RSS
RSS


 

Partagez | .
 

 venom and fangs and claws | Lissa [100%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar Invité
Invité
MessageSujet: venom and fangs and claws | Lissa [100%]   Mar 17 Mar - 18:02


     
     

     
“ I am venom and fangs and claws, and I am hell in high heels ”

     
Description physique
     


Si l'on excepte le fait qu'elle a l'air absolument furieuse la plupart du temps, Lissa Davri est une personne anodine. De carrure élancée, elle atteint le mètre soixante-quinze sans peine. Nonobstant cette hauteur, elle porte le plus souvent des talons en ville qu'elle troque pour des bottes plates au grand air, avec des vêtements ivoire et dorés attestant de sa haute naissance, plutôt élégants. A Meltokio, on ne s'habille pas comme des ploucs, monsieur.
Sa chevelure blanche est très fournie et certaines mauvaises langues prétendent qu'il n'en a pas toujours été ainsi et que ses cheveux ont fini par se décolorer à cause de sa nature angoissée. Ses yeux sont bleus piquetés de vert. Ses traits sont assez fins bien qu'ils restent assez quelconques. Elle ne sort jamais sans s'être apprêtée, maquillée, coiffée à la perfection, la cour de Meltokio étant sans merci à ce sujet. Ses oreilles sont toujours couvertes et elle porte un nombre assez importants de bijoux, émettant un clic-clac-clic familier quand elle marche. Loin des regards, quand il n'y a personne pour la regarder ou la décortiquer, elle affiche simplement un air las.




     
Description psychologique
     


Ses angoisses prennent souvent la proportion d'une autoroute à six voies, alors pour les calmer, Lissa ne veut rien d'autre qu'un contrôle absolu. Sur sa vie, sur la Garde, sur tout. Plutôt ironique, car à l'échelle du Cruxis, elle n'est qu'un simple pion.

Lissa a l'air de marcher sur une corde raide tout le temps, en toute situation ; et c'est précisément parce qu'elle est au centre d'un tour d'équilibriste qui la dépasse. Liée au Cruxis par sa profession et sa famille, elle verse des informations à ses supérieurs sans savoir ni se préoccuper de ce qu'il en advient, bien qu'elle ait de légers doutes...
Comme toute noble de Meltokio qui se respecte, elle est maline, rancunière et possède une excellente rhétorique pour obtenir ce qu'elle veut en embobinant les gens au passage.  Calculatrice, analyste, elle sait se montrer inflexible, et afficher en toute circonstance l'air maître de soi. Ne montrer aucune faiblesse, ne pas baisser sa garde, ou l'ennemi saura s'en servir. Elle a des oreilles partout et si elle ne manque pas une seule réception, un seul bal, ce n'est pas par amour des mondanités ou des autres nobles (qu'elle exècre) mais parce qu'on peut y récolter la bonne information compromettante, au bon moment, de la bonne personne. Il n'y a pas besoin d'armes pour avoir quelqu'un à sa merci et Lissa l'a compris dès le plus jeune âge.

Elle aime l'ordre, l'autorité, cette sensation paisible lorsque tout est bien à sa place, quand les coupables sont mis sous les verrous. Elle a pour atout de toujours tenir sa parole, aussi absurde soit-elle. Déterminée voire obtuse, elle est fermement convaincue de faire ce qui est juste. Elle est très croyante, et se soucie du bien être des hommes et femmes qui sont sous ses ordres. Elle déteste la corruption, croit au juste mérite et prend des mesures directes et fulgurantes contre quiconque verse des pots-de-vin. Cela ne l'empêche pas de récolter des informations compromettantes et de ruiner la réputation d'un opposant un peu trop gênant. Elle s'est départie de son idéalisme et considère qu'il est parfois nécessaire de faire des sacrifices, d'ignorer la morale pour arriver à un but plus haut.
Cette propension à l'autorité et au secret fait d'elle une Commandante très controversée.

Elle a conscience, au fond d'elle, de n'être que le maillon d'une chaîne dont elle ignore les tenants et aboutissants. En plus de ça, son âge avance et elle n'a toujours pas de mari, objet de honte au sein de la noblesse. En ce sens, on ne peut pas dire qu'elle soit quelqu'un d'heureux.

Si on réussissait à briser son masque inflexible, on découvrirait une personne aimable. Éduquée dans la pure tradition noble, certes, mais Lissa est juste quelqu'un que la naissance prédestinait à servir et qui a été élevée dans ce but.

Lissa est un pantin, un pantin hargneux et retors.




     
Who I Am

— NOM : Davri
— PRÉNOM : Lissa
— AGE : 27
— SEXE :
— TAILLE : 1,76m
— POIDS : 65kg
— RACE : Demi-elfe (couverture humaine)
     

— CLASSE : Guerrière
— ORIGINE : Tesseha'lla
— ORGANISATION : Cruxis
— ARME PRINCIPAL : Lance
— OCCUPATION : Commandante de la Garde Pontificale, officiellement.
Officieusement, informatrice pour le Cruxis.

     
Avatar : Veloce Visrin - Carciphona

Behind
Pseudo : Ten'
Age : 19 ans
Autre personnage ici ? /
Comment as-tu trouvé le forum ? Par top-sites, j'aurais pas cru trouver de forums Tales Of ♥
Qu'en penses-tu donc, de notre petit fofo ? C'est cool ce contexte ! et TOS of course, comment pourrais-je ne pas aimer ! 8D
Depuis combien de temps fais-tu du RP? Ca doit bien faire 9 ans
Pourquoi CE personnage ? J'ADORE les personnages stricts, un peu coincés et militaires, et j'ai vu que le forum ne comptait pas ou peu de personnages travaillant pour le Cruxis ou les groupes "antagonistes", et compte tenu de ma tendance à toujours jouer là où ça manque de gens... me voilà :p Je trouve qu'il y a beaucoup de potentiel !
Quel est votre niveau de connaissance de Tales of Symphonia ? Un peu rouillée mais convenable :p
Autre chose à déclarer ? texte ici.
Code du règlement:
 


     
© Halloween

     
“ Biographie ”


Quelle agitation régnait dans le manoir Davri ce jour-là ! Le médecin était arrivé au second étage en se glissant dans le couloir après le bourgeois à l'air sévère. L'homme, quant à lui, gardait la tête haute et le regard fixé sur la porte tout au bout du long couloir. Ce n'était pas la première fois que les servantes voyaient passer cet inconnu, mais généralement, il prenait un passage dérobé et elles perdaient sa trace. On ne parlait pas de lui dans la maison, on baissait simplement les yeux sur son passage.

Tout était si calme à la maison, depuis un certain temps. Le Maître de la maison n'aimait pas particulièrement le bruit, mais tout sourire avait déserté son visage depuis quelques mois. Il semblait porter à la fois le fardeau d'un lourd secret, et une colère, une honte peut-être, qu'il parvenait difficilement à maîtriser. Il s'était drapé dans le silence et se contentait de jeter des regards noirs quand il voulait quelque chose. Sa femme n'avait quitté pas son côté, craintive et prostrée, jusqu'à ce qu'elle commence à se reclure dans sa chambre, cette pièce mystérieuse au fond du couloir déserté. Plus personne ne l'avait vue depuis trois mois, à l'exception de son mari... Et du médecin. Absolument personne n'était autorisé à la voir, hormis sa suivante personnelle.

C'est en s'approchant que l'une des domestiques, Laura, entendit le premier cri. Nul doute que la voix était celle d'une femme en souffrance, mais ni le médecin ni le mari ne frémirent. Ce dernier poussa la porte avec calme et laissa entrer le médecin en premier. Elle parvint à la porte juste à temps pour coller son oreille et entendre plus de cris encore. Elle fronça les sourcils. Une voix plus grave qui était sûrement celle du médecin articulait quelque chose mais les cris de la mère couvrait largement ses paroles. On entendait aussi des sanglots désespérés, et la jeune fille pouvait nettement imaginer le père se tenir à côté du lit, impassible, à regarder la scène sans broncher. Malgré son âge et le secret qui entourait la dame Davri, nul au manoir n'était naïf ni ignorant : ce ventre rond qu'ils avait aperçu fugitivement avant que la maîtresse de maison ne s'isole, quelques trois mois auparavant, n'était certainement pas dû à une prise de poids trop importante... et malheureusement pour elle, sûrement pas du fait de son mari non plus. Laura se pencha légèrement pour regarder dans l'entrebaillement de la porte. Et ce qu'elle y vit relevait du domaine de l'inédit. Le bébé avait les oreilles légèrement pointues !

La rumeur qui voulait que l'unique fille de la maison Davri était une bâtarde ne tarda pas à enfler dans les haut-quartiers, et la servante qui était à l'origine de ces racontars fut renvoyée immédiatement avant de mourir d'une façon fort mystérieuse, une pincée d'arsenic ayant malencontreusement glissé dans son bol de soupe. Heureusement, la parole d'une servante ne valant pas grand-chose dans ce milieu, et le père Davri s'indignant à corps et à cris, elle s'évanouit aussi vite qu'elle était partie, la bourgeoisie se concentrant de nouveau sur des sujets d'une importance capitale tels que la couleur de la robe de la Duchesse d'Aravel au bal de printemps. C'est ainsi que naquit Lissa, entourée de dentelle, de faux-semblants et de sourires mielleux.

Personne ne devait savoir. Le mariage des Davri était un mariage de polichinelle et chacun savaient très bien que l'autre allait fôlatrer dans des lits qui n'était certainement ceux de son conjoint. Que Merill Davri aille batifoler avec des nobles, passe encore, mais avec un demi-elfe dont elle était tombée enceinte était un incident pour le moins problématique auquel ses parents ne s'étaient pas préparés.
Rien ne devait être laissé au hasard pour l'unique enfant des Davri. Elle fut éduquée, choyée, instruite par les plus grands précepteurs de la région. On engagea les plus grands spécialistes pour changer, lentement, la forme de ses oreilles par la magie, ce qui leur coûta une somme astronomique. Les immondes esgourdes étaient devenues un sujet de hantise pour ses parents. Même métamorphosées, même changées par la magie pour ressembler à celles d'une humaine, elles les terrifiaient, telles deux ombres menaçantes qui se seraient greffées de part et d'autre de la tête de leur progéniture. Et si quelqu'un le découvrait ?

Ce que ses parents avaient également oublié de mentionner à leur fille, c'était le serment qui liait les Davri à Cruxis, une dette millénaire que ses descendants épongeaient encore et encore. Les détails avaient été perdus au cours du temps, mais Lissa avait retenu que sa famille servait l'organisation avec plus ou moins de fidélité au fil des siècles. Apparemment, sa famille cachait un secret si terrible, un secret que Cruxis savait : et qui pendait tel une épée de Damoclès au-dessus de leur tête si d'aventure il venait à être révélé au grand jour. La perspective de trahir Cruxis, de reprendre sa liberté, n'était de toutes façons jamais venue à l'esprit étroit de Lissa. Après tout, son esprit juvénile assimilait l'organisation à Martel, la déesse pleine de bonté dont elle lisait les légendes et récits.

Elle grandit en une jeune adolescente cultivée et incroyablement opiniâtre et sûre de son pouvoir de manipulation. Elle prêtait toujours le bras à son père pour les réunions aristocratiques de son peuple, et était très appréciée dans ces sphères, où les joutes verbales auxquelles il s'adonnait faisaient partie intégrante du spectacle. Bien que le sujet de ses origines n'aie jamais, ô grand jamais, été abordé (il y avait des sujets de table plus joyeux), elle n'était pas dupe et peu à peu, les angoisses continuelles de ses parents, les "Cache tes oreilles, Lissa", les silences de mort entre son père et sa mère qu'elle n'avait pas compris durant son enfance prirent soudain une signification morbide. Comme un héritage en avance, les inquiétudes continuelles de ses parents devinrent les siennes.

Le plan d'éducation que son père avait médité pour elle s'étendait aussi aux armes. Par les terrains d'entraînement, au milieu de la terre dévastée, il voulait ouvrir son âme, dégourdir son ignorance à l'aspect de la vie rigoureuse. C'était une enfant excellente à l'épée, mais plus encore à la lance, où elle tournoyait et sautait avec une élégance sauvage. Avoir un enfant combattant n'était pas un objet de honte, loin de là, surtout si l'enfant en question excellait et mettait des mandales incroyables aux malheureux prétendants qui venaient la défier en s'attendant à se retrouver face à une noble craintive et peu dégourdie.

Au fond, le duc Davri aimait sa fille. Malgré l'immonde sang elfique d'un autre qui coulait dans ses veines, il ne pouvait se résoudre à lui en vouloir malgré les menus soucis qu'elle lui causait.

C'est pourquoi il accepta sans problème lorsque sa fille, en mal d'émancipation, lui réclama d'entrer dans la Garde Pontificale. Puisqu'elle n'avait rien choisi jusqu'ici, qu'elle fasse au moins un choix dans sa vie, même si cela signifiait se départir de ses chaînes pour en enfiler d'autres. Le séjour de Lissa dans la garde fut mouvementé. Elle grimpa les échelons petit à petit, calculant avec précision chaque action. On parlait d'elle en bien comme en mal : certains l'appelaient une surdouée, d'autres une parvenue. Grâce à ses actions bénéfiques au sein de l'Ordre, et la controverse aidant, Lissa finit par attirer l'attention du Pontife qui en fit sa seconde : la commandante de la garde. La promotion ne mit pas fin aux aux murmures, mais marqua le début d'un durcissement considérable chez Lissa.

Aujourd'hui, la Garde Pontificale est redoutée, et bien que ses actions soient bénéfiques la plupart du temps, il se murmure que la Garde est toujours aussi corrompue qu'avant, que rien n'a changé malgré les efforts de la Commandante.





     
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: venom and fangs and claws | Lissa [100%]   Mar 17 Mar - 19:16

Et c'est fini !
Revenir en haut Aller en bas

Carnet de voyage
Titre: Elu Déchu
Classe: Chevalier-Mage
Infos +:
avatar
Admin
Zelos Wilder
MessageSujet: Re: venom and fangs and claws | Lissa [100%]   Mar 17 Mar - 21:18

Le Staff






Présentation des membres




Bonjour, bonjour !

J'ai bien lu toute ta fiche et franchement, franchement... J'aime beaucoup ton personnage !
C'est vrai que la Garde Pontificale manquait d'une noble un peu coincée qui les dirigerait d'une poigne de fer !
Son histoire est vraiment très intéressante, et j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ta fiche ^^ Car oui hein, tout le monde le sait, c'est une denrée très rare que de trouver un couple de noble fidèle l'un pour l'autre (et c'est pas moi qui va te contredire xD)

Et puis, tu tombes assez bien car, si cela t'intéresse, il y a un petit groupe de rebelles qui veulent attaquer le Pontife, si tu veux débuter prochainement...

J'attends l'avis de ma collègue, mais je pense que je peux déjà valider ta fiche ^^

Ravie de t'avoir parmi nous ! =D





© Code de Anéa pour N-U edit' by Nika
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: venom and fangs and claws | Lissa [100%]   Mar 17 Mar - 21:38

Merci beaucouuuup (et quelle rapidité ! 8D)

Et ça m'intéresse carrément, à nous deux petits rebelles ♥
Revenir en haut Aller en bas

Carnet de voyage
Titre: Sphinx of Symphonia
Classe: Chevalier-Mage
Infos +:
avatar

Kael Aeronaï
MessageSujet: Re: venom and fangs and claws | Lissa [100%]   Mar 17 Mar - 21:51

Oh une méchante de plus ~♥
Tu vas rendre Mithos très heureux d'ailleurs. Je pense q'il va pouvoir enfin tenter de comploter certaines choses ^^


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carnet de voyage
Titre: Parjure
Classe: Invocatrice
Infos +:
avatar
Admin
Sheena Fujibayashi
MessageSujet: Re: venom and fangs and claws | Lissa [100%]   Mar 17 Mar - 22:03

Le Staff






Présentation des membres


Whaaaa, comme l'a dit ce cher Zelos, on peut dire que ton personnage tombe à pique ! C'est le destin qui t'envoie c'est sûr =w= ♥️

Bon en tout cas, je suis du même avis que l'idiot d'élu =p je trouve ta fiche extra, bien dosé en tout point et ton personnage est super intéressant ! J'ai eu un petit doute en voyant que ton personnage parvenait à se faire passer pour une humaine en ayant les cheveux blancs, mais vu la qualité de ta fiche je veux bien passer sur ce détail *-* J'adore ♥️

Je suis donc tout à fait d'accord pour te valider, avec grand plaisir même ! Tu as fais vite en plus ♥️ Je suis également super touchée que le forum te plaise et de l'attention que tu as porté à nos besoins ♥️ c'est vraiment prévenant de ta part et pour le coup cela va te valoir de trouver de quoi rp directe avec mônsieur l'élu et sa peste de petite soeur ♥️ (et un petit chevalier avec qui tu vas pouvoir établir un lien je pense, car il faisait parti de la garde pontificale il n'y a pas si longtemps et il est aussi issu de la noblesse. Enfin ça, je vous laisse voir ensemble hein °3°)

Bref je m'égare ♥️ Bienvenue à toi, donc :ha: J'espère que tu te plairas parmi nous ^o^ !





©️ Code de Anéa pour N-U edit' by Nika



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tos-anotherfate.forumactif.org/t48-for-the-sake-of-everyone-that-risked-their-lives-to-protect-me#57 http://dark6nika.deviantart.com/

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: venom and fangs and claws | Lissa [100%]   

Revenir en haut Aller en bas
 

venom and fangs and claws | Lissa [100%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Kidnap the Sandy Claws }
» Mélissa Kairouz [Pouffy]
» We are Venom
» Colos, dessin ... un peu de tout ! =)
» 7ème cercle de l'enfer - mardi 6 mars, 13h10

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales of Symphonia - Another Fate - :: Généralités :: Registre des personnages :: Cimetière-