RSS
RSS


 

Partagez | .
 

 Mission suicide [PV Zelos ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Carnet de voyage
Titre: Parjure
Classe: Invocatrice
Infos +:
avatar
Admin
Sheena Fujibayashi
MessageSujet: Mission suicide [PV Zelos ]   Mar 11 Fév - 12:53




Sheena Fujibayashi
© Never-Utopia



    Grâce à la barque généreusement offerte par la capitaine du navire, ils purent rejoindre la côte discrètement et sans encombre. Cette même barque allait sans doute leur être utile pour rejoindre le continent suite à cela. La traversée se fit dans le calme le plus complet, le rouquin semblait avoir retrouvé ce sérieux si rare chez lui. Il faut dire que ce n'était pas vraiment le moment de faire n'importe quoi, Sheena était persuadée que le piège était déjà tendu, ça devait être plein à craquer de gardes pontificaux là-dedans. Les deux compagnons de route étaient pensifs, et après s'être lassée de regarder le ciel et l'horizon, la ninja posa son regard sur l'élu déchu. Elle le regarda ramer un instant, et songea qu'elle aurait pu lui épargner bien des efforts en invoquant Ondine. Mais bon, c'était plutôt distrayant de le voir faire un peu d'exercice. Non, non, n'allez pas croire qu'elle matait, loin de là. C'était son juste son sadisme qui refaisait surface. Ça allait lui faire les muscles ça, elle se dit qu'il en avait bien besoin, ce petit nobliaux allait devenir gras du bide si il ne se ressaisissait pas. Bien que personne ne pourrait reprocher la forme de Zelos Wilder, ni contester le fait qu'il soit bien ferme de partout. Enfin ça, Sheena n'a pas été vérifié hein. Tout ça pour dire, que c'était bien fait de le voir ramer. Oui, voilà, ça lui faisait plaisir, c'est tout.

    Ils arrivèrent bientôt sur la plage, en contrebas de la falaise sur laquelle était perchée l'abbaye, ce qui leur permettait d'accoster à l’abri des regards indiscrets. Le chemin qui menait en haut était alors à leur droite, mais Sheena se doutait qu'il serait embusqué, alors elle leva la tête pour examiner la paroi. Elle dénicha finalement un coin pas trop lisse, qui, à première vue, offrait pas mal de prises pour grimper … à condition que ces prises ne soient pas trop friables.

    – On devrait grimper par là, ça nous fera arriver par derrière l'abbaye. Je pense que le chemin va être surveillé, alors pas la peine de penser à passer par là.

    C'est là qu'elle aurait aimé avoir le ptéroplan que lui avait confié les renégats, mais il fallait bien faire sans. Avant de grimper, Sheena sortit une cape gris foncé, presque noire, du sac, et la tendit à Zelos.

    – Essayons d'être discrets. Cela dit, je pense qu'ils vont vérifier l'identité de tout le monde, alors nos déguisements ne seront pas très utiles ici. Elle marqua une pause et jugea le jeune noble avec sérieux. Zelos, je suis sûre qu'ils nous ont déjà tendu un piège.

    Elle savait bien que ça ne l'arrêterait pas, mais il fallait qu'ils se tiennent prêts. Étrangement, elle ne pensa pas un instant à se défiler, bien qu'elle sache pertinemment que cette mission était du suicide. Ils devait être plus nombreux qu'elle ne pouvait même l’imaginer là-haut, prêts à leur tomber dessus. Et quand ils leur seront tombés dessus, ils l’exécuteront sans hésiter un instant. Elle savait qu'il y avait plus de quatre-vingt-dix pour-cent de chances qu'elle y reste, mais pour elle, c'était inéluctable. Elle n'avait pas fait tout ce chemin pour se défiler au dernier moment de toute façon. La jeune ninja était donc consciente des risques et ne s'en formalisait pas et cela ne souleva pas plus de questions que cela. Mais qu'était-elle vraiment prête à faire pour lui ? Au final, elle avait quand même grandi dans l'optique d'accompagner l'élu un jour pour le périple de la régénération, et de le protéger alors au péril de sa vie. C'était peut-être ça. Ou alors autre chose. Elle ne se posait pas vraiment la question à cet instant, mais si elle s'y penchait un peu plus, elle serait certainement surprise de voir qu'elle était capable de prendre autant de risques pour lui. Après tout, il en avait pris tout autant pour elle … Alors deux personnes semblant se mépriser au plus haut point et ne cessant de se chamailler étaient donc prêtes à tant de chose pour l'un et l'autre ? Drôle de relation, décidément.

    Sheena réfléchissait toujours à un plan d'action, se disant que, quoi qu'ils fassent, quelle que soit la façon dont ils procéderaient, ils tomberaient dans le piège quoi qu'il arrive. Ils avaient d'ailleurs sans doute prévu le fait qu'ils aient assez de jugeote pour passer par derrière … Alors que faire … Une idée lui vint tout à coup.

    – Attend … Elle regarda le chemin menant à l'abbaye. Je devrais passer par là, pour attirer leur attention. Elle reporta alors son regard sérieux et déterminé sur le rouquin. Pendant ce temps, toi, tu te faufilera par derrière pour récupérer ta sœur.

    Peut-être devait-elle un peu calmer son esprit de sacrifice, parce qu'en procédant de la sorte, elle avait encore moins de chance de s'en sortir, mais elle ne l'évoqua pas. Elle savait qu'elle avait à présent très peu de chances de pouvoir réparer ses erreurs, autant envers ce monde, qu'envers Mizuho ou ses compagnons de Sylvarant. Alors autant se rendre utile en réunissant une famille ? Enfin, elle ne comptait pas non plus se laisser tuer comme ça, elle allait leur en faire baver. Le seul problème, c'est que la garde allait plus s'attendre à voir Zelos qu'elle, mais le temps qu'ils comprennent le piège, Zelos aura sans doute eu le temps de récupérer sa sœur. Ça pouvait marcher, mais avant cela, la ninja allait devoir se changer à nouveau. C'est que cette jolie petite robe noire échancrée à la ceinture rouge était bien sympa, mais pas très conseillée pour ce genre de mission.

  




Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tos-anotherfate.forumactif.org/t48-for-the-sake-of-everyone-that-risked-their-lives-to-protect-me#57 http://dark6nika.deviantart.com/

Carnet de voyage
Titre: Elu Déchu
Classe: Chevalier-Mage
Infos +:
avatar
Admin
Zelos Wilder
MessageSujet: Re: Mission suicide [PV Zelos ]   Sam 15 Fév - 20:39




Zelos Wilder
© Never-Utopia

    Ca y est, ils étaient enfin arrivés. Le coeur battant, le noble ramena la barque sur le sable de l'îlot, bien à l'abri des regards indiscrets. ils avaient accostés en contrebas de la falaise sur laquelle était perchée l'Abbaye. Il devait bien avoir vingt ou trente mètres pour arriver en haut. Zélos espéra de tout son coeur que la ninja ne lui proposa pas de l'escalader ! Déjà qu'il venait de ramer comme un malade pendant une bonne heure, alors enchainer avec ça, c'était de la folie pure !
Quoi que, en tant qu'invocatrice, Sheena pourrait bien se servir d'un de ses esprits pour les aider dans leur plan de secours de Sélès. Par exemple faire un écran de fumée tel qu'ils pourraient se glisser sans encombres dans la bâtisse, récupérer la demoiselle et repartir incognito. Car oui, il ne se faisait pas d'illusion : l'île du Sud-Est devait être infestée de Chevaliers Pontificaux. C'était d'ailleurs étonnant qu'ils ne soient pas déjà tombés sur une patrouille...

    – On devrait grimper par là, ça nous fera arriver par derrière l'abbaye, fit-la brune en désignant la falaise escarpée. Je pense que le chemin va être surveillé, alors pas la peine de penser à passer par là.

C'était logique, mais la falaise quoi... Ses muscles étaient en compote, et il devait garder des forces pour délivrer sa demi-soeur. Car c'était évident qu'ils devraient combattre. Le Pontife en voulait à mort aux Demi-Elfes, c'était connu de tous, et il le détestait également. Sa déchéance était un parfait prétexte pour couvrir sa mort, n'est-ce pas ? Réfléchissez : l'ex-elu rebelle et fugitif qui, pour se venger du Pontife, vient outrepasser une autre de ses lois, quoi de plus "normal", pour rétablir l'ordre, qu'il soit tué, non ?

    – Essayons d'être discrets, expliqua-t-elle en lui tendant une cape en toile gris foncé. Cela dit, je pense qu'ils vont vérifier l'identité de tout le monde, alors nos déguisements ne seront pas très utiles ici. Elle marqua une pause et jugea le jeune noble avec sérieux. Zelos, je suis sûre qu'ils nous ont déjà tendu un piège.
- C'est même certain, connaissant le Pontife et les mesures qu'il a dû prendre pour nous mettre la main dessus...

La ninja ne cessait d'observer les lieux, tandis que le rouquin enfilait la longue cape. Elle lui jetait quelques regards par moment, et semblait analyser la situation avec un sérieux qu'il ne lui avait vu que lorsqu'elle fut assignée à la mission d'assassinat de l'Elue de Sylvarant.
Ils n'avaient pas passés tant de temps pour bien se connaître. En réalité ils passaient plus de temps à se chamailler qu'à discuter. Ils étaient le Yin et le Yang, le Soleil et la Lune, le Feu et la Glace. Mais ne dit-on pas que les contraires s'attirent ? Et justement, pour Zélos Wilder, ce dicton s'avérait assez véridique, puisque depuis leur première rencontre au palais, il n'avait cessé de la taquiner, de lui plaire -ou déplaire-, de monter et descendre dans son estime. Mais c'était le jeu, le noble était comme un gamin. Il savait pertinemment que l'on ne pouvait pas tout avoir dans la vie.
Heureusement lui était beau, grand, en bonne santé, savait se battre et avait de la popularité auprès de la gent féminine. Cependant, depuis qu'ils étaient en fuite, il voyait là une opportunité qui ne se présente qu'une fois dans une vie. Depuis qu'ils n'étaient que tous les deux se baladant dans les verts pâturages avec une horde de chevaliers pontificaux à leurs trousses, il ressentait bien plus que de la simple amitié envers cette jeune brune aux courbes saillantes. Mais qu'était-ce justement ? De la simple attirance car elle était la seule femme à lui résister, un challenge ? Ou bien LA femme...

Tout ce débat tortura les méninges de l'ancien Elu de Tesséha'lla en l'espace de quelques secondes, et juste à cause d'un simple regard. Ses prunelles noisettes laissant entrevoir ses réflexions, son anxiété... Sa peur ?

    – Attend … Elle regarda le chemin menant à l'abbaye. Je devrais passer par là, pour attirer leur attention. Elle reporta alors son regard sérieux et déterminé vers le rouquin. Pendant ce temps, toi, tu te faufilera par derrière pour récupérer ta sœur.

Il le sentait dans sa voix, cette petite pointe de peur. Elle allait se sacrifier pour lui, pour Sélès. Mais il en était hors de question !

- Non, je refuse. Je ne t'ai pas sorti du Colisée pour que deux jours plus tard tu y retournes ! C'est moi qui irait faire diversion, et toi tu iras sauver ma soeur. Tu lui diras que tu viens de ma part, et si elle ne veux pas, donne-lui ceci.

Il ne l'avait pas oublié, sa Sélès de soeur, ni son anniversaire. Le Don Juan sortit de son maigre sac un petit paquet affublé d'un noeud rouge.

- Normalement, c'était son anniversaire il y a deux jours. Il contient une broche en forme de rose rouge en rubis. Elle a toujours aimé les roses rouges...

Mais la demoiselle répondit par la négative. Elle était déterminée à se sacrifier ainsi pour qu'il puisse secourir Sélès.

- Tu es une ninja, donc discrète et bien plus habile et agile que moi. Tu auras plus de facilité à te faufiler dans l'Abbaye. Et tu sais te débrouiller dans la nature, tu sauras prendre soin d'elle. Je te fais confiance.

Et sur ces mots, Zélos embrassa Sheena sur la joue avant de courir en direction de l'Abbaye, sur le chemin prévu à cet effet. La ninja lui cria quelque chose. Il se retourna, lui envoya un baiser de la main et sortit son éternel sourire de fanfaron :

- A tout à l'heure ma douce !

Même s'il savait pertinemment qu'il avait peu de chances de la revoir, elle et Sélès, car déjà au loin se percevait un poste de contrôle d'au moins une trentaine de chevaliers pontificaux. Il ralentissa son allure, baissa la tête et tira sur la capuche pour qu'elle lui couvre le visage. Sous la toile grisâtre, il porte la main sur la garde de son épée. Il n'était plus qu'à quelques mètres des contrôles d'identité. Il eut une dernière pensée pour elle...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carnet de voyage
Titre: Parjure
Classe: Invocatrice
Infos +:
avatar
Admin
Sheena Fujibayashi
MessageSujet: Re: Mission suicide [PV Zelos ]   Dim 16 Fév - 13:13




Sheena Fujibayashi
© Never-Utopia




    La surprise fut de taille lorsque le jeune ex élu refusa de lui faire prendre tant de risques, assurant qu'il ne l'avait pas sortie du Colisée pour ça. Vraiment ? Alors pourquoi l'en avait-il sortie ? Cette question traversa l'esprit de la ninja alors qu'elle plongeait son regard troublé dans les yeux azurs du rouquin. Elle n'avait jamais vraiment cru qu'il l'avait sortie de là pour se servir d'elle plus tard, non, elle ne le croyait pas comme ça. Mais quelque part, c'était une raison assez réconfortante, car c'était la seule qu'elle pouvait accepter, oui, c'était bien plus facile à digérer que de se dire qu'il avait de l'affection pour elle, et qu'il voulait la voir vivre pour ça.

    Elle semblait sonnée. Elle se retrouva avec le petit cadeau dans la main avant même d'avoir le temps de réagir, car elle n'en revenait pas. Ils avaient fait tout ce chemin pour retrouver Sélès Wilder, pour que le frère et la sœur soient à nouveau réunis, et alors qu'ils étaient sur le point de la retrouver, voilà que monsieur voulait se jeter dans la gueule du loup ? Elle s'était trompée à son sujet. Elle s'était totalement trompée. Il avait beau avoir fui ses responsabilités d’Élu depuis tout ce temps, en n'en était pas indigne pour autant, bien au contraire. Il avait tout ce que l'on pouvait espérer d'un Élu : le courage, la force et le sens du sacrifice. Bon sang. Elle n'en revenait pas. Et sans savoir pourquoi, cela la mit en colère. En colère contre elle, contre lui ou contre le Pontife ? Peut-être un peu de tout ça à la fois.

    Pour couronner le tout, il se conduisait comme s'ils n'allaient jamais se revoir. Sheena baissa alors les yeux vers le petit présent destinée à la demoiselle Wilder, et cilla plusieurs fois avant de finalement relever la tête vers Zelos. Elle voulait le sermonner, mais elle était bien trop troublée pour bien se contrôler. Elle semblait à la fois révoltée et perdue.

    – Non, tu ne peux pas prendre un tel risque ! C'est toi que ta sœur veut !!
    - Tu es une ninja, donc discrète et bien plus habile et agile que moi. Tu auras plus de facilité à te faufiler dans l'Abbaye. Et tu sais te débrouiller dans la nature, tu sauras prendre soin d'elle. Je te fais confiance.

    Non, non. Tout ça était stupide. Il avait parfaitement raison, il avait totalement raison, mais non, elle ne voulait pas. Pourquoi ne voulait-elle pas ? Mince alors, elle n'avait jamais voulu le voir mort, même si il était agaçant, énervant, irritant et tout à fait insupportable ! Personne d'autre qu'elle n'avait le droit de torturer et de tuer ce gros lourd ! Ce privilège lui était entièrement réservé, elle n'allait pas tolérer qu'on lui vole ce plaisir tout de même !?

    Il l'embrassa alors doucement sur la joue, et elle se laissa faire, encore sonnée par la situation. Cela dit, ce baiser, elle l'apprécia. Il était doux, chaleureux et surtout : très sincère. Il n'y avait rien d’obscène, cela sonnait comme un au revoir. Un au revoir, mais pas un adieu. Pas un adieu, pas vrai ? Non, si ça avait été un adieu, il l'aurait sans doute embrassée sur la bouche, car il savait que cela aurait engendré de grosse représailles s'il ne mourait pas avant. Mais en fait, cela aurait donné une raison à Sheena de le retrouver coûte que coûte, donc ils auraient été certain de se revoir … alors que là, tout était dit, tout était fait … Bon sang, elle s'embrouillait.

    – Zelos !! T … tu … Elle chercha ses mots un instant et tenta de raffermir sa voix. T'as intérêt à revenir à l'heure !

    Elle aurait pu faire mieux dans le genre sermon de dernière minute. Les derniers mots de l'ex-élu sonnèrent particulièrement faux, mais Sheena s'y accrocha. A tout à l'heure, oui, bien sûr, qui avait intérêt. Elle resta un instant sur place, à le regarder partir.

    – Fait attention … idiot … Marmonna-t-elle doucement.

    Elle secoua la tête pour reprendre ses esprits et alla se changer en quatrième vitesse pour revêtir sa tunique violette classique de Mizuho. Autant être à l'aise, de toute façon, quel que soit son déguisement, elle ne tromperait personne ici. Elle entreprit ensuite d'escalader la falaise, avec agilité et le plus rapidement possible. Dans la précipitation, elle manqua de chuter de peu à plusieurs reprises. Son cœur battait à cent à l'heure, alors elle tenta de reprendre son calme. Oui, zen Sheena, l'angoisse et la précipitation engendrent toujours des erreurs, surtout chez toi. Elle termina son accession assez vite, non sans prudence et observa attentivement les alentours avant d'entreprendre quoi que ce soit. Il y avait des patrouilles qui exécutaient des rondes sur tout le domaine. Après quelque temps d'observation, elle trouva la faille et se faufila discrètement dans leur dos pour grimper à présent aux murs de l'abbaye. Elle put en fait le tour grâce à un petit muret en relief qui longeait les fenêtres et trouva finalement la chambre de Sélès Wilder. Vite, elle entra de juste alors qu'un garde levait les yeux vers elle et se cachant dans la pièce en refermant soigneusement la fenêtre derrière elle.

    – Sélès ? Sélès Wilder ? Appela-t-elle discrètement.

    Elle fit alors prudemment le tour de la pièce en la cherchant du regard.

    – Je suis Sheena Fujibayashi, je suis venue avec votre frère.

    Elle regarda sous le lit : rien, puis elle entreprit de fouiller les placards qu'elle découvrit étrangement vide. Il n'y avait presque plus de vêtements dans la penderie ni dans les tiroirs. C'est alors qu'elle commença à comprendre doucement. Elle était partie, elle avait déjà fui. Elle ne savait pas si c'était rassurant, peut-être que le Pontife l'avait déjà déplacée … Mais ils n'auraient sans doute pas pris la peine de lui laisser faire ses valises ? A moins que ça soit pour les piéger ? En proie aux doutes, Sheena s'approcha de la porte. En regarda par la serrure, elle remarqua que deux gardes surveillaient l'entrée, et l'établissement était sans doute rempli d'autres patrouilles. Bon sang, c'était pire que la prison du Colisée ici.

    Elle jeta un œil à l'extérieur et attendit une nouvelle faille pour sortir, et chercha une autre pièce pas trop encombré. Elle trouva alors une bibliothèque, où un prêtre était en train de faire du tri. Elle entra en un véritable coup de vent et se jeta sur le pauvre homme pour plaquer sa main contre sa bouche.

    – Je me présente : Sheena Fujibayashi. Je suis venue avec Zelos Wilder pour chercher sa sœur. La situation est très simple maintenant, je vais retirer ma main, si vous tenter de fuir ou de crier, je vous tranche la gorge, mais si vous accepter de coopérer, alors je repartirai sans vous faire de mal. Je veux savoir où est Sélès Wilder. Alors, vous êtes prêt à m'aider ?

    L'homme hocha énergiquement la tête, le pauvre semblait paniqué. Sheena retira alors tout doucement sa main, ne lâchant pas son interlocuteur des yeux. Son regard était dur et sévère, de quoi vous glacer le sang. L'homme tremblait, mais il ne semblait pas mal intentionné.

    – D … Dame Sélès est partie il y a deux jours. Un … Un garde Pontifical a déserté et l'a emmenée avec lui en apprenant que l'élu avait été déchu.
    – Un garde déserteur ? Qui ?
    – A … Aeron Valérius.

    Valérius … Oui, elle avait déjà entendu parler des frasques de cette famille noble. Surtout de l’aîné, qu'elle avait déjà croisé une fois, et bon sang, ce type était pire que Zelos ! En plus d'être obscène et lubrique, il avait quelque chose de particulièrement malsain qui faisait froid dans le dos. Enfin, elle avait entendu que le petit frère était loin d'être de la même trempe. La ''honte de la famille'' même, et dans ce genre de famille, en être la risée était un très beau compliment. Bon, elle ne savait toujours pas si c'était bon signe malgré tout.

    – Où sont-ils partis ?
    – Je l'ignore, je suis désolé. Mais Aeron est un garçon intelligent, je pense qu'il aura gardé contact avec le majordome de monsieur Wilder.
    – Ah oui ?

    Elle réfléchit un instant, le soucis c'est que eux, il n'avait pas vraiment moyen de contacter ce brave Sébastien à présent. Bon, en tout cas, elle n'était pas là, la petite, alors ils devaient déguerpir au plus vite. Elle remercia le brave homme et partit aussi vite qu'elle était arrivée, en espérant qu'il tienne sa langue. Elle allait retrouver Zelos au plus vite, il fallait fuir. Pourvu qu'il ne soit pas trop tard pour lui.

  




Spoiler:
 



Dernière édition par Sheena Fujibayashi le Mar 18 Fév - 12:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tos-anotherfate.forumactif.org/t48-for-the-sake-of-everyone-that-risked-their-lives-to-protect-me#57 http://dark6nika.deviantart.com/

Carnet de voyage
Titre: Elu Déchu
Classe: Chevalier-Mage
Infos +:
avatar
Admin
Zelos Wilder
MessageSujet: Re: Mission suicide [PV Zelos ]   Dim 16 Fév - 19:02




Zelos Wilder
© Never-Utopia

    Qu'est-ce qu'il avait bien fait pour mériter un tel sort ? Bon d'accord, il n'était pas un modèle de vertu, mais c'est un être humain, et personne n'est parfait. Il avait fait les quatre cent coups avec les demoiselles de Meltokio, voire aussi de plusieurs autres villes à Tesséha'lla, il avait de nombreux défauts, mais aussi de grandes qualités. Mais tout cela a-t-il influencé le choix du Cruxis pour l'entraîner dans une telle déchéance ? Ou bien cela avait-il un rapport avec l'échec de la mission de Sheena ?
A vrai dire, Zélos Wilder n'en avait aucune idée, mais s'il y avait bien un lien avec lui et la ninja, pourquoi s'en prendre à Sélès ? Ce n'était qu'une jeune fille aux bonnes manières, quelque peu caractérielles certes, mais très douce et gentille. Cela faisait des années qu'elle vivait sans histoire dans ce couvent.
Toutes ces questions trottaient dans la tête de l'ancien Elu alors que le barrage de Gardes Pontificaux vérifiaient l'identité de tous les voyageurs venus en pèlerinage sur l'îlot du Sud-Est. Ces grosses brutes regardaient sous les capuchons, dans les sacs, sous les capes... Ils allaient avoir une sacré surprise lorsqu'il allait arriver à leur hauteur, tiens ! Zélos Wilder avait tout prévu : dès qu'ils verront qu'il est l'homme qu'ils recherchent, le rouquin se faufilera entre eux, bouchera leur vue avec la cape, exécutera un salto et dégainera sa lame pour couper les lanières de leurs armures et les rendre moins dangereux. Après ce sera du gâteau pour en étaler au moins cinq ou six avant que le renfort n'accoure. Il lui suffira ensuite de taper un sprint un peu partout à l'extrémité de la barque pour gagner du temps à Sheena et Sélès afin qu'elles puissent s'échapper en toute sécurité.

Mission suicide ? Oui, dès le départ cela en était une. Oh et en parlant de départ, ce n'est pas depuis qu'ils avaient décidés de venir secourir la petite Wilder, non non. C'était depuis que le noble avait libéré la brune. A croire qu'elle était un porte-poisse... M'enfin, il n'allait pas s'en plaindre. En quelques jours, il l'avait vue en tenue sexy, voire même dénudée -merci Mary Reed !-, et la question "que font exactement les femmes aux toilettes ?" n'avait plus aucun secret pour lui. Et puis cela lui a plus ou moins permit de découvrir qu'il était...

- Bonjour monsieur, relevez votre capuchon s'il vous plait.
- Mais bien sûr !

Et il ne fit rien, à part serrer plus fort encore sa main sur la garde de son épée. La patience n'était pas la plus grande vertu de ces lourdauds, et déjà celui qui l'avait questionné attrapa sa hallebarde pour le contraindre à obéir.
L'Ex Elu réalisé donc son plan à la lettre : à peine sa chevelure rouge dévoilée, il fondit entre deux gardes et leur jeta sa cape pour leur cacher la vue. Il sortit sa lame et se prépara pour son salto... Mais une masse inconnu fondit sur lui plus vite encore et, d'un coup bien placé dans l'estomac, l'envoya balader quelques mètres plus loin, formant un épais nuage de sable et de poussière. Le souffle coupé, Zélos se releva difficilement, une main sur son torse, l'autre tenant toujours sa lame et servant d'appui.

Son assaillant n'avait rien du tout à voir avec un Garde Pontifical. Une fois le nuage dissipé, il perçut une longue chevelure bleuté, qui lui rappela un vague souvenir, un homme grand à la carrure solide et musclée. Cependant il était menotté, ses habits n'avaient rien d'un quelconque mercenaire ou autre combattant du Colisée de Meltokio. Et ce regard, si méprisant envers lui, mas également si triste... Le prisonnier portait des grèves sur ses tibias.

- Zélos Wilder, tu es en état d'arrestation. Si tu ne coopère pas, je serais contraint d'utiliser la force.

Derrière lui, les Chevaliers Pontificaux menaçaient le rouquin avec la pointe de leurs lances tout en reculant. Le Courage légendaire de l'Elite du Pontife ! Le mystérieux agresseur avança de quelques pas vers lui.

- Je te conseille d’obtempérer, je ne voudrais pas de tuer...
- Il m'en faudrait plus pour achever l'héritier de la famille Wilder !

Et sur ces mots, le jeune homme exécuta un magnifique Light Spear, que le prisonnier esquiva avec un salto arrière. Le rouquin redescendit en enchaînant un Pyro-enfer des plus détonnant, et qui atteignit sa cible, brûlant une partie du haut -déjà très court- de l'assaillant. Ce dernier porta une main sur son torse et se mit à réciter des paroles. Pris de court, Zélos fit de même, préparant une Lame de Tonnerre. Mais l'autre s'était guéri, et ce bien avant que le Don Juan ait terminé son sort. Il fondit sur lui à une telle vitesse qu'il ne put que se protéger, se déconcentrant dans sa préparation.
Les coups de son ennemi étaient puissants et rapides, mais uniquement donnés avec ses jambes. Pouvait-il en tirer parti pour prendre avantage dans ce combat ? C'est ce qu'il allait voir... Alors que l'homme aux cheveux bleus faisait se succéder une multitude de coups, Zélos profita qu'il préparait une énième attaque pour parer, se baisser et donner un coup de pied circulaire derrière le tibia de son adversaire. Celui-ci attérissa sur le dos, mais ayant prit appui sur ses mains, se releva avec force. Ses deux pieds atteignirent le visage du jeune homme, qui tituba plusieurs pas plus loin.

- Bordel, mais t'es qui au juste ?!
- Ancien Elu de Tesséha'lla, ces paroles ne sont pas dignes d'un noble de haute naissance tel que vous.

Et le prisonnier sauta vers lui en vrille, les pieds joints droit devant. Le rouquin esquiva de justesse, enchaînant les sauts de côtés, vers l'arrière et en maintenant sa garde.

* Mettre le plus de distance entre lui et moi, le plus de dis...*

Il n'avais pas fait attention à ce qui les entourait, et voila le fugitif pris au piège. Les Gardes Pontificaux l'attrapèrent par les épaules, les avant-bras, les jambes, la taille. Zélos avait beau se débattre comme un beau diable, mais seul face à plus d'une dizaine de lourdauds en armure blindés c'était peine perdue. Il était tombé dans la gueule du loup. Le prisonnier n'avait servi que d'appât pour le pousser dans les filets des Gardes.
Désormais à genoux, bras en arrière -prêts à être déboîtés au moindre mouvement suspect- Zélos Wilder était fini. L'homme aux cheveux bleus s'approcha de lui et, le regardant de toute sa hauteur :

- Zélos Wilder, pour tes faits, le Pontife t'a condamné à mort. Tu seras exécuté sur la place publique de Meltokio dès ton arrivée.
- Espèce de... Si jamais vous avez fait du mal à Sélès...

Il s'en contrefichait de son propre sort. De toute façon il avait toujours su que dès qu'il ne serait plus l'Elu, il signerait son arrêt de mort. Il a vécu quoi ? Trois jours sans être le formidable, le beau, le magnifique, le respecté Elu de Tesséha'lla. Et en trois jours, il avait sauvé une vie sûr, peut-être deux si Sheena a réussi à s'enfuir avec sa demi-soeur. C'était pas si mal. Oh et puis il avait bien vécu ! Dans le luxe et l'opulence, à donner de sa personne à chacune de ses conquête. Qui sait, il y a peut-être déjà un petit bâtard Wilder à Meltokio ?
Etre père. Il n'y avait jamais vraiment réfléchi. En même temps, il n'était même pas marié -par contre il a déjà été fiancé, mais c'est une toute autre histoire à raconter- donc à quoi bon ? Qui aurait-il bien aimé avoir pour femme ? La question à un million de flouz. Peut-être une belle blonde plantureuse qui lui ferait de bons massages le soir ? Ou alors une Demi-elfe, même si c'est tabou, après tout ce sont des femmes aussi. Ou bien une jeune femme qu'il côtoie régulièrement, originaire d'un petit village, ayant du répondant, à la chevelure noire attachée en queue de cheval par un ruban rose...

- Sélès Wilder n'était pas ici quand on est arrivée.

Cette information le ramena à la réalité. Quel soulagement ! Elle a donc réussi à leur échapper, peut-être avec ce chevalier à qui il lui avait confié la garde, ce Aeron Valerius.

- Mais je la retrouverais pour vous réunir dans l'autre monde.

Plusieurs bombes fumigènes explosèrent au même moment, créant un écran de fumée noire comme une purée de poix. Les Gardes, fidèles à eux même, le relâchèrent et une pression au niveau de son épaule lui indiquait la présence d'un allié qui lui disait de se grouiller les miches. Il n'y avait que Sheena pour lui parler ainsi ! La folle, elle n'aurait jamais dû venir ! Car, malgré l'épais nuage, le prisonnier les avait trouvés...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carnet de voyage
Titre: Parjure
Classe: Invocatrice
Infos +:
avatar
Admin
Sheena Fujibayashi
MessageSujet: Re: Mission suicide [PV Zelos ]   Lun 17 Fév - 16:50




Sheena Fujibayashi
© Never-Utopia

    Retrouver Zelos ne fut pas quelque de très difficile, c'est qu'avec leur armure et leur tempérament de poule mouillée, les chevaliers Pontificaux n'étaient vraiment pas discrets lorsqu'ils se battaient. Certains chevaliers dans le coin accouraient d'ailleurs vers le lieu de la bagarre, d'autres préféraient rester à l'écart. Sheena observa rapidement la situation, remarquant que le pauvre noble se retrouva bientôt à genou. Et bien, il leur fallait au moins ça pour venir à bout d'un seul homme ? Pas n'importe quel homme il faut dire. Oui, Sheena n'avait presque plus honte de reconnaître la valeur de Zelos … pour le moment.

    Elle ne manqua pas de noter la présence de l’armoire à glace à la longue chevelure bleue, qui lui parut étrangement familier. Ce n'était cependant pas vraiment le temps de méditer sur ses connaissances, alors elle passa très vite à l'action. Elle lança ses fumigènes après avoir bien retenu la position de Zelos et se jeta dans la mêlée, lança quelques coups de pied ici et là pour mettre KO quelques gardes paniqués.

    – Allez, grouille-toi idiot ! T'es encore en retard !

    Elle parvint à lui attraper le bras pour l'emmener avec elle, mais à peine eut-elle le temps de le tirer vers elle qu'elle recevait un puissant coup de pied dans les côtes venu de nulle part. Elle venait de se faire prendre à son propre piège, elle n'aimait pas ça. Et puis, c'était quoi ces manières, ça ne se fait pas ça, c'était SES fumigènes, personnes d'autre n'avait le droit de les utiliser !

    Elle se retrouva vite éjectée de la fumée, roula par terre avant de prendre un agile appui pour se rétablir sur ses jambes, en garde. Le fourbe s’abattit à nouveau sur elle tel un éclair bleu, elle para quelques coups, en évitant d'autre, et put tout juste lancer un petit assaut. Elle parvint à l'immobiliser un moment, voyant enfin distinctement son visage. C'était lui ? Bien sûr, elle se souvenait où elle l'avait déjà vu ! C'était au Colisée, son ''voisin'' d'en face de cellule, à peu de chose près. Alors comme ça, le Pontife envoyait des criminels courir après d'autres criminels, de mieux en mieux !

    Heureusement, le brave Zelos surgit à son tour du nuage de fumigène où se débattait encore les gardes pour lui porter main forte, et ils n'étaient pas trop de deux pour affronter ce bougre. La brune profita que son camarde prenne la relève contre le criminelle aux cheveux bleu pour créer un piège de cartes qui se referma sur les gardes, préservant son nuage épais et acide. Elle retourna ensuite à l'assaut du colosse avec un Sceau Puissant qui explosa en une farandole de cartes, découvrant, non sans surprise, qu'elle faisait une bonne paire avec le rouquin. Elle fut tout aussi surprise de se dire qu'elle appréciait cette situation. Se battre à ses côtés, aux côtés de l'élu, c'était ce pour quoi on l'avait préparée toute sa vie, mais elle n'avait jamais imaginé que cela se ferait vraiment un jour, surtout après son échec avec Volt.

    Ils étaient déchaînés, et même si leur adversaire refusait de se laisser piétiner, il commençait sérieusement à faiblir. Ce n'était pas encore la fin pour eux, pas toute suite, pas tant qu'ils n'auraient pas retrouvé la petite Sélès. Et Sheena refusait également de perdre avant d'avoir retrouvé Lloyd et les autres. C'était bon de sentir la situation sous contrôle pour une fois, c'était bien rare de la part de Sheena d'avoir autant confiance en l'avenir. C'est comme si elle se sentait plus forte aux côtés de Zelos.

    Corrine apparut dans un petit nuage de fumé blanche qui lui était propre, se jetant sur le colosse que Zelos venait de sonner. La petite créature se déchaînait sur le pauvre homme, alors que Sheena rejoignait Zelos pour se poster à ses côtés.

    – Sélès n'est pas là, dépêchons-nous de partir pendant qu'il est encore temps !

    Elle avait bien fait d'économiser son mana en faisant travailler les muscles de son camarade tout à l'heure, Ondine allait être indispensable à leur chance de fuir cette fois. Sheena demanda à Corrine d'être prudente et elle s'enfuit avec le rouquin pour retourner à la plage. Alors qu'il poussait la barque à l'eau, elle allait récupérer leur sac d'affaires qu'elle avait caché derrière une pierre et monta à bord. Restant debout, elle se concentra un instant pour formuler son invocation.

      Je fais appel à la Vierge des Brumes ! Je t’invoque, Viens à moi ! Ondine !

    L'esprit apparut en un vive éclat, soulevant un geyser tout près d'eux pour leur faire face. Sheena l'intima alors de guider les courants vers le nord afin qu'ils puissent fuir au plus vite, et Corrine les rejoint juste avant que la barque ne décolle plus vite encore qu'une barge élémentale.

  




Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tos-anotherfate.forumactif.org/t48-for-the-sake-of-everyone-that-risked-their-lives-to-protect-me#57 http://dark6nika.deviantart.com/

Carnet de voyage
Titre: Elu Déchu
Classe: Chevalier-Mage
Infos +:
avatar
Admin
Zelos Wilder
MessageSujet: Re: Mission suicide [PV Zelos ]   Mer 19 Fév - 19:10




Zelos Wilder
© Never-Utopia

    A peine venait-il de se faire secourir par Sheena que cette dernière se trouvait éjectée du nuage de fumée sombre. C'était encore un coup du prisonnier à la longue chevelure bleue, pas si inconnue que cela semblait paraître... en effet, ce maintien, cette façon de parler et de combattre... L'homme lui rappela vaguement un ancien noble, mais cela était totalement impossible n'est-ce pas ? Un noble devenu prisonnier, combattant pour sa survie au Colisée de Meltokio. Un homme brisé, déchu... Tout compte fait, cela n'était pas si impossible.

Zélos s'extirpa du volute épais provoqué par la bombe fumigène : la ninja se défendait bien contre son assaillant ! Mais plutôt que de se battre chacun son tour contre lui, pourquoi ne pas "tricher" un peu et faire du 2 contre 1 ?
Le noble se lança alors dans le combat. Derrière résonnait encore les toussotements des Gardes Pontificaux qui se débattaient toujours dans le gaz fumigène. La Voyant qui reculait pour lui laisser un peu la place, celui-ci entama un enchaînement rapide destiné à déstabiliser son adversaire. Résultat garanti car l'étranger ne faisait que de se protéger. Enfin un retournement de situation ! Cependant, l'ancien Elu craignit qu'il ne riposte à un moment où un autre, mais c'était sans compter sur sa compatriote qui déversa un Sceau Puissant. L'explosion des cartes fit reculer leur adversaire d'une bonne dizaine de mètres, ce qui leur permirent de se replacer, voire de préparer un sort. Zélos s'exécuta, et commença à réciter la formule nécessaire à une Lame de Tonnerre du feu de Dieu.

Pendant ce temps, Sheena était revenue à la charge. Le rouquin le voyait bien que l'homme aux cheveux bleus tenait bon, mais plus pour très longtemps. La ninja jetait de rapide coups d'oeil dans sa direction, et lorsque le sort était prêt, elle recula de quelques bonds alors qu'une épée géante entièrement composée d'électricité s'abattait sur le colosse. Malheureusement, lui aussi avait pu esquiver un peu l'attaque. Profitant de cet instant de faiblesse, Corinne apparut dans un petit volute de fumée blanche et occupa le prisonnier pendant que la ninja le rejoignit.

Sélès n'est pas là, dépêchons-nous de partir pendant qu'il est encore temps !

Elle cria à son petit compagnon d'être prudent puis ils partirent tous les deux en direction de la barque. Zélos n'avait jamais tapé un sprint pareil -sauf une fois lorsque le mari d'une de ses conquête était rentré un peu plus tôt, mais c'est une autre histoire... Ils poussèrent la barque pour la mettre à l'eau, récupérèrent leurs sacs qu'ils avaient cachés derrière un rocher et montèrent.

- J'espère que tu ne vas pas me faire ramer, encore !

La jeune femme ne répondit pas : elle était concentrée à un de ses sorts d'invocation. Or, un peu plus loin, accouraient une horde de Gardes Pontificaux, lances en avant.

–  Je fais appel à la Vierge des Brumes ! Je t’invoque, Viens à moi ! Ondine !

Il s'agissait de l'Esprit Originel de l'Eau, Ondine. Belle femme à chevelure lilas et peau bleuté, elle apparut dans un éclat rappelant l'océan. Sous les directives de Sheena, l'esprit créa un geyser qui les propulsa loin de la plage. Corinne monta in extremis dans la petite barque, alors que les rapides courants marins les faisaient voguer loin de l'Abbaye du Sud-Est, vers le Nord du continent...

Cela faisait un moment qu'ils étaient en sécurité. Les vagues qui guidaient leur moyen de transport étaient plus calme, les faisant voyager à une allure modérée. Assise à l'avant, Corinne sur ses genoux, la Mizuhoïste restait silencieuse, son regard plongé dans la mer.

- Où va-t-on ? fit-il avec lassitude. Il en avait assez de toute cette étendue d'eau à perte de vue... Même si, contre toute attente, il n'eut pas droit au mal de mer subi sur le Fer Fougueux.

La demoiselle lui fit part des informations qu'elle avait obtenu du prêtre à propos d'Aeron Valerius et de son contact avec Sebastien.

- Bien. alors rendons-nous à Altamira. J'avais rencontré à l'époque le président de la société Lézaréno, Regal Bryant. Je pense qu'on pourra s'adresser à son majordome pour contacter Sebastien.

Georges était le majordome de Regal Bryant, Duc d'Atamira et dirigeant de la plus grande entreprise de Tesséha'lla. Ce dernier avait mystérieusement disparu après l'attaque de la ville par un monstre inconnu des zoologistes. Certains racontent qu'il a été tué, d'autres qu'il s'est enfui, encore qu'il s'est accusé des crimes commis après avoir tué la bestiole de ses propres mains.
Le rouquin se mit à ricaner, puis à éclater de rire. Pourquoi n'y avait-il pas pensé plus tôt ? Pourquoi n'avait-il pas remarqué que c'était lui ?! Sheena le regardait bizarrement, comme s'il était devenu fou, puis se détourna de lui avant qu'il ne lance :

- Môsieur le Duc a un sacré humour ! Il faudra que je le lui dise, si on croise le fer la prochaine fois...

Et, les bras croisés derrière la tête, Zélos s'étendit dans la large barque, le sourire aux lèvres. ils vaaient encore une longue, très longue route à faire d'ici à ce qu'ils atteignent la place d'Altamira. Mais peut-être Que Sélès sera encore là-bas quand ils arriveront, avec Aeron, et que le comité d'accueil ne soit pas encore des Gardes Pontificaux...





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carnet de voyage
Titre: Parjure
Classe: Invocatrice
Infos +:
avatar
Admin
Sheena Fujibayashi
MessageSujet: Re: Mission suicide [PV Zelos ]   Jeu 20 Fév - 14:31




Sheena Fujibayashi
© Never-Utopia

    La mer les avait sauvés, et grâce à Ondine, ils étaient déjà au large, bien à l’abri de leurs poursuivants. Les eaux et courants de l'Esprit Originel les portaient par delà les flots, mais la jeune invocatrice ignorait totalement où ils pourraient aller à présent. Ils n'avaient nulle part où se cacher, aucun endroit sûr pour se réfugier. Si elle fut très tôt livrée à elle-même, elle n'avait jamais été aussi dépourvue … Et pourtant, elle ne se sentait pas si démunie. Corrine était là, auprès d'elle et Zelos aussi. Enfin, ce dernier n'était pas une référence pour elle, mais elle trouvait tout de même rassurant de l'avoir à ses côtés, même si elle prenait deux fois plus de risques en voyageant avec le fameux élu si reconnu de par le monde.

    De l'eau à perte de vue. C'était à vous en donner le vertige, et si la petite barque faisait son chemin rapidement, être lotis dans une si petite embarcation n'avait vraiment rien de rassurant. C'était à croire qu'une vague suffirait à le briser et à les engloutir, ou qu'un monstre marin géant surgirait des profondeurs pour les gober tout rond. Ho, ce n'était pas très rassurant. Elle préféra éviter de regarder dans l'eau, voilà qu'elle se faisait des films terrifiants. Elle observa alors un instant le ciel, puis son acolyte aux longs cheveux flamboyants et virevoltants. Elle s'interrogeait une fois de plus sur son compte, en venant finalement à se demander pourquoi elle s'était sentie autant à l'aise en combattant à ses côtés, et pourquoi elle s'était tant inquiétée pour sa sécurité. Elle se sentait redevable, certes, mais c'était bien plus que ça. Il y avait autre chose. Oserait-elle se l'avouer ? Pas tout de suite en tout cas. Et ce baiser qu'il lui avait donné … Doux, sincère et innocent. Alors que l'air frais et salé du large mordait ses joues, elle avait l'impression de sentir les traces de son baiser si chaud. Elle détourna alors la tête vers le large, s’efforçant de penser à autre chose, quand le rouquin posa LA question à 90 000 flouzs. Où pouvaient-ils bien aller, à présent ?

    – Je l'ignore. Mais un prêtre m'a confié qu'un garde déserteur avait fui avec Sélès. … Valérius … Aeron il me semble. Il s'est montré rassurant, apparemment c'est quelqu'un de bien qui aurait gardé contact avec ton majordome. Dur à croire qu'un Valérius puisse être correct … J'ai rencontré l'aîné une fois, je crois que je n'ai jamais rencontré quelqu'un de plus dégoûtant. Pire que toi.

    Oui, c'était important de le signaler, qu'il était pire que Zelos, tout de même. Parce que mine de rien, elle savait que l'ex-élu était quelqu'un de bien au fond, et il venait même de lui prouver aujourd'hui qu'il était plus que digne de son rôle d'élu, malgré tous ses efforts pour fuir ses responsabilités jusque là. Que chez ce type, Jerry Valérius ? Ou peut-être Jared ? Ah non, Jirall. Bref, chez lui, il n'y avait vraiment rien de bon à retirer, pourri jusqu'à la moelle le garçon.

    Zelos en conclut donc qu'ils devaient se rendre à Altamira. Sheena en fut très surprise et s’apprêta à le sermonner, ce n'était pas le moment de s'offrir des vacances au soleil ! Mais le rouquin enchaîna aussitôt sur des explications claires, qui ne laissèrent trace d'aucun doute. Cependant, cela risquait d'être délicat de circuler dans une ville si fréquentée ! Et elle avait gardé quelques soupçons à l’égard du majordome de ce fameux duc. Était-il bien quelqu'un de confiance ? Ça allait maintenant être toute leur philosophie, de savoir si oui ou non le peu de personnes qu'ils croiseraient seraient dignes de confiance oui non. Les courants œuvreraient alors à les conduire à bon port, en espérant qu'ils trouvent ce qu'ils cherchaient là-bas.

    Elle cherchait un moyen de cacher la frimousse populaire du rouquin quand ce dernier se mit soudainement à rire. Elle haussa les sourcils en l'observant, non sans une pointe d'inquiétude. Ça y est ? Le syndrome de Crusoé, déjà ? Allons, il n'était pas bloqué sur une île déserte, et il n'était pas seul tout de même. Mais il n'en était pas moins en train de perdre les pédales, là ! C'était assez inquiétant, très inquiétant même. Il lança alors finalement ce qui semblait être la raison de son fou-rire, mais la jolie brune n'y comprit rien. Il était en train de divaguer. Au secours, elle était bloquée dans une barque avec un malade mental !! Peut-être que le monde marin n'était pas un si mauvais sort finalement !

    – Qu'est-ce qui te prend ? Tu divagues ou quoi ? Demanda-t-elle finalement, méfiante.

    Elle ne connaissait pas ce Duc, et elle était loin de pouvoir imaginer que ce voyou en haillons pouvait justement être ce noble dont parlait Zelos. Sheena était un peu plus inquiète en apprenant cela d'ailleurs, car Zelos finit par lui expliquer clairement. Il n'était peut-être pas encore totalement fou finalement. Mais si ce type les cherchait pour les tuer, peut-être allait-il les attendre au tournant ?

    – Et tu crois qu'on peut toujours faire confiance à son majordome après ça ? Et si ils nous tendaient encore un piège ?

    Elle savait que ça ne dissuaderait pas Zelos de se jeter dans la gueule du loup, car c'était leur seule et unique piste pour retrouver Sélès … et elle ne disait elle-même pas cela pour se défiler, mais il fallait juste pouvoir s'attendre au pire, et ça serait bien de s'y préparer, ça serait quand même préférable d’échapper au pire, de préférence. Ils allaient prendre le risque dans tous les cas, être prudent … Et compter sur la chance et leur talent d’improvisation pour s'en sortir ? La chance et Sheena, ça n'avait jamais fait bon ménage. Donc ils étaient mal partis quand même.

    Le temps était clément, heureusement pour eux, car dans une barque et sans le moindre petit abri au dessus de la tête, ça aurait été comique d'affronter une tempête ou même une simple averse. De plus, ils n'avaient pas le temps de s'arrêter pour la nuit, alors ils allaient devoir dormir là-dedans … dans cette petite barque. Zelos avait déjà pris ses aises, et Sheena avait eu le réflexe de se faire toute petite dans un premier temps, restant bien dans son bout de barque. Mais lorsque le soleil se déclina et que l'air se rafraîchit, la chaleur réconfortante d'un bon feu de camp lui manqua cruellement. Ils se partagèrent quelques rations et Sheena sortit les capes dans l’espoir de se couvrir un peu, blottissant Corrine contre elle. Le petit esprit artificiel n'était pas trop mal loti, mais sa chaleur était loin de suffir à la ninja qui n'osait même pas s'étendre pour se protéger du vent.

  

=> Suite ici <=





Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tos-anotherfate.forumactif.org/t48-for-the-sake-of-everyone-that-risked-their-lives-to-protect-me#57 http://dark6nika.deviantart.com/

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Mission suicide [PV Zelos ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mission suicide [PV Zelos ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A ne pas lire... Mission suicide By Rivy ~
» Mission suicide [PV Salhuela]
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales of Symphonia - Another Fate - :: Tesseha'lla :: Dans le monde :: Abbaye :: Archives - Abbaye-