu un véritable carnage. Puis, sans même le savoir, elle était tombée, inconsciente.

Nuit noire.

Elle ne savait rien de ce qui lui était arrivé et de ce qui lui arriverait, et elle savait encore moins que dans quelques minutes elle allait bientôt le savoir. Colette était tombée dans un sommeil lourd, presque forcé, et tentait de reprendre connaissance. Ses yeux étaient toujours clos, mais petit à petit, les choses aux alentours commençaient à refaire surface. Elle sentait comme du moelleux, en tout cas, plus moelleux que le sol de la salle du sceau. Elle tenta de remuer ne serait-ce qu'un doigt, mais elle n'y arrivait pas vraiment, comme si elle était posée entre le monde des vivants et le monde du sommeil. Une partie d'elle voulait bouger, mais l'autre ne le voulait pas.

Puis elle entendit comme des voix, des cris. Il y avait du mouvement. Elle n'arrivait pas vraiment à identifier d'où provenaient ces agitations, mais elle sentit son coeur battre un peu plus vite. A ce moment là, la jeune Elue ce sentit un peu moins endormie. Elle entendit encore des voix, puis les agitations commencèrent à légèrement s'estomper vers le loin, loin de là où sa conscience était. Et puis, elle avait eut l'impression qu'on l'avait appelé.

Colette se sentit dans un calme un peu trop plat. Toutes ces agitations, ce n'était pas net. Et puis, où étaient ses amis ? Raine, Sheena, Génis,... Lloyd. Où est-ce qu'ils étaient ? Etaient-ce eux qui étaient en danger ? Etait-elle toujours étendue au sol, après la lumière qui les avaient attaqués ? Le temps allait vite lui montrer quelques réponses... Elle sentit comme un picotement au niveau de la joue, qui la fit sursauter.

La jeune Elue de Sylvarant ouvrit les yeux et leva violemment la tête. Elle sentit d'abord la tête lui tourner, puis sentit encore le picotement, mais plus intensément. Elle plaqua la main contre sa joue, puis en enlevant la main une seconde elle vit le liquide écarlate de son propre sang dans sa paume. C'était quelques gouttes, mais cela lui suffit pour l'alarmer. La blonde leva la tête et se trouva alors face à une femme au visage très peu expressif. Son unique oeil la regardait sans qu'il y ait ne serait-ce l'esquisse d'une émotion.

Quelqu'un voulait la voir. Mais qui ? Et qui était cette femme ? Lorsque la jeune fille la regarda avec plus d'attention, elle remarqua que l'inconnue avait des ailes aux dos. Un ange. Pourquoi un ange lui entaillerait-il la joue ? Que se passait-il, ici ? L'endroit était froid, et même si son lit était assez confortable... Pas de doute, elle était bien dans une cellule. Et même si elle ne pouvait pas parler avec celle qui devait visiblement la surveiller, la naïve blonde lui adressa tout de même la parole :

-Où sont mes amis ? Où est-ce que nous sommes ? Questionna-t-elle sans bouger.

Colette ne voulut pas bouger. Elle n'allait pas suivre cette femme ange sans savoir avant si ses amis allaient bien. Et si elle était face à un ange, était-ce parce que son périple allait toucher à sa fin ? L'Elue connaissait par coeur ce qu'elle devait faire pour restaurer son monde... Mais cette femme était un ange. Peut-être que son geste avec sa lame était maladroit ? Mais pourquoi l'avoir enfermé ? Des précautions particulières ? Tentant de se rassurer, Colette songea que cette ange allait répondre à ses questions...

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La tête dans les nuages. [Feat Siliel Fin ]   Ven 25 Avr - 14:31




La tête dans les nuages

Feat. Lloyd Irving







Cela en était presque marrant de la voir relever violemment la tête à cause de la douleur. Heureusement que tu n'avais pas laissé ton épée, sinon cette cruche se serait empalée d'elle-même sur la lame. Siliel, cela ne t'aurait pas fait grand chose en temps normal... Sauf que ta mission est encore de l'amener auprès de ton seigneur. Il serait fâcheux que tu prennes ton temps. Est-ce qu'elle aussi ne savait pas que les anges n'étaient pas ceux qu'ils croyaient être ? Zut, pourquoi ses officiers ne l'avaient-ils pas prévenu ? Toi, tu tapes sans réellement réfléchir. Cela aurait dû être à celui qui l'avait amené ici de s'en occuper à savoir Remiel.

Ses amis ? Elle en avait plusieurs ? Tu n'en avais vu qu'un et cela avait le garçon à la tunique rouge que tu avais faillis combattre si on ne s'était pas interposé. Par conséquent, les autres n'étaient certainement pas dans la cité des anges. Remettant ton épée en place, tu déchires un bout du bas de ta robe et tu le tends à la blondinette. Pourquoi un élan de gentillesse envers elle ? Il fallait juste qu'elle enlève le sang frais qui continuait de couler.

" Tes amis ne sont pas là... Du moins, pas à part, un certain garçon à la tunique rouge qui semble énormément tenir à toi. "

En la voyant s'alarmer, tu aurais pu sourire si tu avais une âme. Elle croyait quoi ? Que tu l'avais tué ? Non et bien malheureusement pour toi. De ta voix monotone, tu préfères lui répondre avant qu'elle ne devienne hystérique à cause de la peur.

" Il a été amener ailleurs sous ordres des anges. Peut-être que notre seigneur te donnera les informations que tu désires. "


Une fois ta phrase finie, tu t'approches d'elle et tu la prends par le bras afin de la lever convenablement.

« Nous devons y aller sinon mon seigneur ne sera pas content. »


©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La tête dans les nuages. [Feat Siliel Fin ]   Mar 20 Mai - 18:43

I have to leave this place








La petite blonde observa avec attention l'attitude de l'ange qui restait assez fermée. La femme borgne rangea son épée dans le fourreau, puis déchira un pan de ses vêtements pour le tendre à Colette. La jeune fille fut un peu surprise par cette action, l'inconnue ne semblait pas être chaleureuse dans son attitude. Elle ouvrit ensuite la bouche pour répondre à la question de l'Elue. Apparemment, à part elle, il n'y avait personne ici, ou plutôt, quand l'ange se corrigea, elle reconnue tout de suite à la description approximative duquel de ses amis il s'agissait.

Lloyd.

Il était là ?! Est-ce qu'il allait bien ?! Vue l'accueil que lui avait réservé l'ange présente, c'est-à-dire la petite égratignure sur la joue, l'accueil qu'on avait réservé au jeune homme ne devait pas être des plus sympathique. Et il était du genre colérique et impulsif. Elle poussa un léger cri de panique et tenta de se lever avant de sentir sa tête tourner. Flûte, elle ne s'était pas complètement remise de son sommeil. Elle ne put rien faire d'autre à part ré-atterrir sur son lit de fortune, sur les fesses. La femme ange reprit ensuite en lui disant que son ami ne craignait rien. Pourtant, Colette avait un léger doute. L'endroit était bien trop froid et mauvais à son goût, et même si les paroles un peu rassurante de la femme l'avaient calmé, cela ne suffisait pas à complètement la réconfortait. Son intuition lui disait, bizarrement, qu'elle ferait mieux de s'en aller d'ici.

Elle prit le bout de tissu que lui tendait l'ange et essuya le sang avant de le presser contre sa plaie superficielle, avant que la femme ne l'aide à se relever en lui informant que son seigneur s'énerverait si elle ne la suivait pas. Qui était son seigneur ? Elle avait des doutes concernant son identité et elle savait qu'elle ne pourrait pas le voir en face à face. Elle devait trouver le moyen d'échapper de la vue de cette femme, et retrouver Lloyd, même si cela s'avérait être impoli, et inhabituel dans le comportement de Colette. Elle ne voulait pas vraiment bousculer cette dame, elle était gentille, même si elle ne parlait pas trop...

-Je vous suis.

Elle se leva comme elle le put -c'est-à-dire sans trop bousculer sa body garde à cause de sa maladresse et de son étourdissement- et la suivit calmement. Elle sentit une boule d'angoisse se loger au creux de son estomac lorsqu'elles sortirent de la cellule. Il ne manquait plus qu'à tenter un coup de bluff pour semer cette femme. Colette n'osa pas d'abord, et observa le dédale de couloir d'un blanc immaculé et fantomatique en la suivant. Sentant qu'il était nécessaire qu'elle parle, Colette lâcha d'un ton à la fois gêné et enjoué :

-Au faite, nous ne nous sommes pas présentés ! Je m'appelle Colette. Et vous ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La tête dans les nuages. [Feat Siliel Fin ]   Sam 21 Juin - 8:08




La tête dans les nuages

Feat. Lloyd Irving







Tu te disais que cette jeune blondinette était assez énervante à pousser des petits cris à longueur de journée. Heureusement qu'elle semblait jouer un rôle très important pour son seigneur sinon même lui, en aurait certainement marre en très peu de temps. Et même si cette personne pouvait être gentille, tu ne doutes pas de sa naïveté. Ah moins que cela ne soit qu'une supercherie afin de pouvoir échapper à ta vigilance.

Après que la détenue soit sur ses deux jambes, Siliel, tu quittes la pièce sans plus de cérémonie. Bien entendu, il est inimaginable que tu ne lui jettes pas quelques coups d'œil furtif afin de t'assurer qu'elle ne prendra pas la poudre d'escampette. Sur le chemin, tu apprends l'identité de cette humaine. Colette Brunel... Peut-être que cela sera un des seuls noms que tu prendras la peine de mémoriser.

" Siliel Fin... "

Tu l'avais prononcé de ta voix dénuée d'émotion contrairement à la prisonnière, mais tu avais quand même révélé ta véritable identité. Pourquoi donc une gentillesse peu commune de ta part ? Peut-être parce qu'il fallait la mettre en confiance si tu ne voulais pas qu'elle tente de prendre la poudre d'escampette. Un acte fort risqué, mais qui valait certainement le coup. Néanmoins, est-ce que tenter de s'excuser pour le réveil pourrait être un peu trop ? C'est vrai Siliel, toi qui parais bien froide et méchante, cela pourrait sembler louche. Enfin, pas aussi louche que ces couloirs semblant tout aussi froids que ta carcasse vide. Cependant, dans la vie des êtres vivants, on dit 'qui ne tente rien à rien'. Alors tu ouvres la bouche après l'avoir regardé par-dessus ton épaule.

" Désoler pour le réveil, mon seigneur pensait que j'allais peut-être faire preuve de gentillesse en acceptant sa demande de t'accompagner à lui. D'après lui, j'ai toujours était difficile à dompter. "

Ce qui en soi, n'était pas totalement faux étant donner que tu étais, en effet, difficile à dompter. Et cela ne date pas de ta simple transformation en ange... Et non, même de ton vivant, tu n'étais pas comme les autres. Pourtant, cela ne t'a jamais empêché de vivre convenablement.


©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La tête dans les nuages. [Feat Siliel Fin ]   Ven 4 Juil - 18:05

So Sorry...






Après que l'élue se présenta, l'ange révéla son nom d'une voix monote. Siliel. C'était un joli nom ! La blonde sourit à l'entente de ce prénom qui lui était assez original, tout en ayant un point commun avec un autre ange qu'elle connaissait. Remiel, Siliel, il y avait comme une rime là dedans. Elle suivit calmement Siliel tout en regardant autour d'elle. L'endroit était identique tout au long du couloir. Un long couloir blanc qui paraissait sans fin, et des portes qui se succédaient. Colette allait avoir du mal à partir d'ici sans connaître l'endroit. Et elle était tellement maladroite...

Siliel devait connaître les lieux par coeur. Et ce serait mauvais de partir, d'abandonner la femme après cet échange qui paraissait si positif. Cependant, même si elle avait l'air de bien s'entendre avec elle, l'ange restait sa géolière, et elle la captive. Et peut-être se rapprochait-elle d'un danger. Elle ne savait pas comment elle avait atterrit ici, ses souvenirs étaient encore trop floues. Elle finira bien par savoir. Colette écouta Siliel lorsqu'elle présenta ses excuses, en disant qu'elle était une personne difficile à dompter. A dompter ? Mais qu'est ce que cela voulait dire ? Cela sonnait étrange aux oreilles de la jeune fille. Etait-elle... Prisonnière, elle aussi ? Etait-elle une esclave ?


-Ce n'est rien ! C'est une toute petite égratignure, ça partira très vite.


Elle sourit à Siliel tandis que l'ange la regardait par dessus son épaule. Puis, comme cette expression rappelait à Colette certaine personne, elle reprit en souriant :


-Je connais une femme qui a aussi un fort caractère. Mais elle est généreuse, et courageuse.


Sheena... Où était-elle passée, d'ailleurs ? Colette lui avait promis qu'elle ferait tout pour sauver les deux mondes... La petite blonde s'arrêta soudainement, son sourire s'était un peu effacé, au milieu du couloir. Elle attendit quelques secondes, le temps que Siliel comprenne que la captive s'était arrêtée et qu'elle se retourne pour que les deux interlocutrices soient face à face.


-J'aimerais vraiment continuer à te suivre, Siliel, mais... Je ne sais même pas qui est ce "seigneur". Et puis... Je ne peux pas rester ici. Mes amis sont en train de m'attendre, je leur ai tous fait une promesse. Je dois la tenir.


C'était idiot. Comme si l'ange allait sagement la laisser partir d'ici, en emportant Lloyd avec elle, tranquillement, avec des vivres pour le voyage, tient ! Mais qui ne tente rien n'a rien. Et Colette ne voulait pas se battre contre Siliel, ou alors fuir et lui tourner le dos. Elle songeait à fuir, mais pas sans s'expliquer. Et elle pensait que, comme tout être de ces mondes, Siliel avait un bon fond, un grand coeur.


-Je suis vraiment désolée... Me comprends-tu, Siliel ?
Lâcha-t-elle d'une voix teintée de tristesse.

Elle ne voulait pas froisser Siliel, ne pas l'énerver ou la blesser. Elle espérait qu'elle comprendrait, qu'elles trouveraient un accord. Et elle ne voulait pas vraiment voir ce seigneur, elle avait un mauvais pressentiment quand elle entendait ce mot.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
MessageSujet: Re: La tête dans les nuages. [Feat Siliel Fin ]   Mar 19 Aoû - 13:37



       

   
Yuan Ka-Fai


La tête dans les nuages.



       
Rien ne s'était passé comme prévu. En apprenant que le groupe de l'élu avait déjà atteint le dernier sceau, Yuan avait crut bon de dépêcher une garnison pour les arrêter. S'ils les laissaient passer ce sceau, ce serait comme donner cette fille en pâture à Mithos pour qu'il fasse revenir Martel. C'était dure pour cet ex-compagnon du héros de se liguer contre lui, de se liguer contre un souhait qu'il partageait pourtant au fond de son cœur : revoir Martel. Mais c'était impossible, Martel était morte … Et il savait que jamais elle n'aurait approuvé de tels plans. L'âge des demi-elfes ? Un génocide, oui. Il savait également que Martel n'aurait jamais voulu que l'on sacrifie qui que ce soit pour elle … Sur ce point, Yuan estimait qu'il ne pouvait cependant pas faire autrement. Sacrifier une vie leur permettrait de repousser la menace, il était prêt à faire ce qu'il faut.

Mais voilà, le Cruxis n'entendait pas laisser la précieuse enveloppe de Martel leur filer ainsi entre les doigts alors qu'elle était si près du but. Botta était rentré dans un sale état pour faire son rapport, avec seulement deux rescapés. L'ange Rémiel était intervenu pour défendre l'élu et avait également disperser ses compagnons. Ils étaient cependant parvenus à récupérer Raine Sage, une demi-elfes particulièrement remarquable, et l'avais installée dans une cellule, par prévention. Son frère Génis avait été retrouvé peu de temps après et une de ses recrues se chargeait de le reconduire au bercail. Il savait également de source sûr que Sheena Fujibayashi avait été renvoyé à Tesséha'lla par le Cruxis, sans doute craignaient-ils que le groupe de l'élue ne découvre cet autre monde … Enfin, c'était un peu tard pour ça. Lloyd Irving, quand à lui, avait été enlevé avec la jeune élue … Que comptaient-ils faire de lui là-haut ? Le fils de Kratos était-il si important que cela ? Cela devait sans doute avoir un rapport avec le Projet Angelus. C'était plutôt fâcheux, lui qui comptait se servir de Lloyd en dernier recours contre son vieil ami et ennemi …

C'est ainsi qu'il se résigna à retourner à Welgaïa, la cité des anges, afin de s'informer sur les projets du Cruxis. C'était risqué, mais il s'était résigné à sortir cette jeune fille de là, et le jeune Lloyd, par la même occasion. Même s'il représentait un obstacle pour leurs projets d'assassiner l'élue, il préférait le savoir sur le planché de vache plutôt que dans l'univers silencieux des anges. Ce n'était pas de la sensiblerie, loin de là … Il voulait juste avoir son  outil sous la main à tout moment.

Afin de pouvoir se débarrasser de l'élue plus facilement, il entreprit de faire sortir le jeune Lloyd avant tout. Il se dirigea donc vers sa cellule et suivit les anges qui étaient en train de s'occuper de lui. Il reconnu Siliel, qui quitta bientôt les lieux pour aller se charger de l'élue, d'après les dires de son collègue. Yuan ne passait pas beaucoup de temps après des anges, il n'appréciait pas leur compagnie du tout … Mais il connaissait le nom d'un certain nombre d'entre eux, comme il connaissait les noms de la plupart des renégats à son service. C'était, selon lui, la moindres des choses lorsque l'on veut prétendre être un bon leader.

Il avait envisagé de se débarrassé de cet ange, mais apparemment, Lloyd s'en débrouilla fort bien seul. Yuan l'observa un instant tourner en rond dans Welgaïa, se cacher et lutter sans la moindre petite arme pour se défendre. Alors que le jeune homme s'était réfugié derrière des remparts, au fond d'une pièce ouverte de la cité, Yuan surgit juste derrière lui.

-Tu cherches quelque chose ?

Le jeune homme sursauta et se retrouva, près à en découdre. Yuan avait crut bon de ne pas dévoiler ses ailes, histoire de laisser planer le doute. Il avait déjà vu Lloyd dans sa base de Sylvarant. Ça avait été plutôt surprenant de le voir débarquer comme ça dans ses appartements.

– Vous … Dit-il, suspicieux, près à le démasqué. Qui êtes vous ? Se reprit-il finalement.

Yuan s'efforça de dissimulé son sourire. Il n'était pas très malin. Le renégat jeta les épées du jeune homme à ses pieds.

– ça sera plus facile avec ça.

Il semblait surprit, mais Yuan ne comptait pas expliquer son geste. Il entra aussitôt dans le vif du sujet en désigna un téléporteur au loin, gardait par un soldat gradé.

– Tu pourras sortir par là.
– Quoi ? Attendez, je ne peux pas partir sans …
– Je sais que tu cherches l'élue, mais ne t'en fais pas, je m'en charge.

Il lui passa devant sans lui adresser un regard.

– Je vais te libérer la voie, tu devras te débrouiller tout seul par la suite. Je me charge de l'élue.
– Attendez, he ! Je comprends rien, qu'est-ce qui se passe ?!

Yuan passa son chemin sans lui répondre. Il rejoignit la plate-forme du téléporteur et toucha quelques mots au garde. L'ange fini par s'écarter de son poste pour aider Yuan à manipuler une machine, laissant le temps au jeune fugitif de fuir. Ceci fait, le renégat savait qu'il ne faudrait plus très longtemps avant que l'alerte soit donné. Il se dirigea aussitôt vers la cellule de l'élue, déjà vide et suivit alors le chemin emprunté par la demoiselle et son escorte. Il les retrouva un peu plus loin et observa un instant, avant de débouler derrière l'ange à la fleur de lys.

– Siliel. Lloyd Iriving s'est échappé par l'issu de secours sud, pars à sa poursuite immédiatement. Je vais me charger de l'élue.

L'ange ne discuta pas les ordres de son supérieur et prit congé aussitôt. Yuan attendit de la voir disparaître de son champ de vision avant de se tourner vers Colette, l'observant un instant. Yuan comprenait qu'elle puisse être une élue précieuse … Elle ressemblait beaucoup à Martel. Il ignorait si elle l'avait vu assez longtemps dans la base renégates, lorsqu'elle et ses compagnons étaient venus faire sortir Lloyd, mais elle ne semblait pas vraiment le reconnaître. Tant mieux. Enfin, si elle devait mourir après ça, ça importait peu, pas vrai ?

– Sortons d'ici, Lloyd est déjà en route. Ne t'en fais pas, j'ai envoyé l'ange dans la mauvaise direction.

Il décrocha son regard d'elle et passa devant pour ouvrir la route. Ils n'allaient pas emprunter le même chemin que Lloyd, mais une autre issue secrète que peu d'ange connaissait. Le chemin allait être un peu long, mais sans le moindre danger … Enfin sauf s'ils tombaient sur Kratos ou Mithos lui même. Il ne s'en faisait pas trop pour cela, ils les savaient en entretiens à l'instant même. Il s'efforçait cependant de ne pas trop se faire voir avec l'élue, il devait assurer ses arrières. Il marchait vite, s'assurant tout de même que la jeune fille suive le rythme, il préférait éviter les questions. Mais elle devait en avoir beaucoup à lui poser …
       
   
       

© Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La tête dans les nuages. [Feat Siliel Fin ]   Ven 22 Aoû - 23:25

Who wants to help me ?







L'Elue de Sylvarant attendait une réponse de la part de l'Ange. Allait-elle la laisser partir ? Sûrement pas. Allait-elle lui dire quelques mots rassurants ? Ou même la prendre par le poignet et l'attirer vers son seigneur sans s'expliquer ? Elle n'en savait rien. Siliel demeurait le visage parfaitement fermer. Et puis Colette vit une silhouette se détachait du paysage, derrière son interlocutrice. Un homme aux cheveux bleus, qui donna un ordre à Siliel. Ce qui surpris grandement Colette. L'homme n'avait pas d'ailes, cependant elle avait quelques doutes. Etait-il un ange ? Ou un humain ? Que faisait-il ici ?

Siliel s'exécuta sans protester et s'éloigna d'eux. Elle allait chercher Lloyd ! Que pouvait-elle faire ? Elle regarda, impuissante, l'ange s'éloigner, et ne put s'empêcher de faire un pas en sa direction, désirait plus que tout aider son ami d'enfance. Mais l'homme lui expliqua qu'il lui avait donné de mauvaises informations et qu'il allait l'aider à partir d'ici. Pourquoi ? Et qui était-il ? Et d'où connaissait-il Lloyd ? Il ne lui avait jamais parlé d'une homme aux cheveux bleus...

-Qui êtes vous ? D'où connaissez vous Lloyd ?

L'homme ne répondit pas et la dépassa aussi froidement que les murs pour ensuite emprunter un chemin qu'il devait connaître par coeur. La blonde pressa le pas dans sa direction, essayant de marcher à sa hauteur. Mais c'était assez difficile, notamment que ce dernier marchait d'un pas assuré, presque militaire, alors qu'elle marchait d'un pas maladroit et fatigué par ce qui lui était arrivé.

-Où sommes nous ? Je ne reconnais pas cet endroit. Et pourquoi y a-t-il des anges ?

Elle tenta encore d'accélérer mais abandonna cette idée en sentant ses jambes fatiguées menacer de s'emmêler. Si cela arrivait, elle allait retarder leur fuite, et cela pourrait leur coûter cher. Et elle voulait vite retrouver Lloyd pour s'en aller de cet endroit si froid et triste. Elle voulait revoir la lumière du soleil, sentir les odeurs de la nature, et pouvoir sauver les mondes. Elle le fera, quitte à perdre sa propre vie, chose à laquelle elle était préparée depuis l'enfance.

-Savez-vous qui est le Seigneur de ces lieux ? Siliel voulait m'emmener auprès de lui, cependant vous êtes venu. Hum... Je suis désolée, pour toutes ces questions ! C'est beaucoup demander, mais je me sens tellement...

Et là, l'erreur arriva. Elle avait tenté de faire deux choses en même temps : parler et marcher rapidement, cependant ses jambes n'avaient pas tenus la route. Ainsi, elle s'étala de tout son long contre les dalles froides de ce labyrinthe angélique. Cela faisait affreusement mal. Mais, comme à son habitude, plutôt que de se plaindre, elle se releva en riant, et réajusta ses vêtements tout en terminant sa phrase :

-Perdue ! Excusez moi, je suis tellement maladroite !

Elle regarda l'homme aux cheveux bleus en souriant, tout en prenant un air désolé. Avant que son visage ne prenne un air effrayé lorsqu'elle entendit l'alarme qui retentissait maintenant dans tous les couloirs.

Etait-ce de sa faute ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
MessageSujet: Re: La tête dans les nuages. [Feat Siliel Fin ]   Sam 23 Aoû - 13:41



       

   
Yuan Ka-Fai


La tête dans les nuages.



       
Comme prévu, la petite blonde avait beaucoup de question, trop de question. Il ne pouvait répondre à aucune d'entre elle pour le moment … à quoi cela servirait-il de lui dévoiler tant d'information s'il devait la tuer dans quelques minutes ? La jeune fille semblait inquiète, mais elle lui faisait assez confiance pour le suivre et lui, il ne pensait qu'à son objectif, qu'à ce qu'il devrait faire une fois sorti de ces lieux. Il priait intérieurement, bien qu'il sache que ni dieu, ni déesse n'existaient, il priait Martel pour qu'elle lui pardonne ce qu'il était sur le point de faire. Il tentait de se ressaisir, si le cœur d'or et la gentillesse de l'élue avait tout pour lui rappeler sa défunte bien aimée, elle n'était pas la première élue qu'ils élimineraient. Enfin, il n'avait jamais eut à le faire lui-même jusque là … c'était tellement plus facile d'entreprendre un tel assassina depuis son bureau.

La demoiselle, après avoir demandé des informations sur le maître des lieux, en vint à s'excuser de questions pourtant parfaitement légitime. Yuan entreprit d'accélérer le pas pour évité d'avoir à répondre quoi que ce soit, mais il entendit un bruit sourd derrière lui, accompagné d'une exclamation de surprise. En se retournant calmement, il constata que l'élue venait de trébucher bien maladroitement. Il resta muet devant ce piètre spectacle, attendant simplement qu'elle se relève d'elle même. Ce n'était pas très galant ça, monsieur Ka-Fai. Il avait entendu parler de la maladresse de la jeune élue, et de la chance insolente et ironique que cela lui apportait. Il ouvrit la bouche pour lui dire de se dépêcher, mais une alarme se mit à hurler juste à ce moment. Il leva la tête vers une diode rouge qui clignotait de façon inquiétante au rythme de l'alarme.

– Ils ne perdent pas de temps. Murmura-t-il en fronçant les sourcils.

Il baissa de nouveau les yeux vers le blondinette.

– Il va falloir courir, essaie de ne pas tomber.

Il reprit alors la route en courant, prenant garde à ce que la petite Colette suive bien le mouvement. Il devait faire vite, si les anges les rattrapés, il risquait d'être démasqué. Ils arrivèrent enfin au téléporteur de secours et comme il s'arrêta d'un coup, Colette perdit l'équilibre en voulant faire de même. Il l'attrapa par le bras pour l'empêcher de chavirer et se plaça avec leur dans le halo bleu qui les fit disparaître juste avant l'arrivé des anges. Une fois de l'autre côté, il fit apparaître son imposante arme à double lame et détruisit le téléporteur qu'il venait d'emprunter.

– ça ne les retiendra pas longtemps, faisons vite.

Il ne lâcha pas le poignet de la jeune fille et se remit à courir. Ils descendirent quelques marches et il poussa finalement une porte qui les mena à l'extérieur, à l’abri d'un renfoncement rocheux. Là, il la lâcha enfin et fit quelques pas devant pour aller examiner les environs. Il avait toujours son arme à la main. Il hésita un instant puis se retourna pour avancer vers elle d'un pas lourd.

– La voie est libre, je pense que Lloyd a du s'en sortir aussi.

La jeune fille fit quelques pas pour le dépasser et jeter un œil dans les environs. Elle lui tournait le dos. Il resserra sa prise sur son arme et approcha à pas de loup dans son dos, fronçant les sourcils comme si ce qu'il voyait de lui même le dégoutait.

– Elue … Tu ne dois pas poursuivre ton périple.

Elle allait se retourner et il allait abattre son arme sur elle quand un raffut éclata non loin de là. Il se ravisa alors aussitôt et leva les yeux vers la tour qui venait de relâcher une nuée d'ange armée au trousse du jeune garçon en rouge qui fuyait à toute jambe. Ils étaient nombreux, trop nombreux. Le garçon avait une chance de les semer en passant par la forêt, Colette devait en faire de même, mais elle ne pourrait pas le rejoindre tout de suite. Il ne pouvait pas prendre le risque de la tuer ici et maintenant … A croire que quelque chose veillait vraiment sur elle, décidément. Il se tourna vers la jeune fille qu'il venait de sauver, il devait s'assurer de pouvoir la retrouver facilement.

– Tu dois fuir tout de suite, n'essaie pas de rejoindre Lloyd. Prend cette direction puis rends-toi à Triet dès que tu le pourras, le professeur Sage se trouve dans le secteur.
       
   
       

© Code Anéa - N-U



PS : Ce fut un peu bref du coup, si tu veux que je modifie quelque chose pour essayer de faire durer la chose un peu plus, n'hésite pas à me le dire ;3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La tête dans les nuages. [Feat Siliel Fin ]   Sam 23 Aoû - 21:49

Run, Colette, Run !






Oups ! C'était comme si elle venait de déclencher l'alarme, et sans dire un mot, elle regardait l'homme aux cheveux bleus fixant l'une des diodes rouges fixées sur les murs avec un air mécontent. Inutile de s'excuser, cette fois-ci ce n'était pas vraiment de sa faute, mais plutôt celle de ces anges étranges qui allaient bientôt se lancer à leur poursuite. Elle sursauta un peu quand l'homme tourna la tête vers elle, il y avait quelque chose en lui qui lui faisait un rappel, mais elle n'arrivait pas à trouver quoi. Et puis, il était un peu bizarre. Comme tout cet endroit d'ailleurs.


– Il va falloir courir, essaie de ne pas tomber.


Elle acquiesça d'un signe de tête, et se lança en courant derrière lui. Colette se mordit la lèvre en prenant soin de ne pas refaire l'erreur de chuter. Derrière elle, commençait à raisonner le son familier des pas de personnes à leurs poursuites. Ca lui rappelait tant de moments dans lesquels les Desians étaient juste derrière elle... Un coup d'oeil en arrière, rapide et furtif, lui indiqua que c'étaient bel et bien des anges, armés, et arborant la même expression que celle que Siliel n'avait cesser de faire. Pourquoi étaient-ils si... glacials ?

Elle n'avait hélas pas vraiment tourner la tête pour se rendre compte que son sauveur inconnu venait de s'arrêter subitement devant un appareil qui lui était aussi inconnu que lui. Elle freina, mais ne réussit pas vraiment à s'arrêter avec autant de souplesse que l'homme, et faillit s'écraser. A sa grande surprise, il la rattrapa par le bras et la tira sans lui laisser le temps de le remercier dans un téléporteur. Elle tourna la tête face aux anges qui fonçaient tout droit sur eux juste avant que la machine ne se charge de les emmener ailleurs. Une fois sortis du téléporteur, il détruisit ce dernier rapidement, à l'aide d'une arme à double lames, sans pour autant la lâcher.

Il la tira ensuite par le poignet vers une nouvelle voix, puis tous deux passèrent une porte qui les emmena vers la lumière du jour. Son visage s'illumina et elle ne put s'empêcher de faire deux ou trois pas juste derrière l'homme, histoire de respirer le grand air tandis que ce dernier scrutait les environs scrupuleusement. Elle reporta son attention sur lui lorsqu'il se rapprocha, serrant lourdement son arme entre ses mains. Il lui indiqua que la voie était libre et que Lloyd devait être dehors. A ce nom familier, elle dépassa l'homme et scruta à son tour les environs, à la recherche d'un jeune homme en tunique rouge. Ce ne devait pas être compliqué, l'endroit était plat et l'herbe était verte !


– Elue … Tu ne dois pas poursuivre ton périple.


Quoi ? Que voulait-il dire ? Colette allait se retourner, inquiète, quand un nouveau son éclata dans le ciel. Elle reconnu le son des battements d'ailes en direction des airs et repéra tout un groupe d'anges qui se lançaient à la poursuite de...

-Lloyd !

Elle fit un pas déterminé en direction de son ami d'enfance, déterminée à ne pas se tourner les pouces, armée de la volonté de l'aider. Mais l'homme aux cheveux bleus le retint par ses paroles. Il était vrai qu'il serait bien trop dangereux d'aller dans la direction des anges mais... Lloyd, il était un peu idiot parfois, il pourrait faire vraiment du grand n'importe quoi. Et si elle n'avait pas récupérer ses armes, il devrait en être de même pour lui... Elle se tourna vers son sauveur aux cheveux bleus qui lui indiquait la direction la plus sûre, à l'opposé des anges, et lui informa que Raine se trouvait vers Triet. Son professeur depuis l'enfance, celle en qui elle éprouvait une grande confiance.

Cet homme l'avait aidé, et connaissait Lloyd et Raine. Il devait être un ami de confiance, alors ? Elle était impatiente de partir d'ici et de retrouver les autres. Elle avait fait la promesse de sauver les mondes, et elle ne devait plus perdre de temps, désormais ! Colette tourna un visage illuminé et plein de reconnaissance vers son sauveur et lui dit :

-Merci... Merci pour tout !

Elle espérait qu'il n'allait pas subir la colère de ces anges et de leur seigneur sans nom. La blondinette ne doutait pas non plus de sa force, il devait être assez doué pour avoir réussi à la faire sortir d'ici. Ce fut sur cette pensée, et sur la volonté de s'en sortir vivante pour sauver l'univers, que Colette Brunel quitta la Tour du Salut en courant de toutes ses forces.


[HRP : ne t'inquiètes pas, c'est vrai que c'est bref mais ça me permet de libérer plus facilement Colette ! Elle est tout de même bloquée ici depuis février xD ]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La tête dans les nuages. [Feat Siliel Fin ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La tête dans les nuages. [Feat Siliel Fin ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La tête dans les nuages... {PV Eva-Rose}
» Perdue dans la brume... - Feat Asumi
» Petite soirée dans la clairière.. [Feat Nuage d'Ortie]
» Présentation de Nuage d'Aurore
» La tête dans les nuages ~ [Pv Natsumi Raven]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales of Symphonia - Another Fate - :: Tour du Salut :: Archives Corbeille de la Tour du Salut-