RSS
RSS


 

Partagez | .
 

 Un mentor et son ancien élève et ami (PV Kratos Aurion)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Un mentor et son ancien élève et ami (PV Kratos Aurion)   Ven 28 Mar - 18:50


Un mentor et son ancien élève et ami
Yggdrasill se tenait tranquillement sur son trône, ses longues jambes croisées tandis que sa tête se reposait au creux de sa main droite. Le mur derrière le siège de pierre était cassé, un élément qui aurait pu faire bizarre pour certaines personnes, mais pas pour lui. Il était le grand seigneur du cruxis, mais aussi de la fondation du culte de Martel. Un homme très redouté par les deux mondes que sont Sylvarant et Tesseha'lla et pourtant... Sous son autre forme, l'homme à la chevelure blonde était traité comme un héros... Un héros ayant mis fin il y a de nombreux siècles à la fameuse guerre antique de Kharlan. Une situation qu'avait prévue le garçon.

Regardant d'un air morne devant lui, Yggdrasill fit un geste de la main gauche. À peine il eut finis de faire cela qu'un ange se matérialisa devant lui. Au moins, on ne pouvait pas dire qu'on ne respectait pas son autorité. Dans cet endroit, on ne trouvait que des êtres ailés qui autrefois, avaient été de la même race que lui... Une race qui n'était acceptée nulle part... Les demis-elfes.

« Dites à Kratos Aurion que je désire le voir. » Ordonna-t-il de sa voix grave.

L'ange se figea instantanément, son poing se plaçant sur sa poitrine et répondit de sa voix dénuée d'émotions.

« Oui Lord Yggdrasill. »


Suite à ses mots, l'ange se volatilisa assez tôt laissant de nouveau le seigneur tout seul. Vinheim était son château à lui et qu'un inconnu essaye de s'y aventurer... Son charmant dragon noir s'en occupera bien volontiers. Heureusement pour tout le monde, le séraphin arriva bien vite auprès de lui. Ce n'est pas qu'il n'était pas patient, mais c'était quasiment ça finalement. Un sourire sur les lèvres, il regarda son ancien ami, mentor le saluer. Le grand Kratos Aurion, le seul humain qui avait eu le droit de bénéficier de la bonté du seigneur Yggdrasill et qui avait donc pu devenir un ange. C'était grâce à lui qu'il avait pu devenir aussi fort il y a si longtemps... Mais certainement pas assez fort pour protéger sa sœur, sa charmante sœur Martel qui été morte en voulant le protéger de la haine des humains et des elfes.

« As-tu des nouvelles de Siliel ? Elle doit m'apporter l'élue de Sylvarant, mais elle traîne trop à mon goût. » Finit-il par dire.

Il écouta attentivement la réponse de Kratos, une partie de son cerveau se remémorant de certaines choses. Bien que le séraphin fût revenu vers lui suite à la mort de sa femme, pouvait-il réellement lui faire confiance ? Oui, car avec l'élue se trouvait une personne qui devait lui être chère à ses yeux... Peut-être que cela l'affaiblirait et l'empêcherait d'exécuter certains ordres. Il allait falloir surveiller tout cela.

© CN.JUNE, NEVER UTOPIA

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un mentor et son ancien élève et ami (PV Kratos Aurion)   Lun 31 Mar - 0:07

Kratos pénétra dans la cité de Welgaïa, observant les alentours comme s'il découvrait ces lieux pour la première fois. Voilà bien longtemps qu'il n'avait foulé ce sol, sa mission de surveillance de l'Elue de la régénération avait accaparé tout son temps et ce depuis de nombreuses semaines. Il prit ainsi un malin plaisir à retrouver cet endroit sublime mais... Vide de toute émotion. La plupart des Anges vivant ici n'éprouvait plus aucun sentiment et n'était rien de plus que des coquilles vides... Après avoir vécu avec des Humains et des Demi-Elfes, le calme étrange de la cité lui parut bien effrayant. Mais il arriverait à s'en remettre bien assez tôt. Il le fallait. Car il s'était déroulé, sous ses yeux, des évènements auxquels il n'avait pas été mis au courant.

Colette Brunel et Lloyd Irving avait disparu, emporté par les Anges du Cruxis. Pourquoi diable avaient-ils agi ainsi ? A quoi pouvait bien penser Mithos ? Si l'Elue ne terminait pas son périple de la régénération, jamais Martel ne récupèrerait un corps. De plus, même s'il comptait tenter d'utiliser le corps de la jeune Brunel comme vaisseau pour l'âme de sa sœur, comment allait-il expliquer au peuple de Sylvarant que le périple de la régénération avait eu lieu ? Il ne comprenait décidément pas le sens de ses actes. Quel intérêt avait-il à faire cela ? Aucun visible, en tout cas. Il ne prit pas le temps de passer dans ses appartements pour se changer et allait pour se diriger vers le château d'Yggdrasill lorsqu'un émissaire le stoppa dans sa course, lui demandant d'aller voir le seigneur des lieux sur le champ. Parfait, cela serait plus simple ainsi. Il se hâta vers le centre de Welgaïa et utilisa le téléporteur pour arriver au château, passa sans peur devant le dragon noir et arrivant finalement devant lui. Son ancien élève, son ami, Mithos Yggdrasill. Il s'inclina et avant même qu'il ait le temps d'ouvrir la bouche, une question fusa. Siliel ? L'élue de Sylvarant ? Il ne savait donc pas qu'il venait seulement de revenir du monde en déclin ? Son insolence permanente, cela ne dérangeait même plus le mercenaire à force. Après tout, depuis la mort d'Anna, il s'était résolu à s'abandonner corps et âme aux projets de cet homme, qu'ils soient bon ou mauvais. Pas par envie d'un monde sans discrimination non, tout simplement par manque d'envie de vivre.

"Je n'ai aucune nouvelle de Siliel, Seigneur, pour la simple et bonne raison que je reviens seulement de Sylvarant. De ce fait, j'ignore aussi quels sont vos plans quant à l'Elue du mana. Pourrais-je quels sont vos intentions ?

Il fixa son ami droit dans les yeux. De la peur ? Peut-être avait-il pu en éprouver autrefois. Mais désormais, il ne craignait plus ce puissant homme. Tout simplement car il n'avait plus rien à perdre. Plus de vie, plus de famille... Il avait bien retrouvé son fils mais il ne pouvait pas décemment l'appeler ainsi, pas alors qu'il ne l'avait revu pour la première fois après 14 ans il y a quelques semaines seulement. Plus rien ne le rattachait à cette terre, à ces mondes se disputant sans cesse le mana. Il ne craignait donc absolument pas le courroux de son seigneur.

Croisant les bras, il observa son ancien élève en attendant sa réponse. Quelle raison allait-il invoquer pour justifier cette étrange décision ? Bien sûr, Kratos s'inquiétait aussi pour Lloyd, mais il ne pouvait pas demander à Yggdrasill ce qu'il était devenu. Il enquêterait lui-même sur son enfant, afin de ne pas attirer sur lui les yeux inquisiteurs de son maître.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un mentor et son ancien élève et ami (PV Kratos Aurion)   Dim 6 Avr - 8:03


Un mentor et son ancien élève et ami


Ah oui c'est vrai, son ancien mentor était parti pour Sylvarant, alors il ne pouvait pas savoir ce qu'il se passait concernant Siliel. Comment avait-il pu oublier cela ? Peut-être parce que le seigneur du cruxis avait été trop concentré sur l'avenir de l'élue qui allait recevoir l'âme de Martel. Pour tout avouer, son arrivée à Welgaia avec le jeune fils de Kratos n'avait pas été réellement prévue. En effet, c'était Remiel, l'ange qu'il avait assigné pour la régénération du monde qui les avaient kidnappés à la tour du mana, afin de ne pas avoir affaire aux renégats. Mais même si cela s'avérait être qu'une simple 'erreur', pourquoi ne pas la ramener sur Sylvarant afin qu'elle puisse continuer son périple. Voilà un grand mystère pour tous et le seigneur Yggdrasill aime voir tous ses visages d'incompréhension. La vérité n'allait pas éclater tout de suite et il en était presque désolé pour son ancien ami qui allait encore devoir attendre avant d'avoir les réponses à ses nombreuses questions.

Faisant un mince sourire - un qui ne semble pas du tout chaleureux -, le blondinet pose ses deux mains sur les accoudoirs de son trône de pierres afin d'y prendre appui pour se lever. À présent debout, l'ancien humain qu'est son mentor, peut se remémorer une fois de plus des nombreuses différences entre le seigneur et le héros d'un temps révolu. Ce n'est plus le petit gamin insouciant... Son cœur noircit par la douleur lui a forgé le caractère de maintenant... Mais au fond, la souffrance sera toujours présente.

"Je me dois de ne pas pouvoir t'informer sur le sujet." Répondit-il, tout en s'approchant de Kratos.

Yggdrasill s'arrêta seulement à quelques centimètres du séraphin et laissant un petit moment de silence, il se pencha à son oreille afin de lui chuchoter quelques mots.

"Mais tu finiras par le savoir... Pour ce qui est de ta progéniture, ne t'inquiètes pas pour lui... Il ne lui arrivera rien enfin pour le moment."

Une fois sa phrase finit, le chef du cruxis et des desians s'éloigna de Kratos et lança un rire sadique. Est-ce que cela l'amusait de jouer avec la vie du fils de son ancien ami ? Peut-être bien que oui, car contrairement à cet ancien humain... Il n'avait plus de familles, plus de ponts d'attache. Oui, cela était méchant, mais au final pas plus méchant que d'utiliser les humains pour en faire des exphères. Et sur ce point, Mithos se moquait littéralement de leur avenir. Ils devaient enfin servir à quelque chose un point c'est tout.

"M'en veux-tu pour cela ?" Demanda-t-il d'un voix très calme.

La question n'était pas réellement nécessaire. En fait, il se fichait bien de la réponse de son ami. Seul lui était le maître de ses actions et il n'allait pas devoir se donner des justifications à chaque fois. Ce n'était plus le petit demi-elfe d'autrefois... Ils allaient devoir bien le retenir.


© CN.JUNE, NEVER UTOPIA
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un mentor et son ancien élève et ami (PV Kratos Aurion)   Mar 8 Avr - 16:54

Alors comme ça, il ne lui dirait rien ? Sale gamin... Ah, il était loin le temps où Mithos admirait et vénérait presque son maître d'arme pour ses compétences. Autrefois, ce passé si loin manquait à Kratos. Mais désormais, il n'éprouvait plus rien de ce genre. Non, la joie, la peine, la douleur, la tristesse, les rires... Il avait perdu tous ses sentiments lorsqu'il avait perdu sa famille il y a de cela quatorze ans. Et même en retrouvant son fils, miraculé de ce drame de cette nuit-là, il n'avait pas réussi à éprouver efficacement un sentiment. Il fut soulagé de le voir en vie, un instant. Puis il fut heureux de trouver une tombe décente pour sa femme. Mais cela n'avait duré qu'un court instant, instant qu'il noya aussitôt sous son imperturbable impassibilité. Peut-être que voyager plus longtemps en compagnie de Lloyd l'aurait aidé à redevenir humain... Peut-être. Le seigneur des lieux se leva de son siège et s'approcha de son ancien compagnon pour lui susurrer quelques mots. Evidemment, il savait. Cela aurait été trop beau qu'il ne se rende compte de rien. Mais ça n'était pas réellement dérangeant en soi. Non, ce qui perturba plus Kratos, ce fut de constater, en cet instant, à quel point Mithos avait changé. Durant son périple sur Sylvarant, il avait remarqué à quel point son fils ressemblait à son vieil ami au niveau de leurs façons de penser et d'agir, ce qui avait ravivé en lui de nombreux souvenirs. Et se retrouver là, confronté à ce monstre de cruauté, permettait de voir ce que la souffrance avait fait naître en lui. Les ténèbres, des ténèbres profondes et insondables. Le rire d'Yggdrasill résonna pile à l'instant où Kratos pensait cela, confirmant ainsi ses pensées. Dire qu'avant, il avait l'innocence et la pureté d'un enfant... Si seulement Martel n'était pas morte. Non, il ne fallait pas qu'il pense de cette façon. Ce n'était pas la faute de Martel s'il avait tant changé, c'était en grande partie sa propre faute à lui, l'Humain du groupe. Il avait accepté de suivre Mithos dans sa folie sans avoir l'envie de l'arrêter. Mais même encore maintenant, il n'avait guère l'envie d'arrêter son projet. Il n'avait plus aucun désir, de toute façon.

"T'en vouloir ? Pour quelle raison ? Ne t'avais-je pas dit il y a quatorze ans que je revenais à tes côtés et que jamais plus je ne te trahirais ? Tu peux donc faire ce que tu veux de Lloyd, je n'en ai que faire après tout. Je n'ai plus qu'un but, arrivé à la résurrection de Martel, tout comme toi, Mithos."

Ah, plus de forme de respect. Plus de seigneur, plus d'Yggdrasill. Non, Kratos rentrait dans une conversation plus privée, plus intime. Il n'était plus les chefs du Cruxis, mais les compagnons d'autrefois, voilà tout. Dans les mots du mercenaire, on pouvait voir toute sa sincérité. En cet instant, il ne pensait plus à son fils. Il ne pensait qu'à sa raison d'être, aussi insignifiante soit-elle. Après tout, Lloyd possédait une exsphère spéciale, il était peu probable que le chef des Désians s'en débarrasse aussi vite. Ce qui lui laissait un sursis supplémentaire.

"Et je t'avoue que me trouver à l'écart de tes petits secrets me peine un peu. N'étions-nous pourtant pas amis ? Maître et élève ? Je pensais pourtant que tu ne me cacherais jamais rien. De plus, n'as-tu besoin d'aucune aide dans ce plan dont tu sembles si fier ?"

Il voulait blesser Kratos ? C'était raté. Sa froideur et son absence de sentiments de ces dernières années lui avaient forgé un solide caractère, le rendant plutôt imperturbable à ce genre de remarques. Il était intimement convaincu qu'ici, Lloyd ne craignait rien, il n'avait donc pas à s'inquiéter. Le plu important pour le moment était de comprendre. Comprendre son but.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un mentor et son ancien élève et ami (PV Kratos Aurion)   Jeu 8 Mai - 8:32


Un mentor et son ancien élève et ami

Seul son ancien mentor et ami pouvait se permettre de le nommer Mithos. Au moins, lui n'aurait pas l'étonnement de voir le seigneur du cruxis le tuer sans avertissement. Vouloir la résurrection de Martel ? Autant, à une certainement époque, le petit garçon aurait pu comprendre que cela avait été parce que sa charmante sœur avait été une véritable amie pour lui... Cependant, est-ce que maintenant, c'était toujours pour les mêmes raisons ? De source sûre, les anges suivaient son seigneur, et même si les doutes étaient là, rare étaient ceux qui le trahissaient. Cependant, Kratos était de base un humain, être plus fourbe que les demi-elfes... Ne pas avoir confiance en lui ? Bien sûr que Mithos avait confiance en son ami, mais jusqu'à un certain point. Son fils restait encore important à ses yeux quand bien même que le mercenaire dise le contraire.

Touchant les pierres de son trône, le seigneur Yggdrasill essayait de se souvenir de leur froideur. Il ne fallait pas oublier qu'il était lui aussi devenu un ange, et même si la douleur lui était encore connu, la sensation de faim... De froid et de chaud lui étaient maintenant quasi inexistante. Retirant sa main, le blondinet se tourna de nouveau vers son ami, suite à sa dernière tirade. De l'aide ? Voilà que l'autre se trouvait être encore de bon conseil. De toute manière, même s'il possédait de nombreux anges afin de faire le sale boulot, Kratos restait un élément essentiel.

"Tu as gagné, je vais te le dire..."


Le seigneur avait dit cela d'une voix très sérieuse, alors qu'il commençait à faire les cent pas.

"Tu n'es pas sans savoir que les renégats ont faillis mettre fin à la régénération lorsqu'ils ont attaqué l'élu ? Même si tu étais présent, je ne pouvais pas prendre de risque. Il faut que Martel revive..."

Le chef des desians marqua une pause comme si l'évocation du nom de sa sœur ravivait en lui de mauvais souvenirs. Il fallait continuer, il fallait réussir ! Le blondinet commençait à en avoir marre de voir les réceptacles mourir lors du périple ou alors, lorsqu'ils allaient enfin accueillir l'âme de la défunte demi-elfe. Une étrange lueur dans les yeux, Yggdrasill continua son explication.

"Voilà pourquoi j'ai demandé à Rémiel d'intervenir et de la kidnapper. Bien entendu, elle continuera sa mission d'une manière ou d'une autre. Je compte bien lui parler, en espérant que Siliel ne lui fera rien qui ne me mettra en colère. Concernant Lloyd, tu sais qu'il possède la fameuse exphère. Il était donc plus judicieux de prendre les deux humains et de nous en occuper."


Souriant froidement, il appuya sur sa dernière question.

"Cela te convient-il mon très cher ami ?"



© CN.JUNE, NEVER UTOPIA
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un mentor et son ancien élève et ami (PV Kratos Aurion)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un mentor et son ancien élève et ami (PV Kratos Aurion)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand l'élève dépasse le maître.
» Kaynan, Élève d'Émeraude
» Un Mentor!! (PV Poil d'autrefois)
» Double mentor [pv Nuage de Douceur, Tourbillon de Flamme]
» • Une nouvelle Rentrée, Une nouvelle élève. || Validée.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales of Symphonia - Another Fate - :: Tour du Salut :: Archives Corbeille de la Tour du Salut-