RSS
RSS


 

Partagez | .
 

  L'elfe qui suivait une ninja [PV Eléa - suite]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Carnet de voyage
Titre: Parjure
Classe: Invocatrice
Infos +:
avatar
Admin
Sheena Fujibayashi
MessageSujet: L'elfe qui suivait une ninja [PV Eléa - suite]   Mer 5 Nov - 12:12


Sheena Fujibayashi

Ninja from Mizuho



    Quelle ne fut pas sa surprise lorsque l'arrivée de Corrine sembla déclencher chez sa compagne de voyage une puissante crise d'hystérie. Ce n'était jamais arrivé avant et Sheena ne le savait pas encore, mais cela se reproduirait à l'avenir … De tomber sur une furie qui désirait étudier Corrine de plus près. Mais pour le moment, c'est bien l'Elfe qui la préoccupait, elle avait raison, cette fille allait poser problème, elle ne savait vraiment pas se tenir ! Elle ne pouvait pas faire comme tout le monde et simplement observer le petit esprit artificiel de loin avec un air intrigué ? Les questions et les remarques s'enchaînèrent plus vite qu'elle n'aurait su les assimiler et Sheena n'écouta même plus ce qu'elle vociférait, cherchant simplement un moyen de la faire taire. Un peu plus et elle lui collait son poing au visage ou bien une carte sur la bouche. Apparemment, une simple invective suffit cependant à la calmer et elle s'excusa arborant un dessin qu'elle venait de griffonner à toute vitesse. Sacré coup de crayon. Malgré la petite frayeur qu'avait provoqué la crise, Corrine, quant à elle, semblait plutôt intriguée par cette elfe aussi étrange qu'excentrique. Corrine n'aimait pas du tout se sentir observée ou analysée, mais les mots de la blonde furent assez mesurés pour la flatter.

Sheena observait la scène d'un œil un peu méfiant, le comportement de cette fille l'agaçait déjà … d'un côté, elle lui rappelait un peu ce crétin d'élu, sans les allusions sur son soutien-gorge – pour le moment en tout cas. Corrine céda volontiers son nom mais ne se laissa pas approcher, montrant clairement son désaccord en se redressant sur l'épaule de Sheena, plissant légèrement le museau d'un air farouche. L'hystérique n'insista pas et Sheena accéléra un peu le pas pour mettre un terme à cet échange gênant. Sa compagne de voyage forcée sembla se calmer et l'aborda de nouveau pour se renseigner sur la relation que le duo entretenait. Des amies avant tout, oui, en effet. La ninja baissant cependant tristement la tête quand l'elfe lui assurant qu'elle avait l'étoffe d'une grande invocatrice … Bien sûr, une invocatrice qui n'est pas capable de former un pacte avec le moindre esprit Originel … Ce genre de compliment trop faux n'avait rien de flatteur, bien au contraire.

Voyant sans doute qu'elle venait de toucher une corde sensible, l'elfe changea de sujet et Sheena sauta sur l'occasion pour accélérer le voyage, courant déjà à toute vitesse vers l'océan que l'on voyait tout juste au loin. Corrine – sans dout incommodée par les secousses de cette course effrénée – bondit alors de l'épaule de la brunette pour courir à ses cotés. Il ne fallait pas se fier à ses petites pattes, car elle était vraiment très rapide. La blonde ne tarda pas à revenir à leur hauteur et la course se poursuivit jusqu'à la côte.

Sheena sortit la barge élémentale du coffre de vol pour embarquer. Elle pensa bien un instant à se presser un peu plus pour fausser compagnie à son accompagnatrice forcée, mais cela aurait été un procédé bien difficile et elle n'en eut pas vraiment l'occasion. Les voilà donc arrivée à Flanoir ensemble et Sheena s'était affublée d'une cape gris clair pour se couvrir un peu et se protéger du froid. Corrine, blottie dans son cou, faisait office d''écharpe douillette qu'elle appréciait particulièrement à l'instant. S'il y avait bien un truc que Sheena détestait et avait du mal à supporter, c'était bien ça : le froid. Pourtant, le spectacle de cette ville toujours enneigée en valait la peine.

Il n'était pas très tard et Sheena allait devoir attendre une heure ou deux avant de partir en mission, elle se dirigea alors directement vers l'auberge pour commander une chambre et s'y rendit avec Eléa après avoir reçu la clef. En marchant, Sheena commença à rappeler les termes de leur pseudo « contrat ».

— Donc qu'on soit clair, je vais partir dans quelques heures, toi tu vas rester à l'auberge et te tenir tranquille.


©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia édit' by Nika



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tos-anotherfate.forumactif.org/t48-for-the-sake-of-everyone-that-risked-their-lives-to-protect-me#57 http://dark6nika.deviantart.com/

Carnet de voyage
Titre: Observatrice
Classe: Sorcière
Infos +:
avatar

Éléa
MessageSujet: Re: L'elfe qui suivait une ninja [PV Eléa - suite]   Mar 18 Nov - 20:18

Éléa observa la barge élémentale et monta dedans. Ses pensées se tournaient vers la mission de la ninja. Elle avait probablement une mission d'assassinat ou quelque chose de tout aussi sérieux. Leur destination était Flanoir. Cette ville était plutôt tranquille, en général. Il faisait trop froid là-bas pour que les gens s'adonnent aux petites rancunes, en général. Les problèmes là-bas étaient souvent causés par les nobles qui y allaient pendant leurs vacances. En parlant de noble, il y en a un qui organisait un bal. Ce serait le soir-même ou le lendemain, elle en avait entendu parler à Meltokio avant d'aller à Mizuho. Il y avait des chances qu'il s'agisse d'un noble sur place, parmi les invités, voire même peut-être l'organisateur.

Perdue dans ses pensées, elle regarda la ninja. Elle semblait vraiment déterminée. Elle n'avait aucune rancune contre la cible qu'elle allait tuer, c'était juste un boulot et elle agissait avec professionnalisme. Son regard était fixe sur l'horizon et ce n'est qu'au mouvement de ses sourcils que l'elfe compris qu'ils approchaient de leur destination. Éléa rangea son carnet sur lequel elle avait décrit les derniers événements et dessiné sa compagne de voyage, puis se leva pour observer l'approche du fjord. Ils débarquèrent et entrèrent en ville. Il y avait du vent et discuter aurait été pénible. Ce fut dont en silence que les demoiselles entrèrent dans l'auberge. Sheena s'occupa de réserver une chambre. Une fois dedans, elle se retourna pour s'adresser à l'elfe. Rester ici ? Enfermée ? Jamais de la vie !

-Qu'on soit clair, me jeune compagne de voyage, je suis libre comme l'air et tu auras bien du mal à m'empêcher de sortir ! Je compte bien aller m'amuser.

La ninja utilisa ses cartes, comptant sans doute sur l'effet de surprise, mais les cartes ninjas avaient leur défaut. D'un simple geste du doit, la blonde érigea un bouclier de flammes autour d'elle. Les flammes n'émettaient que peu de chaleur mais le papier des cartes s'embrasèrent malgré tout.

-Tu sais, ton grand-père a déjà essayé de me faire ce tour. Taïga ne t'a pas déjà dit qu'il était inutile d'essayer de te débarrasser de moi ? Il y a des jours où ils ont tendance à me considérer comme une catastrophe naturelle... C'en serait presque déprimant si ce n'était pas si drôle. Je n'ai jamais nui à qui que ce soit à Mizuho. Bref, je vais sortir ce soir et tu as ma promesse que je ne ferai pas capoter ta mission contre le baron Skarner.

Sheena écarquilla les yeux, la bouche s'ouvrant par réflexe, probablement pour demander comment elle savait qui était la cible.

-Oh, donc tu dois bien tuer le baron qui organise un bal ! Vu que tu dois sortir dans quelques heures, j'imagine que c'est ce soir. Il va falloir que je me trouve une robe élégante et confortable pour aller m'amuser. Oh ne me regarde pas comme ça, je t'ai déjà dit que je ne gâcherai pas ta mission. Tu as quelque chose à rajouter ?

Elle était toujours là, tout sourire, à fixer la ninja avec son air amusé. Cette dernière semblait surtout irritée par le comportement de l'elfe, mais bon... Éléa était habituée à taper gentiment sur les nerfs des gens, ça ne l'empêchait pas de continuer. Quatre mille ans d'âge, toujours taquine comme une adolescente, et des parents râlent quand leurs jeunes d'une petite vingtaine d'années ne se comportent pas comme des "adultes responsables". Il est bien plus amusant de taquiner les gens et de profiter de la vie, voyons !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carnet de voyage
Titre: Parjure
Classe: Invocatrice
Infos +:
avatar
Admin
Sheena Fujibayashi
MessageSujet: Re: L'elfe qui suivait une ninja [PV Eléa - suite]   Dim 10 Jan - 19:49





Sheena Fujibayashi

Ninja from Mizuho






    Une catastrophe naturelle ? Nulle doute qu'elle en était une ! Ce n'était qu'un immonde près-jugé, mais Sheena en était convaincue et c'est ainsi qu'elle lui jeta un de ses regards soupçonneux qu'elle réservait généralement aux crapules – ou à cet idiot d'élu. De toute façon, elle allait bien devoir faire avec, Eléa était une elfe et d'après Tiga, elle était bien plus vieille que son grand-père. Elle ne pouvait pas forcer une telle personne à quoi que ce soit, que ce soit par la raison ou la force, car visiblement, cette fille avait bien trop fréquenté Mizuho pour se laisser avoir par un tour de carte.  Dommage. Au moins avec Zelos, ça fonctionnait, ça … Aurait-elle trouvé plus casse-pied que lui ? Non, tout de même pas. La blonde avait d'ailleurs promis de ne pas compromettre sa mission, même si c'était déjà très dérangeant qu'elle soit au courant,

La ninja poussa un profond soupir qui aurait pu en faire fumer ses naseaux si elles avaient été à l'extérieur. Les sourcils froncés, elle avait l'air d'une gamine capricieuse frustrée qu'on ne joue pas le jeu où elle serait la chef. Après un silence, elle haussa les épaules et détourna la tête, ne répondant pas à la question – qu'elle jugea rhétorique – de l’elfe. Soit, qu'elle aille s'amuser si elle veut ! Mais elle trouvait ça quand même navrant qu'une femme aussi ancienne agisse toujours de façon aussi puéril ! Il faut dire aussi que Sheena trouvait tous les bons vivants navrants, parce qu'elle n'était qu'une coincée qui ne savait pas s'amuser, cela apportait forcément son lot de frustration.

— Tsh ! Fit-elle simplement pour toute réponse.

Elle lui aurait bien cédé un ''fais comme tu veux'' mais cela allait de soit qu'elle n'en faisait déjà qu'à sa tête, c'était donc une remarque inutile. Sur cette flagrante mauvaise foi, Sheena quitta finalement la chambre sans rien ajouter. Elle préférait préparer le reste de sa mission dehors, au calme et avec l'esprit au frais. Si elle restait avec l'elfe plus longtemps, elle n'arriverait jamais à trouver sa concentration le moment venue, et il était peut-être pas plus mal qu'elle fasse un dernier repérage en ville avant de commencer son assaut.

Elle fit donc le tour de la ville plusieurs fois, envisageant plusieurs itinéraires d'urgence en cas de problème et repéra également quelques cachettes. En retournant vers la villa où aurait lieux la réception de sa cible, elle constata qu'un des employés était en train de balayer la neige devant l'entrée de service, il avait laissé la porte derrière lui ouverte. Parfait. Sheena s'y faufila et trouva rapidement un vestiaire où elle revêtit l'uniforme des serviteurs pour s'intégrer au service. Son but était plus de se diriger à l'étage et d'y attendre patiemment sa cible, mais alors qu'elle se dirigeait vers les chambres, elle fut arrêtée par le majordome qui lui assigna une tâche en salle. C'est ainsi qu'elle se retrouva au milieu des bourges avec un plateau de petits-fours dans les mains … la poisse. Son premier réflexe fut de balayer la salle du regard pour voir si elle ne trouvait pas une tête connue. Si jamais quelqu'un la reconnaissait, elle serait fichue ! Heureusement, elle ne connaissait personne, enfin, elle reconnu quelques personnalités, mais personne qui pourrait la reconnaître. A part Eléa … qui s'était vraiment incrustée ! Bon sang … Sheena longeait donc les murs en lorgnant sa cible … qui ne perdait rien pour attendre. Et c'est à force de marcher en crabe qu'elle finit par bousculer quelqu'un d'un coup d'épaule.

— Pardon. Dit-elle alors poliment, bien maladroitement, lors-même qu'elle avait juste envie de pester. Sheena n'avait clairement pas le vocabulaire de la haute société et un ''veuillez m'excuser'' ou ''je suis confuse'' lui aurait demandé un temps de préparation bien trop conséquent pour paraître naturelle.

En posant les yeux sur la personne qu'elle venait de heurter, elle tomba sur un noble à l'air particulièrement hautain, les cheveux longs et blonds, un regard d'ambre. Sheena l'avait déjà aperçu à Meltokio quand elle avait parfois affaire avec le palais et elle avait très vite entendu parler de lui. Jirall Valérius. Un des nobles de la pire espèce et Zelos Wilder lui-même était un enfant de cœur à côté de ce type. Car elle pouvait bien pester sur l'élu, elle savait qu'il avait un bon fond, même si elle ne l'avouerait pas. Ce Jirall, elle ne lui avait jamais parlé, mais elle le savait pourri jusqu'à la moelle.
 



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia édit' by Nika



Spoiler:
 



Dernière édition par Sheena Fujibayashi le Mar 26 Jan - 13:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tos-anotherfate.forumactif.org/t48-for-the-sake-of-everyone-that-risked-their-lives-to-protect-me#57 http://dark6nika.deviantart.com/

Carnet de voyage
Titre: Observatrice
Classe: Sorcière
Infos +:
avatar

Éléa
MessageSujet: Re: L'elfe qui suivait une ninja [PV Eléa - suite]   Lun 25 Jan - 23:29

En voyant la ninja tourner les talons, Éléa fut presque déçue. Elle s'attendait à différentes réactions, mais celle-là n'était pas parmi ses préférées. La blonde envisagea un instant de retenir la jeune femme mais ça aurait été pousser le bouchon un peu trop loin. Même elle avait ses limites et savait s'arrêter quand il le fallait. Et puis... il y avait une chose très importante à faire : trouver une tenue de soirée digne d'elle ! Oui, oui, c'était d'une importance capitale ! Hors de question d'y aller avec sa tenue habituelle. L'elfe dut se résoudre à aller directement à la demeure du noble avant le bal. Elle y parvint et se fit accepter à l'intérieur en quelques mots. Pratique d'avoir connu le maître de la maison quand il salissait encore ses couches... encore plus quand on avait été dans les bonnes grâces du père de celui-ci. La famille n'était pas parmi ses meilleures fréquentations, mais elle avait connu pire. Après quelques négociations, elle parvint à convaincre les bonnes personnes de la laisser essayer les robes de la défunte mère du baron. Elle avait en effet une carrure similaire.

Une fois dans une chambre pour se changer, la blonde se mit à réfléchir à tout allure. Qu'est-ce que le baron avait pu faire pour être la cible d'un assassinat ? Il était connu pour être moins noble que son père, mais tout de même. Peut-être avait-il assassiné ce dernier, c'était probablement un événement déclencheur. Toute cette affaire est restée dans le brouillard, tel un voile couvrant un acte tellement honteux mais d'une personne tellement importante qu'on ose pas le soulever. Ah, cette première robe n'irai pas. Éléa avait une poitrine un peu plus fournie que la personne à qui avait appartenu ces robes. Un décolleté aussi plongeant était inenvisageable. Ils finiraient pas sortir et ce serait extrêmement gênant. Peut-être y en avait-il une un peu plus ample ? Après d'autres essais, elle dut se résoudre à une robe qui couvrait plus que la plupart de celles qu'elle avait pu porter par le passé en soirée. Toutes les autres menaçaient de craquer ou de tout laisser sortir... mais au final elle était tout de même serrée. Finalement elle ne passerait peut-être pas toute la soirée à s'amuser. Elle finirait étouffée bien avant !

Après avoir trituré sa robe assez longtemps pour détendre un peu le tissu, mais pas assez à son goût, l'elfe sortit et se dirigea vers la grande salle. Elle se souvenait bien des lieux, à présent. Elle se souvenait même s'y être glissée pour des motifs un peu trop libertins pour être approuvés par une certaine ninja. Ninja qu'elle put apercevoir une fois la fête entamée. La petite futée avait pris un uniforme de valet. Bonne idée, mais une fois dans la grande salle avec un plateau, comment ferait-elle pour s'éclipser ? Elle ne comptait tout de même pas assassiner le baron en pleine fête dans la grande salle, au moins ? Quelque chose d'imprévu avait dû se produire. L'elfe continua de discuter avec le noble qu'elle avait face à elle. Celui-ci semblait plus qu'intéressée et si la blonde n'avait rien eu d'autre en tête, peut-être se serait-elle amusée par le petit jeu de séduction que l'homme tentait, mais il y avait un temps pour tout et maintenant n'était pas celui des aventures de ce genre. Elle ne pouvait pas s'empêcher de s'inquiéter pour celle qu'elle considérait déjà comme sa petite protéger. C'est fou comme les choses prennent toujours une tournure inattendue, surtout dans notre tête.

... Mais pas uniquement dans notre tête, hélas. Du coin de l’œil, elle vit Sheena bousculer quelqu'un. Un regard rapide, apparemment désintéressé, et Éléa identifia l'homme. Elle se retint de soupirer d'exaspération rien qu'à la vue de l'individu. Des nobles pourris et corrompus, elle en avait connu, ça oui. Mais celui-là était une perle, et elle plaignait déjà la ninja qui allait en faire les frais, car l'elfe devait l'admettre : la ninja était une belle femme. Les belles femmes subissaient souvent des moments désagréable face à cet individu. L'elfe avait eu du mal à garder son calme la dernière fois et cette fois risquait d'être pareille. Car après avoir attendu un temps indéterminé qui lui semblait durer une éternité, elle parvint à éconduire le jeune noble avec qui elle avait engagé la conversation plus tôt. Le pauvre dut croire avoir fait une erreur quelque part, au vu de sa mine, mais elle n'avait pas le temps de se soucier du cœur pas si innocent d'un jouvenceau gâté par ses parents nobles et riches. Avec détermination, elle s'approcha de Sheena et Jirall, faisant mine de ne pas les voir, puis s'arrêta près d'eux pour prendre un petit four, attirant sans même produire un seul son l'attention des deux jeunes gens, de manière apparemment innocente, mais elle savait que la ninja comprendrait aussitôt que ce n'était pas si innocent.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carnet de voyage
Titre: Parjure
Classe: Invocatrice
Infos +:
avatar
Admin
Sheena Fujibayashi
MessageSujet: Re: L'elfe qui suivait une ninja [PV Eléa - suite]   Mar 26 Jan - 16:46





Sheena Fujibayashi

Ninja from Mizuho






    Cela n'échappa pas à l’œil avisé de la ninja, le prétentieux petit noble qu'elle venait de bousculer avait levé la main, sans doute pour lui coller une droite magistrale. Cependant, il se ravisa pour des raisons mystérieuses en croisant son regard et elle craint un instant qu'il ne l'ait reconnu. Reconnu ? Elle n'avait jamais vraiment eu affaire à lui, il ne la connaissait pas, alors il ne pouvait pas avoir deviné ses intentions en un regard ! Peut-être qu'elle lui avait fait peur grâce à son super regard de la mort ? Non, Sheena avait un visage fermé, mais son regard, aussi dure soit-il, ne faisait d'elle qu'une petite biche effarouchée. Elle resta plantée là un moment à le fixer, se demandant ce qu'elle devait faire maintenant, ou ce qu'il allait faire. Comme il avait levé la main, il referma légèrement ses doigts pour les porter sous son propre menton, non sans un sourire énigmatique qui lui faisait étrangement bien plus peur qu'une bonne tarte à l'ancienne. Et pourtant, avec les chevalières qu'il portait, elle l'aurait vraiment sentit passé … mais quelque chose lui disait que cela aurait été préférable.

C'est alors avec un air trop courtois qu'il releva sa maladresse. Sheena aurait adoré l'envoyer paître, mais sa mission était actuellement en péril, alors elle s'excusa à nouveau. Le noble s'approcha alors un peu plus en la scrutant tel un prédateur devant une proie fragile et loin de prendre peur, Sheena resta droite et fière, sans se poser la question de comment cela pourrait être interprété par son vis-à-vis. Qu'est-ce qu'il voulait, un coup de boule, c'est ça ? Il souriait toujours et elle n'avait jamais trouvé un simple rictus aussi malsain.

— Il serait fâcheux que le Baron apprenne qu'un membre de son personnel soit si maladroit, intransigeant comme il est, je suis sûr qu'il vous renverrez sans préavis.

Elle rêvait ou il était en train de la menacer avec l'air le plus courtois au monde ? Elle n'avait jamais vu ça. Des menaces qui passaient presque pour de la drague – même si elle ne se sentait absolument pas courtisée. En fait, elle en était encore à se demander où il voulait en venir, comme quoi, la réputation de ce type ne suffisait pas encore à venir à bout du sérieux et de l’innocence de la jeune ninja. Cependant, une chose était certaine, il ne fallait absolument pas que ce type fasse une scène au Baron tout de suite, si sa cible se rendait compte qu'une inconnue avait infiltré son personnel, c'était fichu. Il ne fallait absolument pas qu'elle se fasse remarquer. Cependant, comme elle se voyait mal supplier cet énergumène, elle resta muette. Il pris sans doute cela pour de la soumission, car il commença rapidement à parler d'un ''arrangement'' et évoqua même la possibilité de l'engager dans son manoir. C'est ça oui, rêve ! Mais s'il pouvait croire qu'elle était d'accord, ça l'arrangerait, car cela lui laisserait juste le temps d'accomplir sa mission avant de disparaître, et ciao l'arrangement !

C'est à ce moment là que Eléa s'approcha d'eux, l'air de rien. Comme elle avait attiré l'attention de Sheena, Jirall Valérius ne tarda pas à suivre son regard pour remarquer l'elfe. Ni une ni deux, Sheena en profita pour présenter son plateau à la catastrophe ambulante – qui semblait pourtant bien utile sur ce coup.

— Madame. Fit-elle alors en guise de proposition.  
 



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia édit' by Nika



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tos-anotherfate.forumactif.org/t48-for-the-sake-of-everyone-that-risked-their-lives-to-protect-me#57 http://dark6nika.deviantart.com/

Carnet de voyage
Titre: Observatrice
Classe: Sorcière
Infos +:
avatar

Éléa
MessageSujet: Re: L'elfe qui suivait une ninja [PV Eléa - suite]   Mar 26 Jan - 19:42

L'elfe avait croisé le regarde de chacun des deux jeunes gens face à elle. A gauche, accueillez la ninja assassin la plus offusquée, choquée et embarrassée avec l'innocence pure d'un agneau, et à droite, accueillez le plus pourri et ignoble des nobles, issu du plus grand raffinement et de la plus grande perversité des hautes sphères de Meltokio. Une petite voix sarcastique soufflait à Éléa qu'il était difficile de faire plus opposé que cela. Et étrangement, elle ne pensait pas que l'expression des opposés qui s'attirent pourrait marcher dans ce contexte. Rien que de l'imaginait, l'elfe eut un frisson d'horreur pour la pauvre ninja. Non, vraiment, il valait mieux penser à des choses plus joyeuses. C'était le seul moyen de contrer le dégoût de ce qu'elle était sur le point de faire. Mettant légèrement sa poitrine en avant, dans une posture plutôt séduisante, c'est avec un sourire charmeur et un peu mystérieux, celui qu'elle a eu le temps de pratiquer pendant des siècles et qui marchait sur presque tous les hommes, qu'elle s'adressa au noble :

-Vous êtes particulièrement élégant, Jirall Valerius. C'est un plaisir de vous voir.

Le regard du noble la parcourut sur toute la hauteur, s'arrêtant de manière pas très discrète sur ses cuisses, la courbure des hanches et la rondeur de ses seins. Ne pas prendre un air dégoûté était difficile. Elle plaqua un sourire appréciateur, comme s'il venait de lui faire un compliment, mais intérieurement, elle vomissait de devoir s'exposer à un tel phénomène. Pourquoi faisait-elle cela, déjà ? Ah oui... pour sauver la jeune ninja. Décidément, cette dernière lui en devrait une. L'homme jaugea Sheena encore une fois, s'arrêtant également sur les mêmes endroits que sur l'elfe. Dans sa tête, l'elfe compara un instant son corps à celui de Sheena et jugea qu'elles étaient proportionnellement similairement faites, même si Éléa était plus grande. Était-ce ce qui décida l'immonde pervers ou était-ce plutôt l'apparente différence de situation sociale entre les deux ?

Dans tous les cas, ils se tourna vers l'elfe, prenant une mèche de cheveux pour la renifler, puis enfin la compliment sur son odeur. Décidément, il se ridiculisait, cet imbécile. Bien qu'elle soit propre, elle n'avait eu aucun parfum ou shampoing à utiliser. Aucune odeur particulière ne devait donc rester sur elle. Malgré cela, elle se retint de lui décrocher la mâchoire d'un coup de poing et sourit gracieusement, comme si elle se sentait flattée. Argh, mais qu'on lui fasse affronter un dragon, des anges, Mithos lui-même si besoin, mais qu'on la débarrasse de ce... truc ! La ninja était toujours là et apparemment elle était trop surprise ou choquée pour bouger. D'un sourire de jeune vierge effarouchée, l'elfe attrapa le bras de Jirall et demanda gentiment à Sheena :

-Pourriez-vous nous laisser un peu d'intimité pour que l'on discute, s'il vous plaît ? Ils auront peut-être envie de petits fours à un des balcons à l'étage, je n'y ai pas vu vos collègues.

Jirall surenchérit la demande d'un geste qu'on réserve d'habitude aux chiens quand on veut les éloigner. Alors qu'il ne la regardait pas, Éléa foudroya Sheena du regard pendant une seconde. Non, ce n'était pas un regarde de colère, ni une menace. Plutôt quelque chose pour dire qu'elle lui en devait une.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carnet de voyage
Titre: Parjure
Classe: Invocatrice
Infos +:
avatar
Admin
Sheena Fujibayashi
MessageSujet: Re: L'elfe qui suivait une ninja [PV Eléa - suite]   Mer 27 Jan - 13:12





Sheena Fujibayashi

Ninja from Mizuho






    Heureusement qu'il était dans la culture de Sheena de ne jamais montrer ses émotions, même si elle avait pas mal perdu des valeurs qu'on lui avait inculqué durant toute son enfance depuis qu'elle voyageait à travers le monde en cavalier solitaire. Si elle n'avait pas eu plus de maîtrise d'elle-même, elle aurait sans doute lâcher une grimace accompagné d'un « t'es sérieuse ?! » choquée et dégouttée à l'encontre de l'elfe qui commençait à manifester de l'intérêt pour Jirall Valerius. Attendez, ce n'était pas comme si elle ne savait pas qui il était, parce qu'elle venait de dire son nom ! Et c'était impossible que, sachant son nom, elle ne soit pas au courant de sa réputation ! Peut-être qu'elle était du genre à ne pas faire attention aux rumeurs, mais c'était bien plus que des rumeurs qui courraient sur ce noble, et puis ça se lisait sur sa face qu'il était pourri jusqu'à la moelle. Un regard totalement objectif pourrait au moins accorder à l'elfe le fait que Jirall était plutôt bien fait, il n'avait en soit pas un visage hideux et il avait une silhouette plutôt athlétique, mais cela, Sheena ne pouvait même pas le concéder, car il n'y avait rien à faire, le simple air snob qu'il portait constamment le rendait repoussant.

Même si elle s'efforça donc de rester le plus stoïque possible, Sheena ne put donc s'empêcher de lancer un regard assez surpris à la blonde, un regard insistant qui en disait tout de même long sur ce qu'elle pensait. Elle détourna finalement les yeux en serrant les dents de dégoût lorsqu'elle commença à se pavaner et que l'héritier Valerius répondit à ses avances d'une façon particulièrement navrante. Bon sang, ça y est, elle avait l'impression d'être coincée avec ce crétin d'élu et un de ses rancards. Sheena ne comprenait pas cet engouement pour ce genre de relation, c'était bien un truc de gens de la ville ça, tous des débauchés ! En réalité, peut-être que si Sheena avait moins de problème majeur pour monopoliser tout son temps et son attention, elle aurait elle aussi eu des aventures de ce genre. Enfin, pas du genre de Zelos ou Jirall, pouha ! Mais des aventures, des flirts, des amourettes. Hm. Non. Non, elle était persuadée que même sans tous ses soucis, elle ne serait jamais tombée aussi bas ! Car pour elle, c'était bas.

Puis Eléa lui demanda de disposer et elle n'eut pas besoin de le dire deux fois, de toute façon, Sheena était sur le point de prendre discrètement ses jambes à son cou. Alors qu'elle s'éloignait en prenant grand soin de ne pas avoir l'air de fuir une pièce où l'on aurait lâché une boule puante, elle croisa le regard plein de reproche de l'elfe. Quoi, ça voulait dire quoi ça ? Sheena fronça les sourcils en s'éloignant. Eh, c'est elle qui s’incrustait dans SA mission et maintenant madame était gênée par sa présence ? Non mais où va le monde ! Car oui, c'est ainsi que Sheena le prit, certaine que Eléa avait réellement de l'intérêt pour Jirall … elle n'avait décidément pas beaucoup d'estime pour elle, mais cela n'avait rien de personnel. C'est surtout qu'elle était de mauvaise humeur que sa mission ne se soit pas passé comme elle l'avait prévu et qu'elle passait donc sa frustration en jugeant ceux qui pouvaient lui tomber sous la main.

La soirée ne fut ponctuée d'aucun autre incident particulier et Sheena s'estimait vraiment heureuse que Zelos ne soit pas venu à cette fête, il aurait pu tout gâcher. Elle entendit d'ailleurs parler de lui, les nobles locaux avaient évoqué le fait que Zelos n'était jamais venu à une seule de leur invitation ici, à Flanoir. L'élu de Tesseha'lla craindrait-il le froid à ce point ? Lorsque la fête toucha à sa fin et que les convives commencèrent à s'esquiver pendant que d'autres montaient aux étages pour prendre possession d'une chambre d'ami, Sheena put s'éclipser discrètement … il ne manquerait plus qu'on l'oblige à ranger et à nettoyer maintenant, non mais ! Elle s'était donc faufilée jusqu'à l'étage où elle trouva la chambre du Baron. Elle y campa longuement derrière la porte, car il n'était pas encore couché. Plus qu'à espérer qu'il monte seul maintenant, mais si les informations dont elle disposait étaient exactes, monsieur le baron dormait toujours seul dans sa chambre.

Après de longues minutes d'attentes où elle resta parfaitement immobile et silencieuse à côté de la porte, il entra enfin. Il ne la remarqua absolument pas et s'avança vers son lit, c'est alors qu'elle surgit, toujours aussi discrète, elle plaqua sa main contre sa bouche et planta une lame fine à l'arrière de son crane, l'exécutant propre et net en une seconde. Elle le retint afin qu'il ne fasse aucun bruit en tombant et elle le déposa dans son lit pour le recouvrir de ses draps, ainsi, son décès ne devrait être constaté que le lendemain matin. Voulant partir discrètement, elle se dirigea alors vers la fenêtre, cependant, ce côté de la bâtisse donnait sur la cours de devant où nombre d'invités traînaient encore, sans compter les domestiques qui travaillaient également. Sheena tourna les talons pour se diriger vers le couloir. Elle allait devoir trouver une pièce de l'autre côté pour pouvoir partir par derrière. Avant de sortir de la chambre, elle prit également note que son tablier et une parti du corsage qui serrait sa robe étaient tâchés, il ne faudrait pas qu'elle croise quelqu'un dans cet état …

Elle sortit donc prudemment et progressa à pas de loup dans le couloir après avoir envoyé Corrine en éclaireur. Elle était presque arrivée à l'autre bout quand sa fidèle amie à quatre pattes surgit pour la prévenir.

— Sheena, quelqu'un arrive !

Sans doute des domestiques, car ils ne faisaient pas de bruit. La ninja eut tout juste le temps d'apercevoir la lueur de leurs chandelles qu'elle disparaissait derrière une porte. La pièce était plutôt sombre et dans la précipitation et la crainte d'être surprise ici maculée de sang, elle retira aussitôt son tablier, l'arrachant presque et elle commença à défaire son corsage avec précipitation. Ce faisant, elle se retourna enfin pour chercher une issue ou une autre tenue à se mettre, c'est là qu'elle remarqua que la pièce n'était pas vide. Elle se figea alors que les deux occupants la fixaient.

— Ohw.  
 



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia édit' by Nika



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tos-anotherfate.forumactif.org/t48-for-the-sake-of-everyone-that-risked-their-lives-to-protect-me#57 http://dark6nika.deviantart.com/

Carnet de voyage
Titre: Observatrice
Classe: Sorcière
Infos +:
avatar

Éléa
MessageSujet: Re: L'elfe qui suivait une ninja [PV Eléa - suite]   Mer 27 Jan - 19:26

La ninja partie, Éléa devait maintenant gérer l'un des hommes qu'elle méprisait le plus. Elle avait d'abord songé à rapidement l'ignorer jusqu'à ce qu'il se lasse, mais alors il s'est mis à regarder les serviteurs, visiblement à la recherche de quelqu'un. L'elfe ne pouvait pas se permettre qu'il pose des questions sur Sheena. Décidément, cette ninja allait vraiment lui en devoir une ! Se tournant à nouveau vers le noble, la blonde intercepta une coupe de champagne et la lui donna. Avec son regard séducteur, elle savait qu'il boirait. Il ne lui refuserait rien tant que cela lui donnait l'impression d'avoir une chance de l'emmener dans un lit, elle le savait. L'idéal était qu'il ne soit plus en état de faire quoi que ce soit.

Bien que cela ne dura pas si longtemps, elle eut l'impression de subir cet individu nauséabond pendant des heures avant qu'il soit mûr. Elle put alors l'aider, prétextant devoir aller au lit. Bien sûr, "au lit" ne signifiait pas la même chose entre celle qui le disait et celui qui écoutait. Le chemin fut laborieux car il ne marchait plus droit, mais avec le soutien de l'elfe, ils atteignirent leur but. Elle avait été tentée de le laisser s'écrouler dans le couloir comme l'ivrogne qu'il était mais il y avait le risque qu'il fasse un scandale au pire moment. Il fallait donc continuer à le mener en bateau jusqu'à ce qu'il s'endorme. Le plus difficile fut une fois dans la chambre, toutes les inhibitions de l'idiot étaient levées et il commençait à avoir les mains baladeuse. Parcourir les cinq mètres qui les séparaient du lit fut une corvée. Ah, ce qu'elle avait hâte de le laisser s'effondrer, s'endormir, puis de prendre ses vêtements et rentrer à l'auberge. Heureusement qu'elle avait choisi la chambre où elle avait laissé sa tunique !

Alors qu'elle essayait de raisonner Jirall sur son état, qu'il devait dormir, il posa encore une fois ses mains sur la poitrine voluptueuse de l'elfe. Sérieusement, l'attirance des hommes pour sa poitrine l'avait aidée plus d'une fois mais là elle commençait à maudire cet attrait pour juste deux boules de graisse. D'une tape, elle le fit retirer ses mains, mais cette tape fit réagir quelqu'un d'autre. Tournant la tête, elle vit une silhouette avec des cheveux noirs qu'elle connaissait. Les mains du noble revinrent sur ses seins mais elle n'eut pas le réflexe de les retirer à nouveau. Elle était abasourdie par la présence de la personne qui se retournait alors. L'ivrogne tourna finalement la tête lui aussi. Éléa avait enfin d'engueuler Sheena, tabasser le noble, puis partir en claquant la porte, mais elle se contint. C'est alors qu'elle remarqua que Sheena venait d'enlever une partie de sa tenue. Attendez, là, elle n'était tout de même pas intéressée par... des activités à trois ? Avec Jirall Valerius ? Ils étaient si coincés, à Mizuho, non, il devait y avoir autre chose... Et puis... Jirall Valerius, quoi. Elle ne serait pas intéressée par lui quand même ? Elle ne l'aurait pas bousculé par hasard ? Berk !

Le regard concupiscent du mâle de la salle remarqua la tenue révélatrice de la ninja qui, d'un œil masculin, surtout ivre, pouvait presque passer pour une invitation à toucher. Jirall Valerius décolla les mains de la poitrine de l'elfe et fit un pas vers la ninja, les bras tendus, les mains immobiles, comme pour garder la mesure de la poitrine qu'elles venaient de toucher pour comparer la suivant. "Non mais dites-moi que je rêve, il est ivre mais quand même !". C'est une chose d'avoir des envies, du désir, mais il y a des limites ! C'était la goutte de trop. Prenant un vase non loin du placard, à portée de main, elle l'abattit de toute ses forces sur l'arrière du crâne de l'imbécile pervers. Il s'écroula direct. Prenant deux grandes inspirations, elle se tourna vers la ninja qui avait aussi un morceau de vase à la main. Apparemment, elles avaient eu la même idée pile au même moment.

-Raaah enfin je suis débarrassée de ce... truc ! Tu n'aurais pas pu bousculer un mignon petit nobliau adorable, plutôt ? J'ai dû distraire cet enfoiré pendant toute la soirée pour éviter qu'il ne te recherche ensuite ! Tu n'as pas idée du cauchemar ! Je m'en voudrais de casser le troisième vase de la salle mais je suis tentée de lui en remettre une !

Tout en balançant sa tirade, elle s'était retournée vers sa tenue et avait déjà commencé à ouvrir sa robe, pouvant ENFIN respirer convenablement. Décidément, à la prochaine soirée, elle s'arrangerait pour avoir une robe à sa taille. Avoir les seins écrasés comme ça et avoir l'impression d'étouffer... aucun homme ne pourrait comprendre ce sentiment horrible !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carnet de voyage
Titre: Parjure
Classe: Invocatrice
Infos +:
avatar
Admin
Sheena Fujibayashi
MessageSujet: Re: L'elfe qui suivait une ninja [PV Eléa - suite]   Jeu 28 Jan - 18:11





Sheena Fujibayashi

Ninja from Mizuho






    C'était répugnant, elle était arrivée en plein milieu d'une séance de tripotage – enfin, ça aurait pu être pire, elle aurait pu arrivée au beau milieu de leurs ébats, carrément, yerk. Elle craignait cependant bien trop que le noble ne donne l'alerte pour tout de suite remarquer son état d'ébriété, si bien qu'elle ne put le constater que lorsqu'il s'avança vers elle en clopinant, ses mains crochus en avant. Surprise, elle serra les dents en cherchant de quoi l'empêcher d'approcher. Si elle avait eu une pince télescopique, elle l'aurait sans doute piqué avec pour le maintenir à distance comme s'il eut été quelque chose de fortement empoisonné qu'il ne faut surtout pas toucher. Cependant, comme il s'approchait bien vite et qu'elle commençait un peu à paniquer, son cerveau quitta le navire et ses mains prirent donc le relais, attrapant un vase et l'abattant sur le crane du blond avant même de le voir. Elle ne reprit possession de ses moyens qu'après le bruit lourd que fit le pervers en s'écroulant sur le tapis. Bon sang. Et si quelqu'un avait entendu ?!

Furieuse, alors qu'elle était elle-même responsable de ce bruit, elle braqua son regard sur l'elfe, prête à l'enguirlander comme il se doit. Cette dernière s'empressa cependant de manifester son soulagement – ah bon ? - de s'être débarrassé de l'énergumène. Quoi ? Et elle lui faisait des reproches maintenant ? Une fois encore, Sheena faillit s'emporter, mais c'est à voix basse qu'elle la réprimanda.

— Je ne t'ai rien demandé, il pouvait bien me chercher, de toute façon je serais partie avant qu'il n'ait pu me trouver. Rétorqua-t-elle alors, de parfaite mauvaise foi.

En soit, oui, elle s'en serait peut-être sortie même si Eléa n'avait pas été là pour la couvrir, mais soyons honnête, cela aurait été bien plus compliqué de se défaire de lui, elle aurait alors eu beaucoup plus de mal à quitter la réception pour aller trouver sa cible dans sa chambre. Mais elle s'en serait sorti, Sheena était une ninja, elle savait disparaître discrètement – quand elle ne tombait pas dans un trou – et au pire, elle l'aurait suivit dans sa chambre et là elle l'aurait assommé. Enfin, elle ne supportait pas qu'on se mêle de ses affaires, surtout qu'elle avait pris la remarque d'Eléa comme un reproche.

— Chut. Fit-elle ensuite tout bas en écoutant à la porte. Les personnes qui l'avaient forcé à se retrancher ici semblèrent passer tranquillement dans le couloir, apparemment, l'épaisseur des murs et des portes en chênes avait joué en leur faveur, ils n'avaient rien entendu. Ouf.

Sheena se tourna à nouveau vers la pièce alors qu'Eléa était en train de se changer. Elle examina alors les débris par terre – dont Jirall faisait parti – et soupira. Elle allait devoir tout nettoyer avant de partir, elle ne voulait pas laisser de trace derrière-elle.

— Rend-toi utile puisque t'es là et ramasse les débris de vase. Je préfère éviter que ce type se pose trop de question à son réveille.

Et disant cela, elle venait justement ramasser le noble en question en agrippant sa veste. Comme il faisait quand même son pesant de cacahuètes, elle le traîna d'abord vers le lit et lui cogna ''malencontreusement'' la tête contre la commode en passant. Lorsqu'elle commença à tirer pour le hisser sur le lit, la veste se retira pour lui rester dans les mains et elle le rattrapa de justesse par les cheveux pour qu'il ne fasse pas plus de bruit en tombant une énième fois. Elle balança la veste dans un coin et parvint finalement à le mettre dans son lit en prenant de meilleurs appuis. Elle lui retira simplement ses chaussures avant de le recouvrir des couvertures et vu comme il sentait l'alcool, il serait sans doute assez crédible qu'il se soit couché comme ça. Elle récupéra ensuite dans ses affaites une petite aiguille qu'elle avait toujours durant ses missions. Elle était imbibée d'une drogue très particulièrement qui, si vous êtes éveillée, vous donne la nausée en plus de quelques symptômes commun avec l'ébriété, puis c'est l'évanouissement et l'amnésie. Avec ça, il ne devrait pas se souvenir de toute sa soirée. Avant de le piquer, Sheena eut comme une seconde d'hésitation. Elle repensait à tout ce qu'elle avait entendu sur cet homme … et elle avait entendu des horreurs. L'idée lui traversa l'esprit qu'il serait peut-être mieux qu'il meurt tout simplement ce soir … Mais finalement, elle se contenta de le piquer.

Et cette piqûre sembla le faire réagir, car il marmonna quelque chose en ouvrant les yeux. Sheena sursauta et son poing eut pour réflexe de s'abattre contre son visage, ce qui le renvoya dans les limbes. Bon … elle espérait que l’œil au beurre noir avec lequel il allait le réveiller demain ne l'intriguerait pas trop … Au pire, on accusera Eléa, après tout, c'est avec elle qu'il a été vu toute la soirée !

Sheena se dirigea alors l'air de rien vers la fenêtre. Cette chambre donnait sur l'arrière cours et il y avait d'autres toits en contre-bas, elle pourrait facilement partir par là.

— Je vais sortir par ici, essaie de pas te faire remarquer de ton côté.

Elle ne l'invita pas à se revoir à l'auberge, car au fond, elle espérait qu'elle trouverait un autre lit où passer la nuit – et elle pensait que c'était ce qu'elle comptait faire – mais elles se retrouveraient très certainement dans quelques minutes.
 



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia édit' by Nika



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tos-anotherfate.forumactif.org/t48-for-the-sake-of-everyone-that-risked-their-lives-to-protect-me#57 http://dark6nika.deviantart.com/

Carnet de voyage
Titre: Observatrice
Classe: Sorcière
Infos +:
avatar

Éléa
MessageSujet: Re: L'elfe qui suivait une ninja [PV Eléa - suite]   Jeu 28 Jan - 22:39

Apparemment la ninja s'était offusquée de sa remarque. Quel sale caractère ! Ça c'est sûr, elle a eu l'éducation de son grand-père. Aucun doute là-dessus ! Enfin, elle avait l'air d'être une fille bien. Aussi quand elle lui "demanda" de ramasser les bouts de vase, l'elfe rassembla les morceaux un à un et les cacha dans un coin sombre dans l'armoire. Le temps qu'on tombe dessus, il y aurait probablement des nouvelles plus urgentes et plus graves dont les occupant des lieux devraient s'occuper. Du coin de l’œil, elle vit Sheena s'évertuer à transporter le corps du noble. Franchement, elle est peut-être ninja et assassin, mais elle n'est pas bien dégourdie, c'est le moins qu'on puisse dire. Enfin, cela a un côté attachant, la maladresse. L'elfe observait attentivement sa compagne et la vit hésiter. On doit souvent faire ce genre de choix quand on part à l'aventure, surtout pour un métier comme le sien. Combien de fois Éléa s'était elle-même posée la question : quel mal y aurait-il à faire disparaître une pourriture pareille ? Car des gens détestables, il y en avait à toutes les époques, en tous temps.

Ce fut avec soulagement qu'elle observa la petite piqûre, et avec amusement qu'elle admira le crochet du droit qui s'ensuivit. Cette fille avait du caractère ! Elle aimait ça. Elle pourrait presque se laissait tenter à... La blonde ramassa un gilet qui avait appartenu autrefois à la maîtresse de maison et se dirigea vers la ninja quand celle-ci se préparait à sortir, annonçant ses intentions.

-Tiens, mets ça, ça t'évitera d'avoir trop froid et de te faire trop remarquer si on t'aperçoit en ville.

Au moment de donner le vêtement, l'elfe se pencha rapidement en avant, prenant la ninja par surprise avec ses lèvres. Non, elle n'irait pas trop loin, elle la taquinerait juste. Ce n'était pas son genre de souiller la pureté d'une jeune âme innocente, et vu les mœurs de la ninja, il y avait peu de chance que ça marche de toute manière. Les lèvres d'Éléa ne se posèrent donc que sur la joue, même si probablement trop dangereusement près des lèvres pour Sheena.

-Tu es une bien belle femme, prends garde à toi à l'avenir, beaucoup d'hommes n'ont pas ma retenue.

Oh cette expression sur le visage de la ninja ! Rien que pour ça, cette petite taquinerie valait le coup. D'un sourire espiègle, presque enfantin, elle salua de la main la ninja tout en se dirigeant vers la porte et en la passant comme si c'était la chose la plus naturelle du monde. Les gens la connaissaient, ici, et elle avait la confiance de tous. De plus, avec la réputation qu'elle avait, qu'elle sorte d'une chambre où se trouvait un noble endormi était normal. Personne n'osait vraiment lui faire de reproches sur cela, non. Mais il était clair aux yeux de tous qu'elle ne se refusait pas les plaisirs de la vie. En pensant à cela, elle se demanda si Sheena trouverait l'homme qui lui faudrait. Clairement elle ne pourra jamais faire comme l'elfe, aller à droite à gauche, non. Elle trouvera un homme et vivra avec lui jusqu'à la fin de ses jours ou finira seule. C'était parfaitement le genre. Et pour trouver un homme, il faudra qu'elle s'ouvre, s'épanouisse et soit honnête avec ses sentiments. C'est mal parti de ce côté-là !

Sortant de la fête sans grand bruit, personne ne lui prêta plus d'attention que cela. Elle était là, connue de tous mais aimée de personne. Juste une curiosité dans ce monde, qui attirait le regard et l'intérêt, mais cela n'allait jamais au-delà. Elle s'y était habituée, même si elle préférait ne pas penser à cela. Finalement elle n'était pas si bien placée pour faire des réflexions à la ninja. Etre honnête avec soi-même sur nos sentiments ? Elle aimait la ninja comme une amie qu'on ne connait pas encore très bien, mais elle ne l'admettrait jamais, car elle savait qu'elle restait Éléa, la catastrophe naturelle. Raaah ! Un peu de marche sera nécessaire pour se vider la tête. Se baladant un peu, elle fit rapidement le tour de la petite ville, puis alla s'asseoir sur une balustrade, les jambes au-dessus du vide. Il n'y avait pas grand chose à voir, mais il fallait admettre que le paysage était plutôt joli.

Cela ramenait des souvenirs, des bons... mais tristes aussi. Elle avait joué avec Martel dans cette neige, quand le monde n'était pas encore séparé. Depuis, avec qui avait-elle partagé ce genre de moment ? Probablement personne. Et quand elle avait voulu retrouver la pureté de la neige de ce lieu, tout ce qu'elle a vu, c'était un meurtre qui l'avait souillée. Elle ne connaissait ni la victime, ni l'assassin, mais savoir que ça se produisait probablement à l'endroit où elle avait vécu ces moments si innocents l'emplissait de tristesse. Aujourd'hui ce n'était plus qu'une ville comme une autre alors pourquoi se sentait-elle triste ainsi ? Est-ce que la compagnie de Sheena lui avait rappelé d'une manière ou d'une autre un de ces moments perdus ?
Elle continuait encore et encore à broyer du noir, observant le paysage sans le voir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carnet de voyage
Titre: Parjure
Classe: Invocatrice
Infos +:
avatar
Admin
Sheena Fujibayashi
MessageSujet: Re: L'elfe qui suivait une ninja [PV Eléa - suite]   Ven 29 Jan - 14:46





Sheena Fujibayashi

Ninja from Mizuho






    Sans que Sheena ne s'y attende, l'elfe s'approcha soudainement d'elle pour la couvrir d'un gilet d'un geste bienveillant. Ne cachant pas sa surprise, la ninja planta un regard interloqué sur celle qu'elle n'avait pas arrêté de critiquer et de dénigrer depuis qu'elle l'avait rencontré. Tout ça parce qu'elle était de mauvaise humeur d'avoir une invitée surprise pendant cette mission … et elle n'aimait pas qu'on la colle pendant ce genre de quête. Sheena n'était pas vraiment fière de tout ce qu'elle faisait, elle avait beau se faire passer pour une tueuse de sang froid, ce n'était jamais de gaieté de cœur, ni même avec indifférence qu'elle ôtait la vie de quelqu'un, même si c'était une personne exécrable. Alors oui, elle n'était jamais jouasse à l'idée que quelqu'un soit témoins de ça, surtout que l'elfe était franche, alors elle lui imposait en plus le malaise d'en parler sans détour. Pourtant, ce n'était pas une mauvaise personne et l'évidence surgit à elle comme une claque dans la figure qu'elle s'était peut-être montrée trop dure avec elle …

Elle était cependant trop perturbée pour sourire, aussi parce qu'elle culpabilisait d'un coup. C'est alors que l'elfe l'embrassa sur la joue sans prévenir, s'attirant un regard outré de la part de la ninja. Qu'est-ce qui lui prenait ? Elle n'avait pas besoin de réconfort ! S'en suivit une remarque qui la rendit particulièrement sceptique, en témoigna sa grimace ahurie, courroucée et gênée à la fois. De un : elle savait très bien se défendre contre n'importe qui, de deux : ça voulait dire quoi ''sa retenue''. Et comme elle ne voulait pas vraiment connaître la réponse, elle s'éclipsa sans un mot ni un bruit.

La ninja se fit très discrète, bien qu'il fut plus difficile pour elle de se déplacer sans laisser de trace dans un endroit recouvert de neige. Et à force de toujours chercher à laisser le moins de trace possible, la ninja fini inévitablement par glisser et tomber d'un toit. Pour le coup, la neige fut autant responsable de sa chute que de sa survie, car c'est dans un coussin moelleux – bien que glacé – qu'elle atterrit. Pas de casse. Elle s'était relevé bien vite, heureusement, sans témoins ! C'est donc avec sa dignité presque intacte que Sheena rejoignit très vite l'auberge. Dans sa chambre, elle se débarrassa complètement de ses vêtements de domestique et profita de la cheminé pour les faire disparaître en se réchauffant tranquillement.

C'est après une petite heure qu'elle envoya Corrine en reconnaissance, histoire de s'assurer que personne n'avait remarqué la mort de sa cible, comme maintenant, les derniers domestiques et autres invités devaient être rentrés. La petite ronde de l'esprit artificiel fut assez rapide, tout était calme, pourtant, Corrine avait remarqué quelque chose qu'elle crut bon de signaler à sa maîtresse.

— Il y avait cette elfe au belvédère.
— Qu'est-ce qu'elle fait là-bas à une heure pareille ?
— Je ne sais pas, elle restait juste là, assise, elle avait l'air pensive.
— Hm. Si on la retrouve congelée demain matin Tiga va me taper sur les doigts … je vais aller voir. Dit-elle pour cacher le fait qu'elle s'inquiétait quand même un peu pour elle.

Elle avait retrouvé sa tunique habituelle et s'était affublée d'une écharpe et d'une cape épaisse avant de sortir pour affronter le froid glaciale de la nuit de Flanoir. Corrine en avait profité pour se poser sur son épaule, dans l'écharpe, blottie contre son cou qu'elle entourait de ses trois queues touffues, cela leur tenait bien chaud. La ninja progressa tranquillement vers le Belvédère, arrivant sans un bruit derrière l'elfe qui était assise là, sans bouger. La neige commençait d'ailleurs à se cumuler sur sa tête et ses épaules, la tranformant petit à petit en bonhomme de neige – ou plutôt, en bonnelfe de neige. Sheena l'observa un instant pour essayer de comprendre ce qu'elle faisait, mais comme elle avait juste l'air plongée dans ses pensées et qu'elle n'était pas douée pour parler avec les gens, elle se contenta de prendre une boule de neige et de lui jeter dans sa face. La neige s'écrasa sur la joue de sa cible et Sheena approcha enfin.

— Tu comptes te laisser congeler par Celcius ici ? Lança-t-elle alors d'une voix neutre en approchant, mais son regard semblait bien plus amicale qu'il ne l'avait jamais été jusque-là.
 



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia édit' by Nika



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tos-anotherfate.forumactif.org/t48-for-the-sake-of-everyone-that-risked-their-lives-to-protect-me#57 http://dark6nika.deviantart.com/

Carnet de voyage
Titre: Observatrice
Classe: Sorcière
Infos +:
avatar

Éléa
MessageSujet: Re: L'elfe qui suivait une ninja [PV Eléa - suite]   Ven 29 Jan - 18:02

Elle ressassait encore et toujours les mêmes pensées quand une boule de neige lui fit l'impression d'une gifle glacée. Elle tourna la tête, surprise, et reconnu la ninja qui la questionna sur son activité... ou plutôt son manque d'activité.

-Si Celsius me voyait maintenant, elle me ficherait plutôt des coups de pied au derrière, déclara-t-elle avec un sourire.

Oui, Celsius. La dernière fois qu'Éléa l'avait vue, Mithos l'avait invoquée. L'elfe avait blagué sur le côté "frigide" de l'esprit Originel, ce qui lui avait valu un de ces fameux coups de pied. Et voilà qu'elle était encore en train de ressasser le passé.

-Tu vois, j'ai vécu tellement longtemps que j'ai perdu le nombre de générations humaines que j'ai croisées. Pourtant, même aujourd'hui, je reste faible, en proie à mes regrets. Il y a longtemps, je parcourais le monde en compagnie d'amis, surtout une. On était passés dans ce paysage plein de neige, on avait fait des batailles de boules de neige, et plein d'autres activités du genre. On retombait littéralement en enfance à ce moment-là.

L'elfe se secoua un peu pour faire tomber la neige d'elle, épousseta ce qu'il restait et se leva pour s'accouder et regarder Sheena en face.

-Aujourd'hui, il y a un petit quelque chose chez toi qui m'a fait penser à elle. Et pour moi qui essaie généralement de ne pas repenser à tout ça, au passé, c'est... parfois plutôt difficile. Je me replonge toujours involontairement dans ces regrets. Si j'avais fait telle ou telle chose autrement, peut-être aurions-nous pu avoir d'autres moments heureux, et... d'autres choses ce seraient déroulées autrement.

Elle ne pouvait pas révéler l'existence des deux monde à Sheena. Elle restait l'observatrice, pas une actrice. Malgré tout le mal qu'elle avait à ne rien faire, elle finissait toujours par gaffer. Ce monde ne serait peut-être pas scindé en deux, et Mithos ne serait pas devenu ce qu'il est si Martel n'avait pas été tuée ce jour-là.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carnet de voyage
Titre: Parjure
Classe: Invocatrice
Infos +:
avatar
Admin
Sheena Fujibayashi
MessageSujet: Re: L'elfe qui suivait une ninja [PV Eléa - suite]   Sam 30 Jan - 15:53





Sheena Fujibayashi

Ninja from Mizuho






    Même si elle ne comprit pas l'allusion que fit l'elfe au sujet de Celsius, cela n'empêcha pas la ninja de continuer de s'approcher jusqu'à reposer son derrière contre la rambarde, faisant dos au vide mais pouvant ainsi mieux voir son interlocutrice. C'était pas sa veine, l'elfe avait visiblement envie de parler et ce n'était franchement pas son truc, à elle, surtout dans un froid pareille. Le pire, c'est que l'elfe partageait au fond les mêmes sentiments que Sheena … les deux avaient le regard tourné vers le passé, ce qui était un peu plus normal pour quelqu'un avec une longévité elfique, cela dit. Le fait qu'elles ressentent la même chose n'était cependant pas forcément pour les rapprocher, car Sheena ne saurait pas la réconforter là-dessus. La différence, c'est que la ninja ne parlait jamais de ça. Elle n'en avait parlé qu'une seule et unique fois, à une seule et unique personne … Corrine. Et encore, c'était au tout début de leur rencontre, quand Sheena pensait encore que l'esprit artificiel ne parlait pas leur langue. C'était donc franchement gênant pour elle de voir quelqu'un déballer des sentiments qu'elle comprenait mais qu'elle était trop pudique pour exprimer.

Il y avait cependant une chose que Sheena ne faisait jamais, puisqu'elle n'en parlait jamais, c'était de s'attarder sur des ''et si''. Et si elle avait compris ce que disait Volt, et si elle avait été plus forte, bien sûr que cela ne se serait pas fini comme ça ! Mais ça ne servait à rien de se demander ''et si'', car ce n'était pas. Sheena se contentait de se repentir et de se flageller pour ce qu'elle avait laissé faire, mais les ''et si'' ne servaient à rien. Alors elle se battait, elle fuyait surtout. Elle essayait de réparer et elle fuyait encore … Et surtout, elle s'interdisait de vivre pour autre chose que cette rédemption sans fin. Comme elle ne voyait pas grand chose à dire sur le reste, elle choisit de faire la remarque sur la seule chose qu'elle pouvait.

— Tu ne referas pas le monde avec des ''et si''. Dit-elle en haussant les épaules. Quand on fait des erreurs, on ne peut que les assumer et s'en repentir. Et on a beau travailler dure, il y a certaines choses qu'on ne peut pas réparer, c'est comme ça. Je t'apprend rien, t'es plus vieille que moi, tu sais mieux vivre avec ça que n'importe qui, je suppose.

L'elfe aussi fuyait sans doute à sa manière. Elle fuyait dans des frivolités où Sheena fuyait dans le labeur en se salissant les mains. Sheena aurait pu trouver cela irresponsable, mais pour le coup, elle ne la jugeait pas. Comme elle l'avait souligné, Eléa était bien plus vieille qu'elle, elle n'avait pas vraiment de leçon de vie à lui donner. Et même si Sheena s'interdisait les fêtes et les aventures amoureuses, elle fuyait tout de même ses responsabilités en restant loin du village. Elle ne pouvait vraiment pas reprocher quoi que ce soit à l'elfe.

Comme cela lui rappelait les confessions qu'elle avait fait à Corrine quelques années plus tôt, elle passa sa main dans la fourrure de cette dernièrement pour chercher un peu de réconfort. Sheena devait au moins s'estimer chanceuse d'avoir cette petite renarde, Eléa elle, était totalement seule. Cela devait être bien dure de vivre seule aussi longtemps. Choisissant à nouveau la fuite, Sheena sourit, sans doute pour la première fois depuis que l'elfe l'avait rejoint.

— ça te ressemble pas de te morfondre … et je suis pas la meilleure personne sur qui tu aurais pu tomber pour te laisser aller. Elle sourit un peu plus pour faire comprendre qu'elle plaisantait afin que sa prochaine remarque ne soit pas mal prise. Cela dit, je suis rassurée de savoir que je te rappelle des choses difficiles, je ne devrais pas avoir à te supporter trop longtemps du coup.

Même quand elle essayait de réconforter les gens en plaisantant, Sheena était maladroite et elle fuyait. Elle se redressa en faisant signe à sa camarade.

— Allez, je suppose qu'on se supportera mieux au chaud déjà. Tu viens ?
 



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia édit' by Nika



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tos-anotherfate.forumactif.org/t48-for-the-sake-of-everyone-that-risked-their-lives-to-protect-me#57 http://dark6nika.deviantart.com/

Carnet de voyage
Titre: Observatrice
Classe: Sorcière
Infos +:
avatar

Éléa
MessageSujet: Re: L'elfe qui suivait une ninja [PV Eléa - suite]   Mar 2 Fév - 3:04

Oui, on ne refait pas le monde avec des "et si". On le change avec des actions, mais des actions, elle ne pouvait plus en faire. Elle s'était déjà battue et elle avait échoué. Aujourd'hui, elle ne pouvait que vivre avec ses regrets. Sheena ne réalisait pas qu'Éléa ne voyait aucune manière de se repentir de ses erreurs. Son ami était morte et son autre ami faisait subir au monde entier une torture millénaire. Elle n'était pas assez forte pour l'arrêter. Un jour peut-être, quelqu'un se dressera contre lui. Aura-t-elle le courage alors d'aider ? Elle n'en était pas sûr. il était parfois tellement plus facile de ne rester qu'une observatrice...

-Eh, on ne dit pas d'une dame qu'elle est plus vieille. elle est juste plus sage ! Mais oui, je ne me morfonds pas souvent comme ça. J'ai réussi à trouver le moyen de ne pas trop y penser. Elle n'aurait pas voulu que je la pleure autant, ni que je culpabilise pour... tout le reste. Mais ne compte pas te débarrasser de moi si facilement. Tu n'oserais pas laisser tomber une amie dans le besoin, n'est-ce pas ? D'autant que ton idée d'aller se mettre au chaud est parfaite ! J'ai très envie d'un bon verre. Tu as envie de quoi ? Bière ? Sake ? Ah ! Tu pourras nier autant que tu veux, j'ai vu une étincelle dans yeux au mot "sake" !

Et voilà, elle était de retour. Elle passait un bras autour de Sheena et l'entraînait avec elle dans la joie et la bonne humeur. Ce n'est pas qu'elle ne pensait plus du tout à tout ce qui lui pesait sur le coeur un peu plus tôt, non. C'est juste qu'elle avait trouvé quelqu'un qu'elle considérait un peu comme une amie, chose rare. Oui, cette amie vieillirait et mourrait bien avant elle, comme tout le monde autour d'elle, mais elle pourrait partager quelques moments quand elle la verrait. Sheena était l'une des rares personne à ne pas avoir traité l'elfe juste comme une curiosité. Elle lui parlait franchement et avait même eu l'air de s'inquiéter un peu pour elle. Oui, cette ninja n'était pas comme les autres. Elle avait un grand coeur, chose surprenante pour un assassin. Cela lui causerait probablement des soucis un jour, mais en attendant, l'elfe comptait bien profiter de la soirée !

Tenant toujours contre elle la ninja apparemment très gênée, mais n'osant pas se débattre (était-ce à cause de la promesse du sake ?), la blonde les attira dans l'auberge et commanda aussitôt deux coupes de sake. Le patron commença à faire une histoire comme quoi ce n'était pas une boisson proposée habituellement, mais Éléa avait toujours su marchander. Elle savait qu'ils importaient du sake pour les clients "importants". Quelques minutes plus tard, une coupe remplie de chaque côté de la table et une petite bouteille au centre. Sheena semblait partagée entre des émotions ou envies contradictoires, mais pas malheureuse. L'elfe, elle, rayonnait. Cela faisait un moment qu'elle n'en avait pas bu. Elle fit un signe à Sheena avec sa coupe, comme pour dire "santé", et but la gorgée direct. Oui, elles allaient passer une bonne soirée, chacune pour oublier ses propres soucis, même s'il valait mieux éviter de finir complètement bourrée.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: L'elfe qui suivait une ninja [PV Eléa - suite]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'elfe qui suivait une ninja [PV Eléa - suite]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Arinos, elfe
» L’elfe de l’étang…
» Arya//Elfe [Libre]
» Gwendal LeGrand, Fils du guerrier elfe Otomaî Dûltan .
» Couleur de la cape de haut elfe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales of Symphonia - Another Fate - :: Tesseha'lla :: Les Villes :: Flanoir :: Archives - Flanoir-