RSS
RSS


 

Partagez | .
 

 Quand l'Elue reoncontre l'Alchimiste [PV Athos Vandastel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Quand l'Elue reoncontre l'Alchimiste [PV Athos Vandastel]   Lun 29 Sep - 17:21

Good Night







Elle avait couru jusqu'à en perdre haleine pour échapper à ces êtres étranges qui ressemblaient tant à des anges. L'homme à la chevelure bleu lui avait conseillé d'aller à Triet. Il l'avait sauvé d'un destin qui lui avait paru aussi froid que les murs de cet endroit. La Tour du Salut. Elle n'y avait pas cru lorsqu'elle s'était rendu compte qu'elle était sortie de la Tour dont on lui avait parlé depuis sa plus tendre enfance. Celle où elle devra accomplir son sacrifice ultime pour la Restauration du Monde. Colette avait toujours imaginé les lieux comme de quelque chose de lumineux, beau, chaleureux et accueillant. Comme d'un réconfort après les durs efforts. Elle avait aussi imaginé qu'elle n'aurait pas souffert en... Il ne valait mieux pas parler de ça.

Elle était loin de cet endroit maintenant, et ses pas mal assurés l'avaient amené dans le tout petit village d'Hima. La blonde ne s'était pas vraiment attendu à trouver le bout du chemin. Elle était si maladroite, elle s'était imaginé qu'elle se serait perdu quelque part. Elle avait finalement pu emprunter la route que lui avait indiqué son mystérieux sauveur de la dernière fois. Et maintenant, elle pouvait respirer, un tout petit peu. Ou presque. Elle ne s'était pas tellement inquiétée pour elle, en vérité. Elle s'était surtout inquiétée pour tous ses amis.

Lloyd. Il avait été captif avec elle, et il avait pu fuir, du moins elle priait fort pour, car des anges s'étaient lancé à sa poursuite. Elle avait eut la chance de ne pas en avoir eut à ses trousses jusqu'à présent. Mais elle était encore proche du lieu qui fut sa prison, et devait rejoindre Triet. Pour tous ses amis. Pour Sheena, à qui elle avait promis de sauver leurs mondes. Pour Génis, son ami d'enfance. Raine, sa professeur. L'Elue de Sylvarant ne les avait pas revu depuis le Sceau de Lumière. Et maintenant ? Etaient-ils tous sains et saufs ? Ou... Elle ne devait pas penser à ça. Ils savaient tous parfaitement se débrouiller. Kratos aussi savait quoi faire, il avait déjà su les sortir de situations avant. Et pourtant...

Et pourtant le doute persistait. Et si elle avait faillit à sa tâche ? Et si elle aurait du voir ce que le "Seigneur" comme l'avait nommé Siliel, lui avait réservé ? Et si... Avec des si, on refait le monde, disait-on. Elle ne devait pas douter de ses amis. Ses amis avaient compté sur elle jusqu'à présent, et comptaient toujours sur elle en ce moment même. Et en quelque sorte Colette aussi comptait sur eux, même si elle ne voulait que jamais ils ne subissent quoi que ce soit. Ils devaient avoir confiance les uns envers les autres. Elle ne pouvait pas douter d'eux, penser qu'ils n'étaient plus de ce monde. Et elle devait les retrouver !

Mais l'Elue de Sylvarant était épuisée, et passer un moment dans l'auberge lui ferait du bien. Il valait mieux qu'elle soit en pleine forme avant de continuer son nouveau voyage. Elle passa la porte d'entrer et croisa le regard de l'aubergiste, qui était tranquillement posé à l'accueil. La jeune fille lui sourit et approcha.

-Bonjour ! Je voudrais réserver une chambre pour passer la nuit. Dit-elle poliment.

L'homme avait l'air d'avoir confiance en elle, puisqu'il attrapa vite la clef d'une chambre. Mais il ne la lui tendit pas tout de suite. Et à ce moment là, Colette se sentit quelque peu gênée. Il allait énoncé le prix de la chambre...

-Cela vous fera...

Mais elle le coupa rapidement.

-Je vous pris de m'excuser. Je pensais que j'en avais les moyens, mais j'ai oubliée que je n'ai plus d'argent... Je suis désolée pour ce dérangement.

Elle aurait pu lui dire qu'elle était l'Elue de Sylvarant, profiter de ce statut. Mais elle préférait la modestie et la discrétion. C'était ce qu'on lui avait toujours appris à Isélia. A ne pas profiter de sa mission pour faire le mal. Pour profiter de la gentillesse ou de la générosité des gens. Personne ne savait qu'elle était l'Elue disparue. Et maintenant, c'était bien plus qu'une question de discrétion, ça allait aussi de sa sécurité. Dans le fond, Colette savait que l'on voulait sa mort. Elle ne s'était pas fait que des amis, les désians voulaient certainement avoir sa peau depuis qu'elle avait détruit plusieurs fermes humaines avec ses amis. Chose qu'elle ne regrettera jamais.

L'aubergiste n'avait pas l'air mauvais, mais il avait besoin d'argent. Et cela sonna tout à fait naturellement aux oreilles de Colette lorsqu'il rangea les clefs de la chambre en disant qu'il ne pouvait rien faire pour elle. Elle acquiesça d'un signe de tête, lui dit au revoir et se retourna pour quitter l'auberge. Ce n'était pas grave. Elle allait dormir à la belle étoile ce soir.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Quand l'Elue reoncontre l'Alchimiste [PV Athos Vandastel]   Lun 6 Oct - 14:03

La nuit s'abattait doucement sur le ciel crépusculaire, comme une guillotine un peu endormie.
En cet instant, tout semblait harmonieux et tranquille... Comme un tableau un peu fantastique, comme un paysage de roman.
C'est ce qu'Athos appelait un "moment parfait", une poignée de minute durant laquelle la nature, le monde et tout ce qui y vivait semblait s'emboiter de manière parfaite et délicate :
Les rayons d'or et de rouille du couchant caressaient le sommet de la montagne d'Hima, une petite brise venait adoucir la chaleur de cette fin de journée d'été.
Tout en marchant, Vandastel respirait les effluves des différentes plantes et aromates qui bordaient le chemin : du thym, de la menthe... Tout ceci se mélangeait et donnait lieu à un instant de poésie et de tranquillité merveilleux.

Athos se baissa un instant pour cueillir quelques feuilles de menthe et décida de couper à travers un champ de blé aux gerbes d'un or parfait. Il avait lambiné en quittant Luin : il n'arriverait pas à Hima avant la nuit. Afin d'éviter d'avoir à croiser des Désians ou des voleurs, il décida d'emprunter un sentier qui conduisait à un petit bois verdoyant.

Tandis que son pas tranquille le menait vers le cœur de la petite forêt, son oreille décela le son d'un clapotis d'eau. En cherchant l'origine de ce son, il découvrit une mare d'eau claire à côté de laquelle il déposa son baluchon et son sac de voyage : il avait trouvé le lieu de campement idéal.
Il dégaina son couteau, s'approcha d'un arbre et alluma le système catalyseur de ses gants. Il plaqua ses paumes contre la surface du tronc et une nuée d'étincelles l'entoura alors qu'il s'écartait, une perche de chêne bien droite dans la main.
Il y noua son coutelas à l'aide d'une corde, de manière à concevoir un harpon rudimentaire.
Satisfait de son œuvre, il retira ses bottes, sa veste et sa chemise et courut vers l'étang :
- C'est l'heure de la pêche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Quand l'Elue reoncontre l'Alchimiste [PV Athos Vandastel]   Jeu 9 Oct - 19:45

Let's Fishing







La jeune fille sortit de l'auberge, et tout en regardant le ciel passé du bleu clair à l'orangé, sortit de la petite ville. Passer la nuit à la belle étoile, ça ne la gênait pas tant que ça. D'ailleurs, elle n'arrivait plus à dormir maintenant. Ce qui la gênait, c'était que ces créatures aux ailes d'anges pourraient la retrouver en terres sauvages si ils avaient eut envie de la poursuivre dans Sylvarant. Comme elle n'avait jamais vu d'ange dans une ville, Colette avait logiquement penser qu'une auberge l'aurait couverte pour un certain temps. Mais peut-être se faisait-elle aussi trop de soucis. Les anges ne la poursuivaient plus, peut-être. Tout en secouant la tête, elle se dit qu'elle n'avait rien à craindre. Et puis, ça lui ferait grandement plaisir de voir les étoiles dans le ciel bleu nuit.

Elle retourna vers la forêt, baissa la tête pile avant qu'une branche ne lui touche le front, prenant soin de ne pas tomber. Sa maladresse n'était pas bien accueillie par les feuillages, on dirait bien ! Colette se sentait bien, malgré tout. La nature, elle avait toujours aimé cela, sous toutes ses formes. Elle ne se battait pas seulement pour ses amis, mais pour les mondes entiers. Chaque être, chaque chose qui constituait ce paysage était précieux, elle l'avait compris depuis sa plus tendre enfance. Et jamais elle n'en dira ou pensera du mal. Ses pas l'avaient apparemment conduit à une rivière. L'eau était claire, limpide, et Colette se mis à genoux en face. Les mains en coupes, elle les plongea dans l'eau et s'aspergea le village. C'était rafraîchissant, apaisant. Mais elle n'en but pas puisque cela n'était plus nécessaire pour elle.

En se relevant, elle entendit des mouvements. Ca devait venir d'un côté de la berge. Prise de curiosité, elle se rapprocha des sons et aperçut bientôt un jeune homme en train de pêcher. Colette ne savait pas s'il l'avait remarqué, mais il avait l'air plongé dans son activité. Elle s'avança pour être plus visible, et ne su pas vraiment s'il fallait dire bonjour ou bonsoir vu que le soleil était en train de se coucher, et c'était un peu entre chien et loup. Elle finit par faire un choix, jugeant qu'il faisait peut-être plus jour que nuit.

-Bonjour ! Vous avez besoin d'aide ? Les poissons glissent rapidement ! Dit-elle d'une voix enjouée.

Elle était une gourde en chef, mais elle aimait toujours aider son prochain, même si c'était la pêche et que cela demandait de ne pas être maladroit. Colette allait tout de même essayer de faire de son mieux si le jeune homme acceptait son aide.

[HRP : La réponse est vraiment pourrie xD ]

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Quand l'Elue reoncontre l'Alchimiste [PV Athos Vandastel]   Lun 13 Oct - 11:22

-Bonjour ! Vous avez besoin d'aide ? Les poissons glissent rapidement
Athos écarquilla les yeux. Croiser quelqu'un dans cet endroit était pour le moins inattendu.
- C'est même pas glisser à ce niveau là... Ils sont extrêmement agiles. décocha t'il avec un large sourire.
Il raffermit sa prise sur le harpon et le lança avec force une fois de plus, manquant un autre poisson...

De lancers en lancers, l'eau de l'étang se faisait plus trouble du fait de la vase que remuait le lourd harpon, le jeune pêcheur décida de prendre une petite pause et laissa le harpon planté là où il se trouvait.
- Et tu vis dans le coin ?   demanda l'alchimiste.
La jolie blondinette répondit que non et retourna la question à l'envoyeur.
- Non, je voyage, sans réel but, mais je voyage !
Alors que la conversation suivait son fil, Athos remarqua une forme qui évoluait dans l'eau... Un poisson ? Non... Un MEGA POISSON ! C'était une sacré bestiole, elle devait faire au moins deux ou trois kilos... et un excellent repas.
Sans bouger ses jambes de l'eau, Athos souleva délicatement son harpon... le poisson mastodonte continuait sa nage tranquille...
- Tu as vu l'espèce d'énorme poisson juste là ?
La jeune fille chercha et Athos le désigna, juste à côté de la berge sur laquelle elle était assise.
- Il est si gros qu'on dirait qu'il a bouffé la moitié des poissons de l'étang à lui tout seul...

Cette réflexion fit pouffer sa camarade de pèche. Puis elle se pencha pour avoir une meilleure vue sur le poisson... Elle s'accrocha à une poignée de racines pour être plus stable... soudain le poisson fit jaillir quelques gouttes sur son visage en battant de la queue, la jeune fille poussa un petit cri et sursauta, la racine céda et elle tomba à l'eau.
Athos se jeta en avant pour essayer de la rattraper mais le poids de la chute l'emporta lui aussi tête sous l'eau, faisant ainsi fuir l'énorme poisson.
Lorsque le jeune alchimiste sortit la tête de l'eau, il jeta toutes ses forces dans un élan mu par la faim et s'écrasa sur le gros poisson, le jetant hors de l'eau, droit contre son sac à dos...
Alors que sa camarade émergeait à son tour et se relevait sur la berge en se réjouissant, Athos soupira, posa son visage dans l'eau et marmonna :
- Je vais finir par croire qu'il y a bien une déesse dans tout ça...
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Quand l'Elue reoncontre l'Alchimiste [PV Athos Vandastel]   Mar 14 Oct - 13:50

Good Bye, Big Fish







Les poissons n'avaient pas l'air de vouloir se laisser faire. Le jeune homme avait beau tenté, les poissons, dotés d'un sixième sens, le fuyaient avant même que le harpon n'ait touché l'eau. Il finit par arrêter quelques minutes, et lui demanda si elle était du coin.

-Non, je viens de bien loin d'ici.Dit-elle en songeant à Isélia.Et toi, tu vis par ici ?

Il lui dit ensuite qu'il voyageait aussi, sans destination en particulier. Voilà quelque chose de particulièrement chouette. Il devait y avoir des tas de choses à découvrir, dans le monde. Colette en avait déjà vu des tonnes de par son périple, mais elle n'avait pas pu admirer les choses comme il le fallait car souvent le temps pressait pour eux. Le monde n'allait pas sagement les attendre, il continuera encore à décliner.

-Tu voyages où bon te semble ? Ce doit être passionnant. Je n'en ai pas eu l'occasion, il y a toujours quelque chose à faire pour ce monde...

C'est à ce moment là que le jeune homme lui désigna un endroit dans l'eau. La jeune fille se pencha en s'accrochant à une racine et admira l'énorme poisson qui nageait paresseusement dans l'eau. Elle ria ensuite face au commentaire du brun. Elle reconnut un petit quelque chose dans ce poisson et se pencha un peu plus pour mieux le voir. Raine avait peut-être du le cuisiner - ou du moins tenter de le faire - lorsqu'ils voyageaient encore tous ensemble. Et Génis aurait trouvé son nom en moins de temps qu'il n'en fallait. Elle était à quelques centimètres de l'eau quand le poisson décida qu'il était temps de l'arroser.

Prise de surprise, elle sursauta en criant, avant de sentir sa prise céder et chuter dans l'eau. Elle ne put rien faire à part se débattre quelques secondes, avant de se faire bousculer par le jeune homme qu'elle avait emporté dans sa chute. Quand elle émergea la tête de la rivière, le poisson se débattait sur la berge, et Colette ne put s'empêcher de pousser un cri triomphal en l'apercevant. Elle sortit de l'eau, sa tunique alourdie par l'eau, et trottina vers le gros poisson. Elle s'accroupit face au sac et l'observa offrir son dernier souffle, prise de pitié pour la petite bête.

-Excuses nous. Ne t'inquiètes pas, ta mort ne sera pas vaine.Murmura-t-elle au gros poisson.

Elle regarda encore le poisson qui était maintenant immobile, puis se retourna vers son compagnon de pêche.

-Viens vite ! Le poisson ne se mangera pas seul ! Et tu vas avoir un rhume si tu restes comme ça dans l'eau. Dit-elle alors qu'elle le voyait encore dans l'eau.

Elle pris avec délicatesse le poisson entre ses mains, s'assit sur le sol et le posa devant elle.

-Tu as un couteau ? Je m'occupe de le nettoyer. Je n'ai même pas pu t'aider à le pêcher !

En même temps, elle avait trempette pendant qu'il avait sortit le poisson de l'eau. Pas très utile, la petite blonde. Elle sourit en le remerciant quand il lui donna de quoi ouvrir le poisson et lui ouvrit l'estomac. Il ne manquait plus qu'à enlever les arrêtes.

-Au faite, nous avons oublié de nous présenter. Je m'appelle Colette. Et toi ?

Il lui répondit qu'il s'appelait Athos et elle lança d'une voix enjouée que c'était un joli nom. La conversation se poursuivait tranquillement, mais dans un moment d'inattention, pendant qu'elle l'écoutait, son couteau glissa et elle s'entailla le doigt. Elle grimaça en reposant le poisson. La blessure était superficielle, mais le sang coulait beaucoup. Elle du placer sa main dans un pan de la tunique pour essuyer sa main et attendre que ça passe.

-Ne t'inquiètes pas, ce n'est rien ! Ces choses là m'arrivent tout le temps ! Dit-elle d'une voix enjouée pour rassurer Athos qui s'inquiétait un peu.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Quand l'Elue reoncontre l'Alchimiste [PV Athos Vandastel]   Mer 15 Oct - 23:52

- Athos ? C'est un joli nom !
- Et Colette... C'est joli aussi, l'Elue porte ce prén...
La jeune fille fit ripper le coutelas et le sang coula de son doigt... Une blessure d'apparence superficielle mais qui saignait abondamment.
-Ne t'inquiètes pas, ce n'est rien ! Ces choses là m'arrivent tout le temps !
Sur ces mots, elle enfouit sa main dans un pan de sa tunique.

Athos se gratta la tête et se dirigea vers son sac à dos pour en tirer un bandage. Il se mit à genoux à côté de Colette, lui saisit la main et enroula le doigt entaillé dans la bande.
- C'est pas forcément trop pratique mais au moins ça ne saignera plus !
Elle opina et retourna à son évidage de poisson, c'était une jeune fille visiblement très active.
- Je vais chercher de quoi faire un feu, j'en ai pour quelques minutes.
Colette lui sourit et lui annonça qu'elle aurait nettoyé le poisson à son retour.

Le jeune homme s'écarta un peu du camp et ramassa quelques branches sèches, des herbes asséchées par la chaleur et deux grosses bûches qu'il retourna déposer au camp. Il fit un nouvel aller pour ramasser des pierres et construire un petit foyer qui permettrait de maîtriser le feu.
Soudain, il lui sembla repérer quelque chose, une sorte de mouvement fugitif. Par réflexe, il alluma ses gants et se teint prêt... Mais rien ne vint.
Il ferma les yeux et se concentra... Mais la respiration haletante qu'il avait crû déceler n'était plus audible...
- Mmmh...

En arrivant au camp, il forma un cercle de pierres et installa le bois. Colette avait disposé le poisson sur une pierre et l'avait saupoudré du thym que Athos avait laissé sécher.
Elle lui demanda s'il possédait une pierre à briquet pour allumer le feu.
Vandastel sourit d'un air goguenard, fit jouer ses poings, frotta ses gants pour stimuler le mana et brandit sa main en l'air, déchaînant une petite d’hydrogène qu'il souffla sur le foyer.
- Un alchimiste n'a pas besoin de pierre à briquet !
C'est alors qu'il remarqua quelque chose qui l'intrigua... Quel était donc cet étrange collier rouge que Colette arborait ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Quand l'Elue reoncontre l'Alchimiste [PV Athos Vandastel]   Lun 20 Oct - 18:37

It is quit important








Elle ne souciait pas de son entaille, mais Athos sortit néanmoins un bandage de son sac, lui pris la main et empêcha le saignement avec.

- C'est pas forcément trop pratique mais au moins ça ne saignera plus !
-Ne t'inquiètes pas, je saurai me débrouiller avec ça ! Merci !

Sur ce, elle reprit le poisson et repris son travail en souriant. Le jeune homme lui dit ensuite qu'il allait chercher de quoi faire un feu. Elle lui répondit en souriant que le poisson sera prêt quand il reviendra. Elle le regarda disparaître de sa vue en se disant intérieurement qu'il était vraiment gentil, puis reprit le poisson en fredonnant un air. Ce qu'elle chantait était au début de l'improvisation, puis petit à petit cela partit vers un air familier, un air qui était souvent chanté dans son village natal. Cela lui rappelait tant de bons souvenirs, ces souvenirs enfouis de son enfance resurgissaient presque comme si c'était hier. Cela l'apaisait, cela la confortait dans le fait qu'elle retrouvera bientôt tout ses amis. A Triet, elle allait retrouver Raine, sa professeur. A peine y penser lui faisait déjà plaisir.

Mais elle stoppa net lorsqu'elle entendit un bruit, dans les lieux sombres de la forêt. Elle ne savait pas ce que c'était, elle n'avait aperçue qu'une ombre. Elle ferma les yeux quelques secondes, priant pour que ça ne soit pas quelque chose de dangereux... Ni l'une de ces choses qui ressemblaient à des anges. Ils étaient inexpressifs, obéissaient aveuglément à une chose que Colette ne connaissait pas et... Ils étaient bien plus forts qu'elle. Et si elle n'était pas apte à lutter contre eux, elle ne pourrait pas protéger Athos. Ni le monde d'ailleurs. Voyant que cette chose avait disparue, elle se dit que ça ne devait être qu'une illusion d'optique et en termina avec le poisson.

Elle se leva pour prendre une pierre qui lui inspirait aux alentours et posa le poisson dessus. Cela lui donnait un aspect plus soigné, comme si un cuisinier haut de gamme était passé dans la forêt. Elle ajouta ensuite un peu de thym dessus, pour donner un bon goût au poisson. Elle leva ensuite la tête et sourit en apercevant son ami revenir avec ce qu'il fallait pour former un feu de camp.

-Pour le feu... Est-ce que tu as une pierre à briquet ? Lui demanda-t-elle.

A ce moment là un grand sourire apparut sur le visage d'Athos, tandis qu'il frottait ses mains. Elle observa avec admiration le jeune homme allumer le feu en sortant du mana de ses gants. Colette applaudit à la fin de ce petit spectacle en riant.

-Je n'avais jamais vu ça avant, c'est génial !S'exclama-t-elle.

Elle songea ensuite à Génis, qui lui aussi aimait bien parfois montrer son talent quand il le pouvait. Elle plaça le poisson pour qu'il cuit, pendant qu'Athos la regardait d'un air curieux. Elle comprit ensuite qu'il regardait son cristal, et instinctivement elle posa une main dessus. Il l'interrogea ensuite sur ce bijoux, et la jeune fille hésita un peu, avant de se dire qu'il n'était pas mauvais et qu'elle pouvait avoir confiance en lui.

-Ceci est mon cristal du cruxis. C'est assez important. Dit-elle en souriant.

"Assez important" n'était qu'un doux euphémisme. C'était même une chose des plus cruciale, pour tout Sylvarant, et cet autre monde dont parlait Sheena. Elle espérait que rien de grave n'allait arriver d'ici son arrivée à Triet...




Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Quand l'Elue reoncontre l'Alchimiste [PV Athos Vandastel]   Mar 28 Oct - 19:40

"Cristal du Cruxis..."
Elle avait dit ça de manière tellement... normale. Simple. Comme si elle lui avait annoncé qu'elle aimait le chocolat au lait ou quelque chose d'aussi futile... 
Pourtant, dans le cerveau d'Athos, l'information fit un raffut colossal. Elle était l’Élue.
Il était en face de l’Élue... Il avait parlé à l’Élue... Il avait touché les mains de l’Élue...
- Co...co... Colette ? Est-ce que tu es... l’Élue ?
Le vent balaya la clairière et agita les flammes du feu de camp. Le crépitement du petit brasier était le seul son qui émanait de cet endroit.

Puis un bruit de branche brisée éclata dans l'atmosphère.

Puis une succession de bruits d'armures, des halètements et des cris. Trois Désians firent leur entrée dans le petit bois et braquèrent leurs arbalètes dans la direction des deux jeunes gens. Des carreaux volèrent, l'un d'eux atteint Athos à l'omoplate. Il s'écroula sur le sol mais parvint à enfoncer son poing dans le sol et à créer une explosion entre les Désians et Colette.
- Qu'est-ce qu'il font ici ? 
Son bras le lançait violemment. Il s'écrasa sur le sol et se prépara à devoir attaquer à nouveau, une fois que la poussière de son assaut fut dissipée.
Il jeta un regard à Colette pour s'assurer qu'elle allait bien. 
Malgré la douleur qui parcourait son corps et le sang qui coulait de son dos, il poussa un soupir d'admiration face aux ailes irisées qui ornaient le dos de Colette. 
Elle était bel et bien l’Élue. 
Et cette seule raison suffisait à lui donner la force de se relever, de se battre...

Le carreau n'était pas enfoncé profondément dans son omoplate, aussi il fut capable de l'expulser en bougeant ses épaules. La blessure n'était pas profonde mais elle était légèrement handicapante : il ne pourrait pas bouger comme il le souhaitai.
Devant lui, l'Ange Élu, celle qui allait sauver ce monde se tenait : droite, fière et prête au combat. Ses chakrams luisaient à la lueur du feu.
- Ils sont encore là ? 
- Non. 
La poussière retomba doucement et dévoila un cratère vide. Les Désians avaient pris la fuite. Peut-être..
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Quand l'Elue reoncontre l'Alchimiste [PV Athos Vandastel]   Mer 5 Nov - 22:53

Sorry, I was late







La jeune fille sourit en voyant les yeux du jeune homme pétillaient comme les yeux d'un enfant à cette phrase. Cela lui rappelait tant de choses. Comme par exemple qu'il lui était primordial d'accomplir la tâche qui lui incomber, d'aider tous ces gens qui avaient atrocement besoin d'aide. Il lui demanda maladroitement si elle était bien l'Elue, et cela l'amusa un peu. Elle lui sourit de nouveau, ouvrant la bouche pour lui affirmer son identité, quand une succession de sons familiers leur vinrent.

Elle voulut se relever rapidement, mais au lieu de ça trébucha et tomba à genoux par terre, tandis que trois désians les menaçaient de leurs armes. Ils n'hésitèrent pas à tirer une seconde de plus, et Athos fut rapidement touché. Il parvint malgré tout à lancer une explosion pour créer de la distance. Elle tenta de se relever le plus vite possible, en profitant pour essayer de renverser la situation. Colette n'hésita pas à faire apparaître ses ailes, puis décolla un tout petit peu du sol, à peine quelques centimètres, pour éviter une nouvelle maladresse de ses deux pieds gauches, tout en serrant fort ses chakrams entre ses mains.

Elle scruta les alentours comme elle le put, et au bout d'une minute ne vit plus de trace des désians. Lorsque son ami lui demanda si ils étaient toujours là, elle répondit non, mais ne baissa pas pour autant la garde. Elle s'attendait à ce qu'ils reviennent, c'était même plus que probables. Ils pourraient facilement les repérer, ils n'étaient pas très discrets avec leurs armures. Colette jeta un coup d'oeil à l'épaule d'Athos, inquiète.

-Est-ce que ça va ? ... Excuses moi, je n'aie pas pu agir à temps.

A nouveau des bruits de pas et les chocs des armures se déplacèrent vers eux. C'étaient les même désians, mais la mine qu'ils affichaient n'était plus aussi sûre qu'au départ. Et l'attaque d'Athos les avaient atteint, tout comme leur flèche il y avait moins de cinq minutes. Elle pourrait bien leur infliger une terrible attaque, mais quelque chose en elle lui disait qu'il valait mieux éviter la violence dés le départ. Avec souplesse et précision, elle envoya l'un de ses chakrams en direction des assaillants. L'arme percuta de plein fouet l'arbalète de l'un d'eux, qui s'écrasa contre le sol. Elle envoya son deuxième chakram de plus belle dans leur direction, et l'un des désians recula d'un pas.

Ses armes retournèrent une par une dans chacune de ses mains. Colette attendait malgré leur brutalité plus qu'évidente qu'ils allaient partir sans ajouter plus de dégâts. Ils étaient désians, mais... Qui sait, peut-être avaient-ils une famille, peut-être ce travail était leur unique gagne pain ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Quand l'Elue reoncontre l'Alchimiste [PV Athos Vandastel]   Jeu 6 Nov - 11:28

-Est-ce que ça va ? ... Excuses moi, je n'aie pas pu agir à temps.
Athos se releva en titubant et grogna sourdement. Cette blessure était plutôt douloureuse. Mais d'ici quelques jours il ne sentirait plus rien.
Alors qu'il allait répondre, les Désians surgirent une nouvelle fois : arbalètes aux poings. Toutefois leur air goguenard semblait un peu disparu.
- Ils auraient peur ? pensa t'il.
Colette attaqua la première, désarmant l'un d'entre eux et faisant reculer ses deux compères. Puis elle sembla attendre.
- Et alors ? tu hésites ? souffla l'Alchimiste.

Puis la bêtise de sa question le frappa. L'élue ne pouvait être que pureté.
Tuer ne devait pas faire partie de son crédo.
Mais lorsque l'un des Désians commença à faire bouger ses bras en murmurant, Vandastel comprit qu'un sort se préparait.
- Colette !
Comprenant le danger, l’Élue renvoya ses chakrams au combat, frappant l'un d'eux sur le casque et le faisant glisser dans la mare et manquant le second.
Les runes du mage étaient rouges... Un sort de feu allait frapper. C'était au tour d'Athos d'attaquer : il ignora la douleur qui parcourait son corps, se releva d'un seul coup et brandit ses gants : il fallait faire appel à l'air. L'air pour dissiper les flammes.
- Lance de Flammes ! hurla le Désian.
L'Alchimiste compressa l'air autour de lui et le projeta en direction du puissant sort.
- Lames Illusoires !
D'un puissant coup de vent, il scinda l'objet enflammé en deux, projetant des étincelles et des flammes tout autour de lui. Il se retourna pour constater que Colette n'avait rien.
Soudain, le Désian qui était tombé dans la mare l'attrappa par la cheville et le plonge dans l'eau.

Surpris, le jeune homme sentit l'eau envahir ses poumons. Puis il parvint à remonter à la surface et à esquiver un coup du poignard de son assaillant. L'homme se tenait en face de lui, un rictus mauvais tracé sur le visage. Il plongea sur Athos et tenta de lui asséner un nouveau coup.
Ce dernier plongea son poing dans l'eau et le ressortit tout en solidifiant les gouttes tout autour afin de créer une sorte de gantelet de glace avec lequel il encaissa le coup de poignard et décocha un puissant coup de poing à son adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Quand l'Elue reoncontre l'Alchimiste [PV Athos Vandastel]   Dim 9 Nov - 19:33

Angel's feathers







Elle constata qu'elle venait de commettre une erreur en essayant de trouver un arrangement. C'était instinctif chez elle d'essayer d'éviter le combat. Mais les désians n'étaient pas enclin à trouver la paix. L'un d'eux commença à lancer une incantation, et aussitôt Colette compris l'étendue du danger. Sans réfléchir plus longtemps, elle lança à nouveau son chakram dans leur direction. Si l'un d'eux tomba dans la rivière, l'autre continuait toujours et lança un sort dans leurs direction. Ses yeux s'écarquillèrent lorsque une lance de feu émergea dans leur direction, elle prit peur pour Athos et se rapprocha de lui en flottant. Sauf que malgré ses blessures, il put les protéger tous deux de cette attaque.

La deuxième erreur fut celle de laisser l'alchimiste lancer des sorts et ne rien faire. Lorsqu'il se retourna avec inquiétude pour vérifier si elle n'avait rien, la blonde aperçut bien trop tard que le désian émergeait de l'eau.

-Athos ! Attention ! Cria-t-elle inutilement pendant que son ami était emporté sous l'eau.

Elle voulait essayer de l'aider, de le débarrasser du désian qui était en train d'essayer de le tuer, mais il était impossible de lancer un chakram ou un sort de lumière sans savoir si elle n'allait toucher que l'ennemi, ou si cela allait aussi toucher son allié. Et puis, de l'autre côté de la berge, les deux autres désians se préparaient à l'attaquer, elle. Le premier avait retrouvé son arbalète, et hésitait à attaquer. Qui sait, son arme à distance était peut-être abîmée, peut-être cachait-il une arme blanche sous son armure ? Et le magicien du groupe repris une nouvelle incantation. Plus le temps de réfléchir sur un accord de paix, ces gens là n'avaient peut-être pas de coeur.

Elle envoya un chakram en direction du magicien pour stopper son incantation et commença à son tour une incantation. Elle ferma les yeux et se concentra, tentant d'ignorer les sons aux alentours qui n'inspiraient pas une bonne ambiance. Colette termina finalement, et ouvrit les yeux pour s'apercevoir que le désian à l'arbalète portait maintenant une dague et pataugeait vers elle tandis que le magicien derrière reprenait l'incantation qu'elle avait interrompue.

-Plumes d'Ange !

Son incantation était enfin terminée, et la mine un peu soulagée, elle vit les anneaux de lumière apparaître devant elle et partir vers les ennemis. Si cela déstabilisa le désian armé d'une dague, le second était plus doué que son compère. Sans perdre une minute de plus, Colette se rapprocha de la rivière pour en terminer le plus rapidement possible avec eux.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Quand l'Elue reoncontre l'Alchimiste [PV Athos Vandastel]   Mar 16 Déc - 9:57

Un sort d'ange ? Incroyable.
Incroyablement efficace surtout ! Vandastel asséna un nouveau coup de poing glacé au Désian dans l'eau et le laissa se noyer. Alors que le givre autour de son bras fondait, il sortit de l'eau.
Dès l'instant où il posa le pied sur la berge, il bondit vers les Désians que Colette avait mis en déroute et enfonça son poing dans le sol, le faisant exploser à nouveau. Mais cette fois, il créa une lame de vent qu'il utilisa pour transpercer la poitrine du mage.
- Un de moins.
Au travers du brouillard qu'il avait créé, il ne distinguait que la clarté diffuse des ailes iridescentes de l'Elue.
Il perçut toutefois le mouvement d'un Désian qui courrait dans la direction de cette dernière. Un chakram s'écrasa dans le visage du Désian et Athos n'eut qu'à lui décocher un coup de pied au visage pour l'assomer.

Ils en avaient enfin fini.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Quand l'Elue reoncontre l'Alchimiste [PV Athos Vandastel]   Sam 20 Déc - 18:42

Time to be worried







Colette s'arrêta quelques secondes lorsqu'elle vit Athos émerger de l'eau, soulagée qu'il ait pu s'en sortir sans trop d'encombres. Quant au Désian qui reposait dans l'eau... Elle ne désirait pas en savoir plus et détourna le regard, triste de savoir qu'elle n'avait pas pu préserver une vie à cause des décisions des Désians. Il se débarrassa ainsi du mage, et l'Elue détourna de nouveau le regard, fixant un peu le sol. Avant que son ouïe ne lui informa que le dernier de la troupe se rapprocha d'elle. La blonde reporta de nouveau son attention sur le combat, envoyant l'un de ses chakram vers lui. La vision de l'homme tombant juste devant la rivière la soulagea, et doucement elle reposa les pieds au sol et fit disparaître sa paire d'ailes.

Mais sa joie fut de courte durée quand son regard se posa sur Athos. Il avait été précédemment blessé, et il était maintenant temps de vraiment s'inquiéter pour cela. Elle avança à sa rencontre alors qu'il revenait vers son petit campement. Qui avait été un peu secoué aussi.

-Est-ce que ça va ? Tu n'as rien de cassé ? Et ta blessure aurait besoin de soin.

Elle désigna du doigt sa blessure au dos, la mine inquiète. Et même si elle n'était pas profonde à première vue, le meilleur était de vérifier tout ça. Le problème était que ses compétences de soins n'étaient pas aussi poussées que celles de Raine, et aussi... Elle était très maladroite. Une blessure n'était pas à prendre à la légère.


[HRP : Message un peu très court ! Désolée ^-^ ]

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Quand l'Elue reoncontre l'Alchimiste [PV Athos Vandastel]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand l'Elue reoncontre l'Alchimiste [PV Athos Vandastel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Quand la vie va tout va!!! [PV: toute la clic^^]
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril
» A QUAND UN NOUVEAU DEPART POUR EVITER UN AUTRE 29 FEVRIER ?
» Quand les dès sont jetés .....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales of Symphonia - Another Fate - :: Sylvarant :: Archives Corbeille de Sylvarant-