RSS
RSS


 

Partagez | .
 

 Pause lecture [PV Eléa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Pause lecture [PV Eléa]   Lun 20 Oct - 17:52



Pause Lecture










Ses yeux s'agrandirent d'émerveillement lorsqu'il entra dans la bibliothèque. Des livres, des livres... Des livres partout ! Impossible de ne pas tourner la tête sans voir un ouvrage ou un étagère. Et même si le soleil allait bientôt commencer à se coucher, dehors, les étudiants continuaient à réviser. Les bureaux étaient plein à craquer du cliché des étudiants. La tenue classique, sobre, les têtes plongées dans les livres, les regards absents, dans la dimension de la connaissance. Et Youssef ne put s'empêcher de sourire en voyant cela. Il avança un peu, cherchant du regard les livres qui pourraient l'aider.

Premièrement, un livre sur cette fameuse cité céleste où les demi-elfes vivraient librement. Cette légende l'émerveillait, et il voulait absolument savoir si il y avait un fond de vérité dedans. Vivre tranquillement, avec des gens comme lui, sans se cacher... C'était un rêve qu'il avait entretenu tout au fond de lui, mais qu'il n'avait jamais vu dans tout Tesseha'lla. Il pris soin de ne pas trop montrer ses oreilles légèrement pointues lorsque un groupe d'étudiants humains passa devant lui. Il détourna le regard, se faisant discret quand il entendit un "c'est qui, celui là ?" dans leur conversation.

Il devait certainement accélérer le pas, ou sinon il ne trouverait rien. Non seulement pour lui-même, mais aussi pour Kahina. Kahina, la petite démone qui vivait dans sa flûte, sa seule amie qui avait besoin de chercher, de vérifier quelque chose. Elle n'avait pas beaucoup parlé de ça, à vrai dire, tout ce qu'il savait, c'est que c'était important.

*Youssef. J'ai un autre service à te demander.* Lui demanda-t-elle lorsqu'ils furent dans une pièce assez vide en personnes.

-Qui y'a-t-il ? Tu sais bien que j'accepterai.Dit-il à voix haute en cherchant parmi les livres un titre qui inspirait les légendes attribuées aux elfes et aux demi-elfes.

*J'ai besoin de savoir ce que je recherche maintenant. Et pour cela, j'ai besoin de ton corps. Ce sera plus simple pour moi de chercher que de t'indiquer le livre, et ça me facilitera la lecture. Sinon ça sera trop long et nous n'aurons pas le temps pour toi.*

Le jeune garçon resta immobile quelques secondes, puis hocha la tête en guise d'acceptation. Même si il avait des doutes. Kahina était particulière, et lorsqu'elle prenait possession de son corps, il ne se souvenait de rien quand il reprenait conscience. Pire encore, c'était souvent la pagaille autour de lui, et Kahina lui disait d'ignorer tout ça et de continuer son chemin. C'était parce que tout le monde le détestait. Et elle devait certainement avoir raison, puisqu'il n'était qu'un demi-elfe.

Comme à chaque fois qu'elle entrait en lui, il se sentit défaillir, comme si il allait s'évanouir. Il ne se débattit pas, ferma les yeux et laissa Kahina prendre sa place.

* *
*


La première chose qu'elle fit fut de libérer ses cheveux nattés. Sa tresse était terriblement moche, c'était bien plus sexy d'avoir les cheveux lâchés. Ce petit imbécile s'était laissé faire, comme d'habitude. Ca commençait même à en devenir lassant d'avoir cet espèce de mauviette en guise d'hôte. Elle soupira en se disant que plus vite elle aura trouver le moyen de prendre définitivement possession de ce corps, plus vite elle sera enfin complètement libérée. Ensuite, elle pourra modifier ce corps, pour qu'il soit entièrement à elle. Kahina ne pouvait pas supporter ce corps. Ces cheveux pas très propres, ce torse sans poitrine volumineuse, ni au niveau des fesses, ce garçon était une véritable planche à pain.
Et le pire n'était pas là dedans. Le pire, c'était le zizi. Ce truc qui pendouillait, elle ne pourra jamais l'encadrer.

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de voyage
Titre: Observatrice
Classe: Sorcière
Infos +:
avatar

Éléa
MessageSujet: Re: Pause lecture [PV Eléa]   Mar 21 Oct - 19:20

Au milieu de tous ces livres, une elfe se promenait. Le vieil homme qui s'occupait des entrées la reconnaissait. Ils avaient discuté philosophie et science des heures durant lors d'un de ses précédents passages. A l'époque, il n'avait qu'une vingtaine d'années, il se pensait intelligent, malin, près à impressionner n'importe qui par sa réflexion et ses connaissances. Après une journée entière de discussions, il dut se rendre à l'évidence que quel que soit le sujet, Éléa le battait à plate couture. Il avait alors fait la promesse de la laisser consulter tous les livres qu'elle voulait même si elle n'était pas étudiante. C'est pratique, parfois, d'avoir quatre mille ans d'expérience et de savoir !

Ainsi la blonde explorait les rayons, marmonnant sur le fait qu'il n'y avait pas beaucoup de nouveauté. Parfois elle s'arrêtait pour feuilleter rapidement un livre qu'elle ne connaissait pas, afin de savoir de quoi ça parlait. Elle ne trouvait rien qu'elle ne connaissait pas déjà, mais elle pouvait noter l'avancée scientifique de Tesse'halla. Après une dizaine de livres, elle nota un résumé de quelques théories trouvées récemment par les plus éminents scientifiques de ce monde... même si certaines étaient vraies, tout cela semblait tellement arriérée comparée à la technologie d'autrefois et celle utilisée par les anges... Enfin, on ne peut pas leur demander l'impossible. Ils découvrent tout cela à une vitesse considérable, quand on y pense.

Au milieu des rayons, quelque chose attira son attention. Un jeune garçon se détachait une natte de cheveux. Il était petit, mignon, avec une flûte autour du cou. C'est en voyant cette flûte que le regard de l'elfe s'assombrit. Oui, elle avait déjà vu ce genre de mana. Il y avait même une petite chance qu'elle ait déjà croisé la créature à l'intérieur, mais ce n'était pas certain. Après tout, les démons se ressemblent un peu tous dans leur composition de mana. S'approchant à pas furtifs, l'elfe se plaça derrière le garçon et posa une main sur son épaule, faisant comme si elle n'avait pas remarqué la flûte et ce qu'elle contenait.

-Bonjour mon petit, tu es perdu ?

Le garçon sursauta en se retournant. Le regard qu'il lui lançait n'était pas celui d'un garçon pris en faute, ni d'un garçon perdu. On aurait plutôt eu l'impression de voir un prédateur qu'on dérange alors qu'il cherche sa proie. Ce n'était pas le garçon qui était maître de ce corps apparemment, ou du moins, pas pour le moment. La blonde décida donc de s'amuser un peu aux détriments du démon.

-Oooooh tu es tellement mignon, viens faire un câlin

Avant qu'il puisse réagir, Éléa le prit dans ses bras et le serra contre elle, le visage dans son décolleté. Le garçon était de toute façon probablement trop jeune pour avoir des pensées déplacées et le démon trouverait cela probablement humiliant. Après quelques secondes de surprise, le petit corps se mit d'ailleurs à se débattre, puis enfin, parvint à se libérer. Le garçon l'invectiva, la traitant de traînée et lui demandant de le laisser tranquille.

-Oh, un petit garçon comme toi ne devrait pas parler ainsi. Enfin, pour me faire pardonner, je vais t'aider à trouver les livres que tu cherches. Que cherches-tu ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Pause lecture [PV Eléa]   Mer 5 Nov - 22:10



Pause Lecture









Kahina reporta son attention sur les ouvrages, tentant d'oublier l'horrible sensation d'être dans le corps d'un garçon. Elle n'avait pas vraiment eut le choix lorsqu'elle tomba nez à nez avec lui, personne d'autres n'avaient été intéressés par sa flûte jusqu'à ce moment là... Elle aurait attendue encore des décennies si elle l'avait refusé. Un coup d'oeil au rayonnage et la démone se rendit tout de suite compte qu'elle était dans le mauvais rayon. Histoire des elfes et des demi-elfes. Pfff. Il était vraiment agaçant, le morveux. C'est à ce moment là qu'une voix se lança juste derrière elle.

Elle se retourna, irritée par le dérangement inattendu. Une grande elfe aux cheveux blonds et aux grand yeux pétillants. Elle ne put s'empêcher de renifler. Elle lui rappelait un petit quelque chose, mais la démone n'arrivait pas à s'en souvenir. Après avoir joyeusement crié qu'il était "mignon", elle bondit sur le corps de Youssef et écrasa son visage contre sa poitrine. Quelle humiliation ! Elle se débattit entre ses deux seins, tentant de sortir de cette prison embarrassante. Quand l'elfe se décida à la lâché, elle lui cria dessus :

-Laisses moi tranquille, petite traînée ! La colère l'avait poussé à user de vulgarité, même si habituellement Kahina n'était pas du genre à faire ça.

La grande salope lâcha la réprimanda d'un ton léger et lui proposa son aide, pour trouver un livre. Kahina la regarda d'abord d'un air suspicieux. Elle devait se débarrasser de ce truc jaune et vert gluant. Le temps lui était compté, elle ne restera pas en possession de Youssef tout le temps qu'elle voudra. Parce qu'un moment, soit toutes ses forces démoniaques la quitteront, soit l'instinct de survie du corps du garçon reprendra le contrôle. Elle n'avait pas encore assez de puissance pour savoir comment obtenir définitivement cette couverture charnelle. Et demander des ouvrages de sorcellerie à cette elfe serait trop dangereux.

Kahina finit par sourire comme elle le put, c'est-à-dire comme l'aurait fait le garçon en temps normal, et lui dit d'une voix enjouée :

-Je dois aussi vous présenter mes excuses, je suis assez susceptible. Excusez moi. Je cherches un ouvrage qui traiterait d'un sujet assez particulier...

Particulier, oui, entre une elfe et un demi-elfe. Est-ce qu'elle avait remarqué que ce gamin était à moitié comme elle ? Si elle n'était pas aussi conne qu'elle en avait l'air, oui, puisque les elfes étaient censés savoir à quelle race ils faisaient affaire d'un coup d'oeil. Et c'était bien connu que les elfes n'aimaient pas ces petits êtres impurs. Peut-être ce petit argument serait une bonne idée pour la faire partir d'ici ?! Oui, oui, ça marchera, elle avait déjà assez perdu de temps comme ça.

-Je cherche un ouvrage qui pourrait me donner une possible localisation. Pour une île légendaire, mais je suis sûr qu'elle est réelle. Il y aurait des demi-elfes qui vivraient dedans.

Elle avait dit ça avec un faux air innocent, face à la grande blonde, avec un léger sourire. Puis, comme si elle se rendait compte qu'elle faisait une grossière erreur, elle détourna le regard, fixant ses pieds, prétendant être gênée.

-Oh... Mais... Vous êtes une elfe, n'est-ce pas ? ... Je crois que j'en ai trop dit... Je ne devrais pas vous importuner avec ce genre de choses...

Elle faisait mine de détourner le regard, mais du coin de l'oeil tentait de percevoir une moue dégoûtée ou irritée par cette réplique des plus ridicules. Allons, allons. Elle allait finir par s'en aller, cette gourde.

[HRP : Désolée du retard, j'espère que ça te va !
Et désolée aussi pour les grossièretés xD ]

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de voyage
Titre: Observatrice
Classe: Sorcière
Infos +:
avatar

Éléa
MessageSujet: Re: Pause lecture [PV Eléa]   Jeu 6 Nov - 16:04

Voilà que le petit s'excusait... ou plutôt que la créature en lui le faisait. Si cette créature s'obligeait à donner le change ainsi, c'est que la possession n'était pas complète. Elle devait essayer de gagner du temps et de se débarrasser de la gêneuse qu'elle devait représenter. Voilà qu'elle lui parlait de l'île volante des demi-elfes. Oui, Mithos avait passé ce pacte avec Maxwell et avait demandé à ce que la ville flotte pour protéger les demi-elfes. C'était peut-être le dernier acte de ce gosse que l'elfe avait approuvé. Après ça... il s'était passé beaucoup de choses. Le sourire du garçon était clairement faux, cela se voyait. Le créature en lui dut s'en rendre compte puisqu'elle détourna le regard. Elle lui donna des "je ne veux pas vous déranger" qui ne convaincraient personne. Décidément, cet enfant était possédé par une créature qui n'était pas bon acteur, du moins, pas dans ce contexte. Baissant la voix, Éléa répondit avec un sourire non feint :

-Oh, mais tu parles d'Exire ! Ne t'en fais pas, cela me dérange pas. C'est une belle ville mais il faut faire attention à ce que cette cité reste secrète, d'accord ? Le problème avec cette cité est d'y accéder. Si tu cherches un ouvrage dans le coin, attends...

Elle se souvenait avoir déjà vu des livres sur Exire. Les informations étaient incomplètes, un peu déformées, mais proches de la réalité. Elle ne pouvait décemment pas donner des informations de ce passé sans faire attention aux retombées. Elle fouilla rapidement son carnet et trouva où se trouvait le livre aux dernières nouvelles et surtout son titre. En relevant les yeux, elle vit que le garçon, non, la créature maléfique en lui, regardait autour. A la recherche de quoi ? Une échappatoire ? Faisant un pas de côté, l'elfe regarda la rangée de livres et trouva celui qui mentionnait Exire. Le sujet du livre était un paquet de légendes de toutes sortes. Les légendes référencées étaient toutes de celles qui restaient plausibles et de fait, la plupart étaient vraies, à quelques déformations près. Prenant le livre d'un geste rapide, elle retournant vers le jeune et lui fourra le livre dans les mains.

-Voilà ! La légende de la page 129 parle d'Exire, la cité que tu cherches. Tu devrais apprendre pas mal de choses dessus. J'espère que tu es content !

Levant le bras, elle déposa sa main sur la tête du garçon comme on pouvait parfois faire à un tout petit. Elle sentit des ondes de colère émaner du garçon et elle s'en amusa. Oui, elle avait trouvé quelque chose d'intéressant auquel elle ne s'attendait pas dans cette bibliothèque. Elle se demandait si elle avait croisé la créature qui possédait le garçon. Ils avaient scellé pas mal de démons après la destruction de l'Arbre de Kharlan. Mithos était occupé à pleurer sa soeur, le monde était instable. L'esprit de l'arbre qui garde le Ginungagapp avait laissé passer plusieurs démons avant de parvenir à sceller la porte différemment. Ce démon-là avait-il été scellé par elle ? Ou par Kratos ou Yuan ?

-Au fait, je m'appelle Éléa, et toi ? Quel est ton nom mon petit ?





[HRP]Pas de soucis pour le retard, je t'en veux plus pour avoir ignoré mon MP, vilaine è_é
Et sinon les grossièretés ne me dérangent pas du tout, c'est dans le caractère de ta Kahina, je trouve que ça colle bien[/HRP]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Pause lecture [PV Eléa]   Dim 9 Nov - 18:53



Pause Lecture









Elle espérait que cette satanée elfe allait finir par la lâcher. Kahina commençait déjà à avoir un rictus de jubilation en songeant au visage dégoûté qu'elle allait avoir dans 5-4-3-2-1... Mais au lieu de ça, ce fut la démone qui changea d'expression, un visage surpris, quand la grande blonde lui répondit joyeusement qu'elle connaissait Exire et qu'elle avait déjà l'information sur sa localisation. Déjà, cela ne l'aidait pas du tout. Elle ne devait pas donner l'emplacement de cette ville à Youssef, ou tout ses plans tomberaient à l'eau. Si il parvenait à arriver à cet endroit, les demi-elfes s'y connaissant un strict minimum en magie découvriraient rapidement sa véritable nature et la jetterait loin de lui. Or, ce garçon devait être son corps pour encore un bon bout de temps, avant de récupérer un corps décent, ou même mieux, sa forme originelle.

Elle dit à voix basse un merci, un peu sec, pendant que l'elfe lui tendait un livre, et lui indiquait la page à lire. Kahina fit mine de feuilleter le bouquin, tombant sur cette page 129. Elle la visualisa très rapidement, avant de refermer le livre, le gardant toujours entre ses mains. Zut, zut, et zut ! Maintenant, elle était censée avoir un visage tout à fait enjoué à l'idée de retrouver cette stupide île secrète et peut-être sauter dans ses bras en guise de remerciement. Hors de question, elle n'était pas comme l'autre imbécile au cheveux bleu ! Et la petite garce la regardait toujours.

-Je vous remercie ! Vraiment, sincèrement, pour tout ça. Vous venez de combler un grand vide. Dit-elle en lui lançant un grand sourire joyeux.

Alalah. Manquait plus que le gamin finisse par avoir le souvenir de cet instant. Partager un corps était compliqué, et parfois il arrivait à cet imbécile de demi-elfe de se souvenir de ce qu'avait Kahina quand elle le possédait. Un autre problème qui petit à petit la décrédibilisera à ses yeux. Il fallait donc vite qu'elle se débarrasse de blondine pour mieux accéder aux livres qui l'intéressaient vraiment.

-Eléa ! C'est un joli nom ! Je m'appelle Youssef ! Enchanté de vous connaître !

Eléa... Quel nom cucul la praline ! Il ne manquait plus que des fleurs et des angelots autour d'elle. Enfin, même si les angelots n'étaient pas tout candides... Kahina sourit de nouveau, se retenant d'exploser de colère. Le temps filait trop rapidement, et en plus de ça cette elfe commençait à lui donner une impression de déjà vu. Eléa, Eléa... Eléa ? Elle n'arrivait pas à s'en souvenir... Elle re-sourit de nouveau en n'écoutant la phrase bidon que lui envoyait encore la blondasse, puis elle lui répondit au hasard :

-Oui oui, tout à fait ! J'aimerais beaucoup prolonger cette conversation, mais je suis très pressé d'en apprendre plus sur ces lieux. Oh, et bien sûr, ce sera notre petit secret, promis ! Je suppose que vous devez avoir beaucoup de choses à faire, Eléa... Alors, je vais vous laisser tranquille, j'ai du vous déranger, et je m'en excuse...

Voilà voilà. Cela devrait faire l'affaire. Elle s'apprêtait déjà à lui faire un signe de main, un signe d'adieu. Oui, adieu, à la revoyure, que tu ne reviennes plus entre mes pattes, miss je sais tout ! Il ne manquerait plus que la grande blonde la retienne encore. Là, elle ne se ferait plus prier. Elle avait déjà mis le souk quand elle avait pris possessions du corps de Youssef dans certains villages, alors elle n'hésitera pas pour cette fois ! Ce n'est pas une bibliothèque qui lui fera peur ! Qui l'arrêtera ? Un vieux bibliothécaire ? Une bande de bouquins enragés ? Ou, tiens... Une elfe complètement niaise ? Ca lui donnait déjà l'envie de rire !

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de voyage
Titre: Observatrice
Classe: Sorcière
Infos +:
avatar

Éléa
MessageSujet: Re: Pause lecture [PV Eléa]   Lun 10 Nov - 11:12

Youssef, hein ? Ce n'était pas un nom de démon, non. C'est un nom qu'elle avait déjà vu associés à certains demi-elfes au cours de ses pérégrinations. La créature avait donc probablement donné le nom de son hôte. Voilà que cette dernière voulait se débarrasser d'elle. L'elfe allait devoir se mettre sérieusement à coincer cette créature. Du ton le plus doucereux qu'elle put prendre, elle commença :

-Avant que tu ne partes, j'aurais une petite histoire à te raconter. Ta flûte m'y a fait penser. Il y a très longtemps, un arbre géant fournissait du mana au monde entier. Un jour, cet arbre fut détruit. A la destruction de cet arbre, des démons entrèrent dans ce monde.

Éléa vit qu'elle avait toute l'attention du garçon devant elle, ou plutôt de la créature qui était dedans. Oui, cette créature commençait à réaliser qu'on parlait de sa venue dans ce monde. Le sujet la concernait directement.

-Quelques héros décidèrent de sceller les démons les uns après les autres. Pour ce faire, ils avaient besoin d'objets avec un potentiel magique. En se servant de ces objets, ils pouvaient créer des réceptacles capables de retenir un démon, de le garder dans l'objet. Un jour où ces héros chassaient un démon, l'elfe du groupe ne trouva rien d'autre qu'une flûte pour sceller le démon. Elle donna cette flûte à son compagnon et resta en retrait pour ériger une barrière autour de la zone. Le combat fit rage entre l'homme et le démon. L'elfe sentit que le démon avait essayé de fuir à un moment du combat, mais quand l'homme revint avec le démon scellé, il était amoché, prétendant que le démon était vraiment un dur à cuir. L'elfe qui avait aidé à cette capture est devant toi. Une chose que je regrette, cependant... c'est de n'avoir pas pu obtenir le nom du démon scellé. Tu comprends, j'aime noter les faits, mais sans les noms, c'est assez énervant.

Elle vit la stupéfaction, puis l'incompréhension dans les yeux du garçon. Oui, la créature était surprise. Quoi de plus normal, après tout ? Elle retombait sur une des personnes qui avaient participé au sceau qui la maintenait prisonnière alors qu'il s'était écoulé tant de temps.

-J'ai beau avoir scellé une partie de mes pouvoirs, comparé à l'état dans lequel tu es, tu n'es pas de taille face à moi, alors sois gentille et donnes-moi ton nom.

Le garçon balbutia des excuses, comme s'il ne comprenait pas et s'appelait vraiment Youssef.

-Me crois-tu stupide ? Tu es une créature du genre succube, si je me souviens bien. A l'apogée de ta puissance, tu pouvais incanter des sorts majeurs en une seconde et de ce que Yuan m'a dit, tu étais d'une intelligence redoutable, également. Qu'est-ce que ça fait d'être bloquée dans un petit corps faible... et pas très séduisant ?

Elle vit la colère naître dans les yeux du garçon. Elle avait touché dans le mille.

-Maintenant que tu t'es trahie, j'attends toujours ton nom.

Tout sourire avait disparu du visage de la blonde depuis un moment. Une aura de menace froide émanait d'elle. Cette créature l'empêchait d'avoir accès aux informations qu'elle voulait. Si elle refusait de parler, elle allait devoir la faire parler par la torture. Il y avait plusieurs moyen de torturer un démon scellé.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Pause lecture [PV Eléa]   Mar 11 Nov - 22:03



Pause Lecture










Elle se retournait pour partir, songeant vite à ce qui l'attendait aux autres étages de la bibliothèque, quand l'elfe lui lâcha qu'elle avait une histoire à lui raconter. Kahina s'immobilisa, les oreilles aux aguets. Voilà qu'elle commençait à parler de l'Arbre de Vie. Tout le monde la connaissait, celle là ! Mais elle cessa de faire mine d'ignorer ses paroles quand elle prononça le mot démons. La démone se retourna, et fit face à Eléa, la prenant pour la première fois au sérieux depuis le début de leur conversation. Elle commença à parler d'un groupe de guerriers désirant capturer ces démons, puis enchaîna sur une elfe qui avait trouvé une flûte. A ces mots, Kahina posa une main sur la flûte qui était toujours autour du cou du corps du gamin, tout en l'écoutant. Et elle sentait ses yeux s'écarquiller à mesure que la blonde finissait son histoire.

Et des souvenirs revenaient. De cet homme qui l'avait attaqué, aux ruses qu'elle avait usé pour se débarrasser de lui. Toute sortes de sorts, parfois des coups aux corps à corps, tentant de le déstabiliser de toutes les manières possibles. Elle avait même ressentie de la satisfaction quand elle l'avait fut presque céder à sa pression. Elle avait vraiment pensée qu'elle pourrait s'en échapper... Mais ce chant de protection, ériger par cette femme aux longues oreilles qui s'apparentaient aux elfes... Et puis elle compris qu'elle faisait face à la même personne. Muette d'incompréhension, et de colère, elle dévisagea l'elfe sans rien dire, tandis qu'elle lui demandait son nom.

-J... Je ne comprends pas... Vous étiez si gentille... Je vous ai dit mon nom... C'est You... bredouilla-t-elle, prise dans son propre jeu.

L'elfe la coupa, sans hésiter, et la décrivit comme elle devait l'être. Il n'y avait plus d'échappatoire, cette garce venait de la prendre en flagrant délit ! Et cette même garce était coupable de son enfermement, de sa condition de démone coincée dans une flûte. Et lorsqu'elle lui demanda ce que cela faisait d'être là dedans, réduite à rien d'autres que des sorts basiques, cela finit par la faire exploser de rage.

-Ooooh, oui, j'ai tellement peur ! Une blondinette va me faire du mal ! Tu crois vraiment que je vais céder comme ça ?! Et puis, tu sais quoi ? Finalement, c'est bien que tu m'aies reconnues, maintenant, je vais pouvoir te faire payer tout ce que tu m'as fait, la dernière fois !

Elle ricana à gorge déployée, et les étudiants, les bibliothécaires présents se tournèrent vers elles. Kahina les dévisagea un à un, le visage immobilisé dans une expression d'euphorie, mêlée à de l'extasie et de l'hystérie.

-Ecoutez-moi, misérables mortels ! Cette gente dame veut me défier, moi ! Vous ne me connaissez pas, mais bientôt vous saurez qui je suis... Réfléchis encore avant de m'attaquer, tu ne voudrais pas que des innocents soient impliqués, hein, Eléa ?

Elle pencha la tête sur le côté, un sourire plein d'ironie sur les lèvres.

-Parce que tu sais, j'men branle un peu, de leur existence... Elle tourna ensuite la tête vers sa petite assistance. -Oups, j'ai oubliée de vous dire mon nom, que vous puissiez le faire passer partout dans le monde ! Appelez moi la Prêtresse Ensorceleuse, mes chéris !

Elle repartie de plus belle dans un grand rire, puis, voyant que l'elfe allait tenter quelque chose dans ses yeux, la démone leva un bras, réunis le mana autour d'elle pour former une boule ténébreuse et l'envoyer contre le sol. Enfin, ce n'était qu'un artifice, il fallait une incantation pour vraiment faire mal. La boule ténébreuse s'écrasa en ne faisant qu'une rayure sur le sol, mais les éclats de ténèbres s'éparpillèrent autour d'elle, faisant tomber les livres, faisant tomber les meubles, les gens autour d'elle. Cela ne suffit pas bien sûr à déséquilibrer Eléa, et cela amusait Kahina. Au moins, elle n'allait pas s'ennuyer.

-Essayes de m'attraper, si tu veux mon véritable nom ! Cria-t-elle en usant d'un autre artifice, ce qui ressemblait à de la brume, cette fois, pour échapper à tous.

Elle sauta avec souplesse parmi les bureaux, les chaises, les rayons, tout en riant pour la provoquer. Maintenant, elle devait tripler d'énergie pour l'éloigner d'elle et trouver ce qu'elle cherchait. Il ne manquait plus qu'à trouver le rayon démons et sorcellerie des ténèbres dans la pagaille qu'elle avait causée, et qu'elle allait aggraver. Et elle doutait de l'endurance du corps de Youssef...

[HRP : Dis moi si quelque chose ne va pas dans la réponse ! :3 ]

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de voyage
Titre: Observatrice
Classe: Sorcière
Infos +:
avatar

Éléa
MessageSujet: Re: Pause lecture [PV Eléa]   Mer 12 Nov - 16:48

Décidément, cette démone aimait le spectacle... Elle en était à menacer les étudiants alentours. Elle ne manquait pas d'air ! Elle voulait se faire appeler la Prêtresse Ensorceleuse ? Bah, si ça pouvait lui faire plaisir, mais l'elfe voulait son vrai nom. Elle décida de faire un sortilège simple de paralysie, mais la démone fut plus rapide. Elle fit tomber les livres avec l'onde de choc de son sort avant d'émettre de la brume tout en défiant la blonde.

-Tsss décidément, il faut tout leur apprendre, à ceux-là.

Elle accumulait du mana dans son épée. C'est ainsi qu'elle se battait, maintenant, pour éviter les dégâts collatéraux. Sautant sur une table, elle dégaina sa lame tout en tranchant l'air.

-Wind Slash !

L'épée fit un arc de cercle, laissant une traînée verte derrière elle qui partit en ligne droite. L'épée était déjà rengainée quand cette lame de vent frôla la démone sans lui faire de dégât. Cette lame était cependant si rapide qu'elle fit un appel d'air, emmenant la brume avec elle jusqu'au fond de la bibliothèque, se dispersant ensuite plus vite. La lame de vent se stoppa à quelques centimètres de l'étagère du fond. Éléa profita de cet appel d'air pour s'accélérer et foncer vers la démone qui tentait de résister à ce vent.

-Tssk, j'avais voulu faire arrêter sort plus tôt. Décidément, je n'arriverai jamais à me faire à ma propre puissance.

Son adversaire sembla l'entendre et se moqua de la puissance dérisoire du sort en question. Oui, le sort avait une puissance dérisoire. L'elfe n'avait pas scellé sa force, ni adopté ce style de combat pour rien. Elle savait qu'avec l'augmentation incontrôlée de sa force magique, elle ne pourrait pas empêcher la destruction du bâtiment si elle ne se limitait pas ainsi. Laissant la démone rire, elle sauta en l'air et dégaina à nouveau.

-Light Beam !

Elle donna cette fois un coup d'estoc. La lame sembla s'allonger mais la longueur supplémentaire n'était faite que de lumière. La démone n'eut pas le temps d'esquiver et bloqua en concentrant son mana devant elle. Elle n'eut pas une égratignure mais se retrouva au sol, et l'elfe n'eut que deux pas à faire pour lui mettre la lame sous la gorge.

-Pour avoir donné du fil à retordre à Yuan, tu devais être sacrément puissante. Je constate à quel point ce sceau t'entrave. Sans lui, il aurait fallu que je fasse sans mon épée et il y aurait probablement eu des dégâts collatéraux.

Les yeux du garçon se posèrent sur l'épée et la créature en elle sembla comprendre, elle qui connaissait bien la magie. Oui, cette épée n'aidait pas l'elfe à faire des sorts. Elle absorbait le mana pour diminuer leur puissance. Et malgré cela, la démone n'avait pas pu lutter bien longtemps. Éléa s'assit sur une chaise à côté et rengaina sa lame. Le vieux bibliothécaire arrivait déjà au bout de l'allée mais elle le congédia d'un signe de main. Pour une fois elle avait un air sérieux sur le visage et cela devait avoir alerté le vieil homme qui se mit à ranger les livres sans dire un mot et en restant hors de portée d'écoute. Il ne voulait pas être mêlé à quelque chose qu'il ne comprenait pas.

-Tu sais, ta menace sur des innocents était futile. Des innocents meurent tout le temps. Le monde lui-même provoque leurs souffrances et leur mort prématurée. C'est ainsi. Crois-tu qu'il reste encore des personnes que tu sois capable de tuer et à qui je me serais attachée ? Elles sont toutes mortes depuis trop longtemps pour que je me souvienne du nombre d'années. Les rares personnes encore en vie à qui je tenais à l'époque sont trop puissantes pour toi. Que comptes-tu faire, maintenant ? Mes sorts sont plus rapides que toi et tu n'as pas d'otage valable. Je t'ai attrapée, donne-moi ton nom et ne fais pas trop d'histoire. Je n'aime pas me fatiguer pour rien.

L'elfe d'un naturel si jovial, si joueur, n'était plus d'humeur. Il était rare de la voir ainsi. Il était également très rare pour elle de se remémorer ces moments de sa vie : la chasse aux démons, et ce qui avait suivi. La dispute avec Mithos, le combat contre lui. Tous ces moments n'étaient pas agréables, mais elle allait pouvoir compléter ses informations.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Pause lecture [PV Eléa]   Lun 17 Nov - 20:11



Pause Lecture










La démone ricana en accélérant sa course dans la bibliothèque. Elle tourna la tête une fois pour d'abord voir la petite elfe bien courageuse brandir sa vulgaire épée pour envoyer de l'air dans la bibliothèque. Cela ne fit que se faire envoler les livres à travers toute la salle, même si cela la ralentit un peu. Le corps du demi-elfe était bien trop faible, un enfant peu nourri et pas musclé pour un sou. Kahina se souvint avec nostalgie de son corps d'origine, si beau et préparé pour les assauts en même temps. Elle ria en entendant la réplique de l'elfe.

-Ha ha ha ha ha ! Oui, quel sort époustouflant ! Tu es maintenant la terreur des bouquins ! Au moins, ça m'a rafraîchit un peu...

Elle voulut monter plus haut, bien plus haut que ça, vers les autres étages. Pouvoir trouver celui qui correspondait à son espèce, pouvoir apprendre tout ce qu'il fallait pour récupérer la puissance qu'elle chérissait tant... Mais elle savait que cela serait impossible, vu qu'elle ressentait de plus en plus le besoin de se reposer, le besoin d'aller ailleurs et de ne plus gaspiller le peu d'énergie qu'il lui restait. Elle savait aussi que l'instinct de survie du corps de Youssef allait refaire surface et la faire taire à un moment ou à un autre.

Ce fut à ce moment là qu'elle fut, ou du moins, son corps, fut poussé par l'énergie d'une nouvelle attaque venant de l'ennemie. Kahina ne put que stopper la lame de lumière par une petite barrière de protection faite d'énergie obscure. Epuisée, elle ne put ensuite que lamentablement s'écraser contre le sol. Stupide corps. Stupide gamin. Stupide Elfe. Stupide sceau ! Elle n'eut pas le temps de réagir que le bout de l'épée d'Eléa se logea prêt de son cou. La démone siffla de colère lorsqu'elle aperçut le flux de mana émanant du corps de l'Elfe, et se déplaçant jusque l'épée. Alors comme ça elle avait scellée sa propre force ? Kahina jaugea cette dernière et serra le poing, maudissant le sceau qui la bloquait, son orgueil la persuadant qu'elle aurait pu l'écraser à plates coutures si elle avait eut toutes ses forces.

-Ta gueule, salope. Feula-t-elle quand elle dit tout haut ce qu'elle avait songé tout bas.

L'elfe rengaina ensuite son épée, et Kahina se plaça en position assise tandis que la garce continuait de jacasser histoire de raconter sa vie et son avis sur la situation. Il fallait savoir qu'elle s'en fichait un peu, de ses commentaires. Puis l'elfe, d'une voix qui avait perdu toute la joie qu'elle s'était efforcée de garder durant le début de la conversation, lui demanda son prénom. La démone secoua la main et dit d'un ton railleur :

-Oh la la ! Toutes ces mauvaises ondes ! Où est passée ton enjouement, Eléa ?! Tu n'es pas une elfe joyeuse en vérité, hein ? Tu n'es qu'une petite menteuse, comme moi. T'es une dépressive, avoues le. Oooh, et ne me fais pas ce regard qui tue, j'ai beau être une démone, je tiens ma parole, tu sais ? Tu vas l'avoir, mon petit nom...

Elle avait baissée le ton de sa voix jusqu'au chuchotement, et maintenant, joignant l'index et le majeur, elle lui faisait signe de s'approcher d'elle pour mieux entendre. L'Elfe avait l'air d'être dans une colère noire, elle devait certainement avoir envie de gifler la démone, cependant elle s'approcha d'elle, elle s'était bien cassé le cul pour l'avoir.

-Mon nom est Kah... AAARGH !

Une douleur terrible lui lancinait le ventre, maintenant. Elle sentit ses poumons se resserraient, ou plutôt ses poumons... Ce n'était pas son véritable corps, et il lui faisait comprendre. L'organisme était à bout de force, ça allait devenir impossible de garder son esprit plus longtemps en lui. Elle ne put s'empêcher de contorsionner son corps de douleur, et avant de pouvoir réagir elle vit deux minuscules tâches de sang sur le sol. Merde. Voulant tenir sa parole avant de s'en aller, elle tenta de dire son nom le plus clairement possible.

-Ka... Kahina...

Ne pouvant rien faire de plus, elle ferma les yeux et laissa le corps et le garçon reprendre le dessus sur son corps. Quel sentiment de soulagement et de déception ce fut de retrouver cette pauvre flûte...



* *
*



Ses paupières se rouvrirent lourdement. Il sentait ses bras et ses jambes lourdes et engourdies. La fatigue. Et la sensation de cheveux diffus tombant sur son cou l'informa que ses cheveux étaient lâchés. La signature de Kahina. Ce manque de force, cette impression d'être totalement perdu et d'avoir raté quelque chose... Pas de doute, tout était si familier. La démone avait fait quelque chose de plutôt grand et percutant. Cette sensation de ne plus savoir où il était et ce qu'il faisait avant d'avoir chuté dans les ténèbres le mettait mal à l'aise. Après être entré dans la bibliothèque de Sybak, juste après avoir quitté Aeron et Sélès... C'était le vide noir. Qu'avait bien pu faire Kahina ? Ou plutôt qu'avait-il fait, physiquement ? Etait-il encore dans cette bibliothèque ? Etait-il au moins à Sybak. Il avait aussi la sensation d'avoir la gorge sèche.

Et puis, autre chose le dérangeait. C'était qu'une présence le regardait, il en était certain. Il en avait l'habitude. Les regards mauvais des humains lorsqu'ils voyaient qu'il n'était qu'un demi-elfe. Il ne savait même pas si il devait prendre cette observation en bien ou en mal.

-Où... Où suis-je ? Parvint-il à dire, ou du moins croasser tant la soif le dérangeait.


[HRP : Et hop, petite réponse ! Dis moi si quelque chose te gêne !
Je te laisse aussi la liberté de choisir la durée de la perte de connaissance, si Eléa l'a balader quelque part ou a attendu dans la bibliothèque, ou si elle l'a laissé seul et que Youssef s'adresse à quelqu'un d'autre tiens ! xD ]
Revenir en haut Aller en bas

Carnet de voyage
Titre: Observatrice
Classe: Sorcière
Infos +:
avatar

Éléa
MessageSujet: Re: Pause lecture [PV Eléa]   Mar 18 Nov - 2:15

Où était passé son côté enjoué ? Il était parti bien vite, effectivement. Repenser au passé lui faisait penser à ses regrets. C'est pour cela qu'elle essayait toujours de vivre à l'instant présent. Mais elle refusait malgré tout de s'attacher aux gens du présent. Elle les voyait toujours mourir les uns après les autres. Son âme était-elle sombre à force de refuser l'attachement ? Tout ce qui était lié à ce sujet avait tendance à la blaser. La qualifier de dépressive était exagéré, mais la démone n'avait pas tout à fait tort. Les quelques instants de joie et son côté enjoué étaient principalement là pour la soulager de sa tristesse et de sa culpabilité. Se voir démasquée ainsi énerva Éléa. Le regard qu'elle lui lança semblait assez évocateur vu la réaction de son interlocutrice. Cette dernière lui fit signe d'approcher pour entendre le nom. Bien que la blonde ne soit pas du genre à obéir, elle se rendait compte que le corps du garçon cherchait à reprendre le contrôle. Plus le temps passait, plus la créature aurait du mal à rester maître de son hôte. Éléa se pencha donc, mais une crise de douleur interrompit la créature. Les spasmes montraient ce qu'elle avait deviné. Avant de s'effondrer, elle murmura son nom. Kahina.

Se retrouvant là avec un corps d'enfant inconscient devant elle, l'elfe garda son calme et sous le regard médusé des rares personnes n'ayant pas fui, elle ouvrit son carnet et nota le nom. Après un long soupir, elle se décida à prendre le garçon sur son dos. Encore des problèmes en perspective ! Mais elle ne pouvait décidément pas le laisser là, elle se sentirait coupable. Enfin, elle avait eu une information qu'elle pensait ne jamais pouvoir avoir. Elle s'excusa auprès du bibliothécaire et se dirigea vers l'auberge. Elle demanda rapidement à l'aubergiste de veiller sur le garçon et alla chercher un médecin. A défaut d'en trouver un, ce fut un étudiant en médecine l'académie qui passa en échange d'un sourire charmeur. Les hommes et leurs faiblesses... enfin, ça faisait souvent bien ses affaires, donc elle n'allait pas s'en plaindre ! Le jeune homme étudia le malade et indiqua qu'il était surmené, comme s'il avait fait des travaux manuels sans dormir pendant plusieurs jours. La magie peut avoir un effet similaire mais le magicien, par manque de mana, tombe généralement dans les pommes avant que ce stade n'arrive. L'elfe fit sortir l'étudiant, se posa sur la lit à côté de celui du jeune homme et se mit à écrire son aventure de la journée. Elle avait bien essayé de prendre la flûte du garçon mais même dans son sommeil, sa main se crispait dessus. Il ne voyait probablement pas la démone comme un ennemi pour que même son subconscient veuille la garder près de lui. C'était chose courant que le démon et l'hôte s'entendent bien, même si le démon était rarement honnête et usait de mensonge et manipulation.

Elle avait fini d'écrire et regardait son dessin de Kahina. Elle l'avait dessinée lors de la capture de cette dernière. Malgré ses talents à l'époque limités, elle avait refait ledit dessin maintes fois par la suite. Le dessin lui permettait de se souvenir de ce moment où elle avait vu la démone s'écraser contre le bouclier qu'elle avait érigé. Elle était démoniaque, mais avait un certain charme. Elle était extrêmement séduisante et même ses atouts démoniaques ne gâchait pas sa beauté, et pourtant ils étaient visibles. Elle était évidemment une succube pour générer cet attrait. Oui, c'était une démone très puissante et elle possédait une grande intelligence.

Elle était dans ses pensées quand elle entendit un bruit. Elle leva les yeux de son carnet et observa le garçon qui ouvrait les yeux. Il croassa une question. L'elfe garda le silence quelques secondes avant de se décider de répondre. Elle sentait que ce n'était pas la démone qui parlait. Prendre à nouveau possession du corps si tôt serait dangereux, de toute manière.

-Tu es à l'auberge de Sybak. J'ai loué une chambre pour nous deux, le temps que tu récupères. Tu veux de l'eau ?

Le garçon n'avait pas tourné la tête vers elle. Il n'en avait probablement pas la possibilité, fatigué comme il était. Elle le fit s'asseoir en posant l'oreiller contre le mur à la tête du lit, puis lui apporta de l'eau qu'elle versa dans un verre à l'aide d'une carafe. Elle commença à verser très doucement.

-Tu es déshydraté, il vaut mieux avaler très lentement pour que ton corps récupère au mieux.

Les yeux qui étaient dans le vague quelques instants plus tôt la fixèrent avec une curiosité sincère, enfantine et naïve. Il n'y avait rien à voir entre ce regard et celui de la démone. Après un instant, il demanda qui elle était. Il semblait perturbé par quelque chose :

-Je me nomme Éléa. Ton nom est bien Youssef ? Ne sois pas si surpris. Disons que j'ai fait... connaissance avec celle qui est dans ta flûte.

La peur prit racine dans le regard du garçon. Il serra la flûte encore plus fort en la regardant. Il la tourna, comme pour vérifier qu'elle n'était pas fissurée.

-Si tu ne peux pas l'entendre, je pense que c'est normal, tu sais. Elle a dépensé énormément d'énergie. C'est pour ça que tu es dans cet état-là. J'ai déjà connu d'autres personnes possédant des objets avec une entité comme celle-là à l'intérieur. Il leur faut du temps pour récupérer quand ils en ont trop fait. Sa conscience reviendra dans un moment. Ça peut être une minute, une heure ou le reste de la journée. Si tu ne peux pas l'entendre d'ici ce soir, on pourra commencer à s'inquiéter, d'accord ?

La démone était toujours dans la flûte, c'était un fait. Un démon pouvait se tuer lui-même en abusant d'une énergie scellée. C'était déjà arrivé. Cependant, Kahina semblait trop intelligente pour faire cette erreur stupide et elle n'avait pas déployé tant d'énergie que ça. Elle devait juste se reposer un peu. Le garçon se tourna à nouveau vers la blonde mais celle-ci anticipa la question :

-Je me suis battue avec elle. Nous avons eu un différend et elle m'a mise au défi de la rattraper. Je ne suis pas du genre à rejeter les défis, mais nous en avons probablement un peu trop fait, désolée.

Désolée, elle l'était, mais pas pour la démone, plutôt pour le garçon qui était déstabilisé par tout ça. Malgré tout, elle ne pouvait pas s'empêcher de devenir à nouveau joyeuse face à un jeune garçon si innocent. Il semblait avoir une force mentale considérable. Il y avait peu de doute aux yeux d'Éléa. Si la démone pouvait aussi bien contrôler le corps du garçon, c'est que celui-ci la laissait faire. Ils formaient une sorte de relation symbiotique.

-Quoiqu'il en soit, je vais tâcher de t'aider à récupérer. Tu peux te reposer dans cette auberge, si tu veux. Mais avant, j'ai une question : est-ce que tu m'en veux de m'être battue contre elle ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Pause lecture [PV Eléa]   Jeu 11 Déc - 17:05



Pause Lecture











Il y eut un moment de silence, puis une voix féminine lui répondit. Ils n'étaient désormais plus dans la grande bibliothèque mais dans une auberge. Youssef avait du mal à faire le pont entre ces deux évènements, pourtant, il savait que cela devait être évident. La femme lui demanda ensuite si il voulait de l'eau. Le garçon aux cheveux bleu eut du mal, mais parvint à hocher la tête. Il avait beaucoup de mal à bouger ou parler, un peu d'eau ne lui ferait pas de mal. Son infirmière improvisée l'aida à se placer en position assise et lui fit boire de l'eau. Il écouta ses conseils sans broncher. Autant cette eau pouvait être du poison ou contenir des substances bizarres, mais le garçon était trop épuisé pour se méfier de ce qu'on lui tendait.

Mais cela était bien de l'eau, et, reprenant un peu ses esprits, il tourna légèrement la tête vers celle qui l'avait aidé. C'était une jeune femme aux long cheveux blonds, une expression sérieuse sur ses traits. Il pensait ne l'avoir jamais vu de sa vie, et pourtant, son visage lui disait quelque chose.

-Et... Qui êtes-vous ? Demanda-t-il faiblement, encore dans le vague.

Elle répondit tout de suite et fit les présentations elle-même. Elle connaissait son nom, et nul autre être que Kahina le lui avait révélé. Il resserra instinctivement sa prise sur la flûte, ce qui était un peu insensé puisqu'il la serrait déjà comme un damné depuis son réveil. Il leva la flûte face à lui et appela intérieurement son amie la démone. Mais aucune réponse ne revint en échange, et le jeune garçon commença à s'affoler, tournant la flûte dans tous les sens, comme si l'esprit allait sortir par l'un des trous en lui faisant de grands signes de main.

Eléa lui expliqua alors que la démone avait dépensé toute son énergie, et aussi celle de Youssef, pour se maintenir. Ce n'était encore jamais arrivé avant, du moins dans ses souvenirs. Il savait que Kahina était secrète et qu'elle n'aimait pas l'inquiéter en racontant ce qu'elle avait fait lorsqu'il était inconscient. Mais pour cette fois, c'était quand même beaucoup. Comment avait-elle bien pu faire ? Il n'y avait qu'une seule personne qui détenait cette réponse, et Youssef tourna la tête vers elle. La femme lui répondit sans qu'il n'émette un son. Elle savait ce qu'elle devait faire, elle devait être sûre d'elle. Elles s'étaient battues. En même temps, il ne pouvait pas en être surpris. Kahina avait toujours été une femme un peu immature sur les bords. Mais au moins, c'était amusant.

-Ce n'est rien. Et puis, je suis en un seul morceau. Répliqua-t-il avec un maigre sourire, tentant de rendre la chose moins lourde.

Elle le questionna ensuite, si il lui en voulait de ce qu'elle avait fait. C'était une bonne question, mais Youssef n'était pas du genre à prendre les choses au sérieux ou à se faire trop de soucis. L'existence lui avait appris que cela ne servait à rien, vu que rien ne restait éternellement auprès de lui. A part Kahina. Et c'était l'affaire de la démone; elle avait bien était grognon avec Aeron et Sélés, cela ne l'avait pas empêcher de sympathiser avec eux.

-Je ne vous en veux pas. Elle a son caractère, et ça l'a souvent amener à faire n'importe quoi. Et puis, je crois qu'elle est assez vieille pour savoir ce qu'elle fait. dit-il en haussant les épaules.

Il observa encore la flûte quelques secondes. Ca allait durer une journée. Mais cela lui faisait déjà un vide dans sa vie. Il avait tout de même peur qu'elle s'en aille et qu'elle ne revienne pas dans cette flûte, et il ne voulait pas finir complètement seul. Il espérait que ce que disait Eléa était vrai. Il releva ensuite la tête pour faire face à la jeune femme :

-Je vous remercie, pour l'auberge. C'est un geste généreux pour moi, ça aurait pu mal tourner si vous n'étiez pas là. Mais je n'ai pas d'argent pour vous rembourser. Désirez-vous quelque chose en gage de ma gratitude ?

Il faisait bon, dans cet auberge, et cette journée de repos ne lui fera que du bien. Et il voulait dire merci à cette femme pour l'avoir amener ici.


[HRP: Désolée du retard, et désolée de la réponse pourrie ! J'ai un peu perdue le fil ! ]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Pause lecture [PV Eléa]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pause lecture [PV Eléa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 8061 participants recoivent leur certificat de lecture et d’écriture en créole
» La pause Olympique
» La fin d'une lecture calme [ Sue ]
» Petite pause...
» Quelle est votre lecture du moment ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales of Symphonia - Another Fate - :: Tesseha'lla :: Archives Corbeille de Tesseha'lla-